lundi, novembre 29, 2010

Bookmark and Share

"Luces errantes" une chanson d'ismael Serrano pour Gaza

C'est quoi la différence entre la presse française et la presse d'un pays comparable comme l'Espagne?
La différence est énorme et ne tient pas seulement  à ce que que vérité en deçà des Pyrénées serait erreur au delà. Voyez par exemple comment la presse espagnole rend compte de la journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien, et comparez avec le sort que lui a réservé la presse française.
Vous avez raison, il est impossible de comparer puisque la presse française ne souffle mot de cette journée décidée par l'ONU en 1977.
Ci-dessous, je vous propose une dépêche de l'agence espagnole EFE, reprise par le quotidien Publico comme par d'autres journaux espagnols tout à fait ordinaires, c'est-à-dire non militants.


Avec "Lumières errantes", Ismael Serrano soutient les réfugiés de Gaza
Début de la campagne "Chaîne d'aide humanitaire" pour recueillir des fonds destinés au peuple palestinien
EFE - PUBLICO (Espagne) 29/11/2010 traduit de l'espagnol par Djazaïri

C'est avec la chanson Lumières Errantes (Luces Errantes) que l'auteur compositeur interprète Ismael Serrano a apporté son soutien à la campagne pour aider les enfants réfugiés dans la bande de Gaza que vient de lancer le Comité Espagnol de l'Agence de l'ONU pour les Réfugiés de Palestine (UNRWA).

Pour marquer la journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien, cet organisme de l'ONU a lancé la campagne Chaîne d'Aide Humanitaire avec laquelle elle espère recueillir des fonds par la construction d'une chaîne humaine virtuelle d'aide humanitaire" à laquelle in peut adhérer sur le site www.yotambienmesumo.org.
Luces Errantes raconte la situation qu'affrontent quotidiennement les réfugiés dans cette région. Les bénéfices retirés de la vente de la chanson de Serrano, qui s'est déplacé à Ramallah pour l'enregistrer, iront également à l'amélioration de la santé, de l'éducation et de l'alimentation des enfants réfugiés de Gaza.

La chaîne humaine unit à travers le réseau (internet) des acteurs sociaux en Espagne et en Amérique Latine qui font une contribution économique et deviennent des "convoyeurs de l'aide humanitaire."

L'agence de l'ONU rappelle que dans cette région (Gaza), les jeunes "affrontent des situations très graves comme le conflit armé, la pauvreté, la crise économique et les restrictions de la mobilité de la population."

Les réfugiés de Palestine sont la population qui connaît l'exil depuis le plus longtemps - 61 ans - et près d'un réfugié sur trois dans le monde est palestinien, explique la campagne de l'UNRWA.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 9:08 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette