vendredi, mars 18, 2011

Bookmark and Share

Libye, résolution de l'ONU et coût stratégique de l'hypocrisie de Nicolas Sarkozy

Le rapport de forces militaire qui était il y a encore quelques heures favorable aux forces du colonel Kadhafi vient peut-être d'être inversé de manière décisive par la résolution de l'ONU adoptée hier par le Conseil de Sécurité de l'ONU,

Le vote de cette résolution est une véritable performance à mettre à l'actif (ou au passif selon le point de vue de chacun) de la diplomatie française, d'Alain Juppé qui vient ainsi de sortir magistralement son pays du ridicule dans lequel l'avaient plongé les sieurs Bernard Henri-Lévy et Nicolas Sarkozy.

C'est tout l'entregent et le savoir-faire dont dispose Alain Juppé dans les pays arabes, les monarchies comme les républiques, qui ont été mobilisés efficacement, J'avais écrit précédemment que le recours à la force des armes était sans doute le seul moyen qui restait à la Grande Bretagne et à la France pour sortir par "le haut" des déboires que l'affaire libyenne leur avait occasionnés. Juppé a ici montré des qualités politiques comparables à celles dont a fait preuve le colonel Kadhafi, celui qu'on prétend fou.

Le succès diplomatique de la France doit cependant être nuancé d'abord par le fait que l'Allemagne, si elle ne s'est pas opposée à l'adoption de la résolution, s'est abstenue, Une abstention qui, à la différence de celle de la Chine et de la Russie ressemble assez à un désaveu d'une politique belliciste dont on verra bien ce qu'il résultera,
On observera ensuite que, en dehors des traditionnels alliés occidentaux, l'action militaire pour défendre la démocratie en Libye sera aussi le fait de forces armées de démocraties bien connues au Proche Orient comme les Emirats Arabes Unis ou le Qatar, Un scoop qui ne manquera pas de chagriner l'entité sioniste qui ne pourra plus se targuer d'être la seule, l'unique, l'inimitable démocratie de la région (une démocratie d'assassins et de délinquants, soit dit en passant).

Outre le soutien de la Ligue (démocratique) Arabe et l'apport prévu des forces qatariotes et émiraties, ce qui devrait peut-être un peu plus en déranger certains, c'est que la résolution adoptée a été introduite par le Liban dont le gouvernement est sous le contrôle du… Hezbollah. Le Hezbollah a en effet gardé une rancune tenace à l'égard du régime libyen accusé d'avoir assassiné en 1978 l'Imam Moussa Sadr, un haut dignitaire chiite Libanais (à l'époque, le Hezbollah n'existait pas).

Personne n'aura oublié que non seulement le Hezbollah est visé par une pseudo procédure judiciaire internationale pour l'assassinat de Rafik Hariri, ancien premier ministre libanais, une procédure chère au cœur du gouvernement français et que le Hezbollah récuse, mais que ce parti est aussi l'ennemi juré de l'entité sioniste qui a tout fait pour le détruire (et le Liban avec d'ailleurs).

L'entité sioniste n'a jamais été vraiment passionnée par le régime lybien, qui ne l'a jamais vraiment dérangé non plus depuis au moins la fin de la guerre d'octobre 1973, mais ce qui se passe en ce moment lui déplaît, voire l'inquiète, franchement. Les sionistes ont en effet l'impression qu'une nouvelle donne est en train de se dessiner au moyen Orient, et dans laquelle ils n'auront peut-être plus leur place. Cette crainte (ou cet espoir diront certains dont je suis) est-elle fondée ? L'avenir le dira…

Mais d'ores et déjà, je pense qu'on peut considérer avec certitude que le coût stratégique des errements de M. Sarkozy sera très élevé. Et payera aussi son hypocrisie comme celle des Britanniques par-dessus le marché. Une hypocrisie sanglante  qui nous est rappelée par le dessin ci-dessous et l'article que je vous propose sur le prochain mariage princier dans la famille régnante d'Angleterre.
René Le Honzec



NB : au moment où j'écris ces lignes, les attaques aériennes contre le gouvernement libyen n'ont pas commencé.


Indignation devant l'invitation du roi de Bahreïn au mariage princier

'Le tyran qui a du sang frais sur les mains' risque d'éclipser le grand jour de William et Kate

par Tim Edwards, The First Post (UK) 17 mars 2011 traduit de l'anglais par Djazaïri
 

Les noces royales du prince William avec Kate Middleton le mois prochain risque d'être ravalé au rang d'incident diplomatique depuis qu'un des invités supposés, le roi King Hamad Bin Isa Al Khalifa de Bahreïn a répondu aux appels à la démocratisation de cet Etat insulaire du Golfe par une brutale répression contre les manifestants.

L'arrestation d'au moins six responsables politiques de l'opposition et des informations sur la mort de trois civils suite à des interventions musclées de la police ont entraîné la condamnation des dirigeants sunnites de Bahreïn par Navi Pillay, la commissaire aux droits de l'homme de l'ONU. « Il s'agit d'une conduite choquante et illégale, » a-t-elle déclaré.

Comme l'écrit le New Statesman, "Comment la Reine peut-elle justifier l'invitation d'un tyran non élu qui a du sang frais sur les mains?"

Le palais de Buckingham a refuse de confirmé au First Post si le roi de Bahreïn serait présent au mariage princier. La presse londonienne avait signalé dès le mois dernier qu'il figurait parmi la quarantaine de têtes couronnées qui ont été invitées.

Avant la déclaration de l'ONU de ce jour, le groupe de pression Republic avait déjà envoyé une lettre à William et Kate pour leur demander de retirer immédiatement l'invitation adressée au roi de Bahreïn et à « tout autre despote du Moyen Orient. »

"Je suis sûr que vous avez été choqués et horrifiés comme je l'ai été en apprenant que le roi de Bahreïn a écrasé une manifestation pacifique en faveur de la démocratie avec des tanks et des tirs à balles réelles, tuant un certain nombre de manifestants, »peut-on lire dans la lettre.

« Il est donc évident que la présence de n'importe quel dictateur du Moyen Orient, royal ou pas, jouissant de l'hospitalité de votre famille pour côtoyer des politiciens et des vedettes hollywoodiennes

Mehdi Hasan écrit dans le New Statesman que le couple royal « risque de voir son mariage très attendu et objet de toutes les discussions éclipsé par les protestations (inévitables) contre leurs invités de marque du Moyen orient – les rois de Bahreïn, de Jordanie, d'Arabie Saoudite et d'autres. Quelle est la défense de Will et Kate ? Comment la reine justifie-t-elle l'invitation d'un tyran non élu qui a les mains tâchées de sangs ? »

Catherine Mayer écrit dans le magazine Time : « {Le roi] peut être tenté par l'idée de goûter un peu de répit dans un pays où la contestation républicaine reste déférente... Mais la présence d'Al Khalifa au mariage pourrait être aussi pénible que celle de l'Ancient Mariner et quitter son royaume pourrait s'avérer aussi téméraire que de tirer un albatros au golf, »

Si Twitter peut donner une indication, la force des sentiments qui s'y expriment pourrait se traduire par des manifestations massives le jour du mariage,

Un utilisateur de Twitter a posté: "Hé, qu'est-ce que le massacre de quelques sujets quand on est entre amis?" Un autre écrit: "Inviter des despotes et des meurtriers est sans doute une PREMIERE pour un mariage royal, J'espère que vous aurez un beau cadeau!" Et un autre: "Combien de carcasses de chiites blessés sous les roues et les chenilles des véhicules blindés BAE (British Aerospace, un fabricant d'armes) avant que l'invitation du monarque de bah rein au mariage princier soit annulée? Beaucoup, je suppose,"

Si Al Khalifa se rend au mariage, il aura au moins le soutien du roi d'Arabie Saoudite, Abdullah, qui épaule son régime en fournissant des troupes saoudiennes,

Cependant, dans la tradition d'opacité des monarchies de par le monde, cette controverse pourrait être réglée en coulisses bien avant le 29 avril, La politique de Buckingham palace consistant à refuser de publier à l'avance une liste officielle d'invités pourrait permettre à tous les concernés de sauver la face,

En attendant, le ministère des affaires étrangères a déclaré au First Post que l'événement n'était pas "une affaire de l'Etat" et qu'il ne pouvait donc pas s'exprimer sur le caractère convenable des invités, "C'est une cérémonie de mariage privée, les invitations sont donc lancées par Clarence House,"

Libellés : , , , , , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 1:57 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette