jeudi, mars 10, 2011

Bookmark and Share

Kadhafi, Sarkozy, Obama ... et les autres

Barack Obama et d'autres dirigeants politiques dont M. Sarkozy ont appelé Mouammar Kadhafi a céder le pouvoir en Libye et à s'en aller. Ils ont parfaitement raison. Mais, afin d'encourager le dirigeant Libyen dans cette voie, peut-être devraient-ils eux mêmes débarrasser le plancher. En effet, non seulement ces gouvernements sont de nature criminelle ainsi qu'ils l'ont amplement démontré et continuent à le faire en Irak, en Afghanistan ou en Somalie, mais ils sont aussi d'une hypocrisie sans pareille comme le montre une fois de plus ce petit article que je vous propose. Voyez d'ailleurs comment les autorités US cherchent à se dédouaner et comme l'article évoque les réticences du Congrès comme si ces dernières avaient à voir avec la nature du régime libyen!

par Stephen Braun '(AP) Star-Telegram (USA) 7 mars 2011 traduit de l'anglais par Djazaïri

Washington – Le gouvernement des Etats Unis avait tranquillement donné son feu vert à une transaction de 77 millions de dollars pour livrer au moins 50 véhicules de transports de troupes rénovés à l'armée de Mouammar Kadhafi, approuvant ainsi une licence qui témoignait d'un accroissement des relations commerciales des Etats Unis avec ce régime dans les mois qui ont précédé l'implosion de la Libye dans une guerre civile.
Le Congrès avait hésité, craignant que l'accord permette d'améliorer la mobilité de l'armée libyenne et s'interrogeant sur le soutien de l'administration Obama à cet accord qui aurait bénéficié à la société de défense britannique British Aerospace. Les réserves du Congrès avaient mis la transaction en attente avant qu'elle tombe à l'eau en raison des troubles dans ce pays.'
Toutes les exportations d'armement vers ce régime ont été suspendues la semaine dernière, et le président Obama a dit à Kadhafi qu'il devrait s'en aller, la direction du contrôle des ventes d'armes du Département d'Etat a donc informé le Congrès que le contrat de vente de transports de troupes n'était plus d'actualité, selon des hauts fonctionnaires US qui se sont exprimés sous couvert d'anonymat au sujet des détails sensibles du contrat.
Pour l'administration Obama, ce contrat était une première étape prudente avant l'autorisation d'achats d'armes importants aux USA par le régime de Kadhafi même si les officiels US avaient repoussé auparavant d'autres démarches libyennes pour une assistance militaire et des systèmes d'armes.

Le porte parole du Département d'Etat, Mark Toner, a déclaré que les diplomates avaient averti à plusieurs reprises le régime que « nous ne discuterions pas la possibilité de vente d'armes américaines meurtrières [lethal] tant que la Libye n'aurait pas fait des avancées significatives en matière de droits de l'homme, de visas et sur d'autres sujets ayant trait aux relations bilatérales.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 1:19 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette