lundi, avril 18, 2011

Bookmark and Share

Bernard-Botul-Henri Lévy a raison: Kadhafi est fou à lier!

Il parait que Mouammar Kadhafi est un fou, un Hitler impatient de massacrer ses propres concitoyens. C'est là une des plus brillantes hypothèses produites par la philosophie française, en la personne de son gourou, M. Bernard-Botul-Henri Lévy.
A défaut d'électrochocs, des bombes humanitaires déversées par les pays civilisés ont été chargées de ramener ce fou Libyen à la raison. C'est-à-dire, au choix, de le tuer, de le pousser au suicide ou de l'inciter à s'enfuir. Des gens raisonnables et sensés s'attellent même à lui trouver un pays accueillant.
.
Pas de chance, parce que pour l'instant le leader Libyen tient bon. Mais il est vrai que la philosophie française n'est pas à cours d'arguments explosifs et tout reste donc possible.

En attendant, le fou sanguinaire vient d'accepter quelque chose que vos journaux ne se pressent pas d'évoquer.
En effet, si 20 minutes, un des rares organes de presse à en parler intiitule un papier: L'Onu veut envoyer une équipe humanitaire à Misrata, ce journal ne parle cependant que de l'acceptation par le gouvernement libyen d'une mission humanitaire à Tripoli et d'"un accès aux zones sous contrôle de ce même gouvernement.

Cependant, si on en croit la Presse Canadienne:
La situation des habitants de Misrata, dernière ville de l'Ouest libyen encore tenue par l'insurrection, pourrait s'améliorer. Le gouvernement Kadhafi a accepté que les Nations unies fournissent une aide humanitaire aux quelque 300.000 civils soumis au siège et aux bombardements des forces de Tripoli depuis une cinquantaine de jours, a annoncé lundi un haut responsable de l'ONU.
L'accord conclu avec l'ONU prévoit même la mise en place d'un
couloir humanitaire vers Misrata, troisième ville de Libye, afin de "permettre à la population de quitter Misrata en sécurité et de fournir de l'aide, des vivres et des médicaments".
et que
les organisations humanitaires internationales auraient libre accès à la ville et que les services de base tels que l'électricité et l'eau seraient assurés, alors que, selon des habitants, ils sont actuellement gravement perturbés.
C'est une dépêche de l'Associated Press dont apparemment la presse canadienne a eu l'exclusivité en langue française.

On trouve la même information différemment sourcée en langue anglaise, par exemple sur le site du journal australien The Age.

J'ai comme l'impression que ce fou de Mouammar Kadhafi a un petit problème avec la logique, car quand on veut massacrer son peuple, on procède quand même autrement.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 9:37 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette