vendredi, novembre 19, 2010

Bookmark and Share

Alerte: graffiti antisémites dans l'Etat qui se dit juif

L'édition francophone du Jerusalem Post nous informe de la découverte de croix gammées sur les murs d'une école maternelle d'une localité dont la population, nous dit wikipedia, est "à 99,99 % d'origine juive". Il importe de signaler ce dernier point parce que l'article du Jerusalem Post, tout en admettant qu'il ne s'agit pas du tout d'une première, évoque comme précédent un incident qui s'était produit dans un quartier judéo-arabe de Jaffa avec la présence, quel heureux hasard de croix gammées et de drapeaux palestiniens. Ce quartier, c'est Ajami où la "justice" sioniste vient d'admettre comme légale la construction de logements strictement réservés aux Juifs.
L'idée est de faire croire que ce sont des Palestiniens qui réalisent ces graffiti. Il n'en est rien et nous savons bien que ce genre de graffiti est une des formes d'expression préférées de ceux qui squattent indûment la Palestine, notamment à Haïfa.


Jerusalem Post  (entité sioniste)19/11/2010
Plusieurs croix gammées ont été tagguées sur les murs d'une école maternelle à Kfar Saba dans la nuit de jeudi à vendredi. Les résidents locaux ont également signalé aux autorités la découverte de nombreux autres graffitis représentant le symbole nazi peints sur plusieurs bâtiments de la région.
Une équipe mandatée par la municipalité de la ville est arrivée sur les lieux pour nettoyer les souillures. La police a ouvert une enquête sur les circonstances de l'incident.
Cet acte de vandalisme contre des propriétés publiques en Israël n'est pas un phénomène nouveau. En avril, la police de Tel Aviv a ouvert une enquête afin de déterminer les responsables du taggage de croix gammées et de drapeaux palestiniens sur une synagogue située à Ajami, un quartier judéo-arabe de Jaffa.

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 1:28 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette