vendredi, février 25, 2011

Bookmark and Share

Le plan secret d'Obama pour islamiser les Etats Unis


Je m'éloigne de l'actualité brûlante qui secoue le monde arabe et la Libye en particulier pour vous parler d'une des théories du complot qui sévissent aux Etats Unis. A y réfléchir, d'ailleurs, aborder ce sujet ne nous éloigne pas tant que ça des évolutions politiques que vivent certains pays arabes ; au contraire.
Il parait que le président Barack Hussein Obama est mandaté par la monarchie saoudienne pour faire immigrer aux Etats Unis des dizaines de millions de Musulmans, de sorte à transformer cette nation en un pays islamique.
C'est le magazine Mother Jones qui attire notre attention sur cette étrange théorie dont on s'attendrait qu'elle émane d'un groupe de rednecks désorientés par l'évolution du monde actuel ainsi que par le fait d'être gouverné par un métis.
Pas du tout, puisque cette théorie pour le moins hardie est le fruit des cogitations d'un certain Avi Lipkin, alias Victor Mordechai qui a entrepris de colporter ce message alarmant afin d'éviter le pire à l'Amérique. Et à l'entité sioniste, ça va de soi puisqu' ce M. Avi Lipkin est, nous dit-on, un citoyen des Etats Unis originaire de quelque part en Palestine occupée, c'est-à-dire dans l'Etat « juif ».
Ce Lipkin n'est en réalité qu'une des multiples voix qui s'égosillent pour attirer l'attention du citoyen US et de ceux qui le gouvernent sur l'imminence d'un risque d'islamisation des Etats Unis.
Beaucoup de ces voix émanent en fait du lobby sioniste, ce que James Petras appelle fort justement la Configuration Sioniste de Pouvoir. Les autres voix qui s'élèvent pour formuler le même type de message lui sont en réalité étroitement liées, un fait particulièrement apparent quand on s'intéresse aux sources de financement ou aux organes de presse qui les répercutent.
Il est par exemple question dans l'article d'un certain Michael Savage, un animateur radio très connu aux Etats Unis. Vous pourrez lire sur ce post que Savage n'est en réalité que le pseudonyme d'un sioniste fanatique qui réussit à se faire passer auprès de son auditoire comme une incarnation de l'Amérique profonde.
On nous parle également d'un certain Glen Beck qui anime un show radio et une émission télévisée sur Fox News. Beck a été sévèrement critiqué pour ses propos antisémites par l'Anti Defamation League (équivalent de la LICRA aux USA) à laquelle il a d'ailleurs présenté ses excuses. Mais si on s'intéresse à la teneur des propos antisémites tenus le 22 février 2011 par Glenn Beck, on a la surprise de constater qu'il a comparé le judaïsme « réformé » à » l'extrémisme islamique » On peut se demander ce qui a bien pu lui passer par la tête. Si encore il avait comparé le judaïsme ultra-orthodoxe sioniste à « l'islamisme extrémiste. », on aurait pu peut-être comprendre…
Il est vrai que Beck a cru ainsi faire plaisir à son patron Rupert Murdoch, un Juif orthodoxe, sioniste fanatique, pour qui le judaïsme réformé représente une forme de danger intérieur pour la pureté de la race et sa séparation d'avec les autres Nations. Mais là, il est allé un peu loin car si Rupert Murdoch l'a soutenu, en ne le désavouant et ne le licenciant pas malgré les appels d'organisations juives en ce sens, l'ADL a par contre besoin de tous les Juifs, orthodoxes ou non, pour maintenir ou conforter le poids du lobby sioniste aux Etats Unis.
Si Samuel Huntington a parlé du choc des civilisations, les sionistes de leur côté, ont parfaitement compris qu'il ne fallait pas que cette théorie soit invalidée et ont donc patiemment entrepris d'en faire une réalité. Ce travail commence à donner des résultats ainsi que nous avons pu le voir dans l'étonnante convergence récente des propos sur « l'échec du multiculturalisme » tenus par Angela Merkel en Allemagne, puis David Cameron au Royaume Uni et enfin par Nicolas Sarkozy en France. Dans les trois cas, la situation des Musulmans était en cause

Le plan secret d'Obama pour amener 100 millions de Musulmans aux Etats Unis
Voici la mère de toutes les théories du complot anti-Obama.
par David Corn, Mother Jones (USA) 25 février 2011 traduit de l'anglais par Djazaïri

Ces dernières années, des politiciens conservateurs et paranoïdes ont concocté toutes sortes de théories du complot au sujet du président Barack Obama. Certains ont affirmé qu'il a un plan secret pour confisquer les armes à feu. D'autres ont dit qu'il a un plan secret pour mettre la main sur les comptes bancaires de l'IRA. D'autres encore ont prétendu qu'il procédait à la mise en place clandestine de camps de concentration gérés par l'agence fédérale des situations d'urgence (FEMA). Et il y a bien sûr, la super théorie : Obama est un socialiste infiltré dans le but délibéré de ruiner l'économie des Etats Unis afin de pouvoir exercer une prise de contrôle dictatoriale. Mais il y a la matrice de toutes les théories de droite du complot : Obama manœuvre pour amener aux Etats Unis des dizaines de millions de Musulmans – peut-être même une centaine de millions – du Moyen Orient pour transformer le pays en nation islamique vers la fin de son second mandat.

Heureusement, ce plan diabolique a été éventé par un Américain d'origine israélienne nommé Avi Lipkin qui dit avoir travaillé comme traducteur pour le compte du gouvernement israélien, et pour une officine appelée Special Guests, qui recrute des commentateurs et des tenants des thèses conservatrices pour des talk shows sur des radios et des télévisions populaires. Le site internet de Lipkin affirme que depuis 1990, il a fait des conférences sur des thèmes divers – dont Israël et la menace de l'Islam – dans plus d'un millier d'églises et de synagogues aux Etats Unis, au Canada, en Angleterre, en Grèce, en Israël et dans d'autres pays. Sa bio note qu'il dirige le parti de Bloc de la Bible Judéo-chrétienne en Israël (la page Facebook de ce parti comptait 103 membres hier).

Cette semaine, Lipkin et Special Guests ont envoyé un courriel aux programmateurs radio et télé, pour évoquer la plus grosse histoire de tous les temps.
Selon des émissions en langue arabe interceptées et interprétées par Lipkin et son équipe, « Le monde musulman dit que le président Obama veut l'amnistie des 12 millions d'immigrés illégaux hispaniques aux Etats Unis pour ouvrir la voie à la prochaine vague de dizaines de millions d'immigrants clandestins aux Etats Unis en provenance du Moyen Orient, ce qui aboutirait l'installation aux Etats Unis d'entre 50 et100 millions de Musulmans avant la fin du second mandat d'Obama, qui sera reconduit au pouvoir grâce au vote de ces nouveaux citoyens US pour leur sauveur Obama. »

Lipkin, connu aussi sous le nom de Victor Mordechai, affirme disposer d'une "source en la personne d'un haut fonctionnaire des Nations Unies (quoi qu'il entende par là) selon qui les Etats Unis "seront un pays musulman vers la fin du deuxième mandate d'Obama." Ce grand projet est organisé de telle façon qu'il comporte trois parties. Phase 1, Obama fomente des troubles dans « chaque pays du Moyen Orient», aboutissant au renversement des régimes et à leur remplacement par des musulmans sunnites «fanatiques» qui se lancent dans « le renversement de leurs rivaux du régime chiite en Iran en se passant des troupes américaines. » Phase 2 : un exode massif de Musulmans se dirige vers l'Europe, le Canada et les Etats Unis, transformant toutes ces nations occidentales en pays musulmans. Phase 3 : les nations désormais contrôlées par les extrémistes islamiques « marchent sur Israël pour la détruire » et Obama « tient sa promesse… de détruire Israël. »
Il y a, bien entendu, une vidéo YouTube qui explique le scoop de Lipkin. Elle est intitulée, « Barack Obama est-il réellement un 'implant' musulman saoudien à la maison Blanche ? » la réponse est évidente. La vidéo soutient que « des années avant l'élection de 2008, l'épouse de Lipkin, qui travaillait pour le compte du gouvernement israélien au suivi des émissions radiophoniques arabes, avait repéré des émissions saoudiennes disant, « Nous aurons un Musulman à la Maison Blanche en 2008. » (Vous vous souvenez de la courbette d'Obama devant le roi Saoudien en2009 ?). La vidéo constate qu'Obama a refusé de « révéler » son acte de naissance intégral « ou quoi que ce soit d'autre  sur son passé. » (Convergence avec les nativistes/Birthers!). La vidéo donne à comprendre qu'Obama et son équipe ont réussi la « plus grande… escroquerie de l'histoire » et placé un Musulman anti-américain sponsorisé par les Saoudiens à la Maison Blanche, grâce à une opinion publique et à des media amorphes, obsédés l'un comme l'autre par la couleur de peau et une mentalité de type American Idol. La vidéo continue pour dire qu'en 2009, l'épouse de Lipkin avait entendu une émission télévisée égyptienne avec le ministre des affaires étrangères de l'époque qui déclarait qu'Obama lui avait juré être musulman. Obama – selon la version de Lipkin à propos du compte rendu par sa femme de la version donnée par le ministre – a également dit à ce responsable Egyptien qu'après en avoir fini avec le débat sur le système de santé, « Vous, Musulmans, verrez ce que je vais faire pour l'Islam par rapport à Israël. »
La vidéo ne traite pas explicitement du projet secret d'Obama pour faire venir jusqu'à 100 millions de Musulmans aux Etats unis. Mais n'est-ce pas le genre de choses que ferait un agent Saoudien ?

Avi Lipkin renvoie Glenn Beck dans les cordes en matière de théorie du complot. Mais quoiqu'il soit assez marginal, il n'est pas isolé. Sa vidéo a été regardée 2,9 millions de fois. Et Special Guests est une officine qui active au sein de l'establishment conservateur. Selon son site web, l'organisation a collaboré avec le National Right to Life Committee, le Catholic and Human Rights Institute, la Second Amendment Foundation et d'autres groupements conservateurs. Le site se vante, « Nous plaçons régulièrement des invités dans des émissions radio comme celles de Rush Limbaugh, Glenn Beck, Sean Hannity Radio, [et] Michael Savage. » L'organisation dit ne promouvoir que des causes « agréables à notre Créateur. » Elle demande à ses clients potentiels, « Quel est votre message particulier ? Est-il utile à l'humanité ? Respecte-t-il Dieu ? » Il est apparemment agréable à Dieu d'accuser le président de conspirer secrètement – et de réaliser – une prise de contrôle des Etats Unis par les Musulmans.

Libellés : , , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 10:13 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette