dimanche, juin 13, 2010

Bookmark and Share

Le lobby juif, cette bête féroce

Quand on est journaliste en Occident, oser critiquer la dernière opération des délinquants sionistes contre la flottille pour Gaza, entraînant la mort d'au moins neuf passagers du Mavi Marmara, c'est accepter le risque d'âtre taxé d'antisémite
Risque que peu de journaux ont voulu courir, sauf quand ils avaient dans leur personnel un journaliste de confession juive. Sinon, une solution de remplacement a consisté à faire intervenir une personnalité juive extérieure à la rédaction. C'est ainsi que l'historien Ilan Pappé a été amené à apporter des contributions presque simultanées dans au moins deux journaux britanniques (The Herald et The Independent).
Le Sydney Morning Herald australien a préféré laissé courir la plume de son éditorialiste Mike Carlton. Or Mike Carlton n'est pas juif mais… antisémite si on veut bien croire ce qu'il a pu lire dans le flot de courriers rageurs et vengeurs qui à inondé sa boîte à lettres électronique.

Mike Carlton ne s'est cependant pas démonté et il revient à la charge en exposant la nature des courriers électroniques parvenus dans sa boîte mail. Il le fait sur un ton amusé tout en pointant du doigt ce qu'il appelle le lobby juif et le pilotage de ces réactions outrancières à partir d'un service du gouvernement de Tel Aviv. Et il semble plutôt bien connaître la structure de ce réseau de la hasbara puisqu'il utilise à un moment le mot « chaverim » pour désigner celui qui centralise et organise les réactions de l'opinion dite juive au niveau local.
Et Carlton a bien mérité la vindicte du lobby sioniste car n'a-t-il pas écrit que Benjamin Netnyahou, le chef du gang sioniste, n'était qu'un voyou sans scrupules ?

 
C'est drôle, ils se souviennent de leurs épithètes mais pas des bonnes manières
Par Mike Carlton, Sydney Morning Herald (Australie) 12 juin 2010

C'est une bête féroce, le lobby juif. Ecrivez ne serait-ce qu'une phrase même légèrement critique d'Israël et il bondit hors de sa tanière toutes griffes dehors. «Je me réjouis chaque fois qu'un enc..é de Palestinien meurt, qu'ils aillent se faire foutre !!! Israël devrait raser Gaza avec une bombe atomique et en finir une fois pour toutes, » dit un des milliers d'e-mails envoyés par des internautes juifs cette semaine. « Comment osez-vous insulter Israël vous le sur privilégié [sic] crétin blanc raciste, allez vous faire foutre avec votre article stupide. J'aimerais bien casser votre gueule de crétin.»
L'article stupide était mon édito de la semaine dernière qui donnait à entendre que l'attaque contre la flottille pour Gaza était une idiotie meurtrière et que le premier ministre Israélien Benjamin Netanyahou était un voyou sans scrupules, accro à l'emploi de la force militaire.
Peu d'e-mails étaient aussi vifs que celui là. Beaucoup, cependant, étaient ouvertement racistes, comme celui-ci en provenance d'un homme dénommé Schwarz. « Est-ce que les Juifs canardent depuis des voitures en marche comme ça se fait tous les jours à Sydney Sud-ouest ? Est-ce que ce sont des Juifs et des Arabes qui forment la majeure partie de la population carcérale australienne ? Est-ce que des Juifs pratiquent le viol collectif de jeunes filles à Sydney ? » demandait-il.
D'autres préfèrent menace. Un voyagiste de Double Bay a écrit une dénonciation enragée et l'a diffusée à ses amis. « Plus nous serons à écrire avec une copie [sic] au Sydney Morning Herald, plus nous aurons de chances de voir le Herald modifier son regard borgne sur la situation et nous donner des articles plus équilibrés, et même virer Mike Carlton, » écrit-il avec espoir. Un de ses chaverim me l'a fait suivre par erreur.

C'est un procédé d'action standard pour le lobby que de lancer des accusations d'antisémitisme avec ce mélange propre à Israël de paranoïa et d'agressivité. «Que vous soyez heureux de vous livrer à l'incitation à la haine fait de vous un véritable sadique, » écrit un homme de Melbourne. « Votre article révèle votre antisémitisme et vous pouvez bien vous cacher derrière les apparences de l'humanitarisme pro palestinien, votre révisionnisme de l'holocauste en comparant ce conflit de l'ère moderne avec l'extermination systématique des Juifs montre votre vrai visage. »

C'est tout simplement stupide. Mes amis Juifs pourraient confirmer que je ne suis pas un antisémite sadique, un négateur de l'holocauste incitant à la haine. Mais j'ai apprécié le mépris affiché pour mes multiples échecs en tant que journaliste. « Vous êtes un écrivaillon bon à faire de l'argent avec des mensonges, » est typique du genre. « Les journalistes sont généralement recrutés s'ils ont un QI supérieur à leur pointure de chaussure, » était une autre plaisanterie tordante.
Rien de tout ça n'est fortuit. Le lobby israélien, dans le monde entier, est orchestré à Jérusalem par un département du bureau du premier ministère qui porte le nom assez orwellien de Ministère pour la Diplomatie Publique et les Affaires de la Diaspora. Moins de 24 heures après l'attaque contre le Mavi Marmara, le ministère a mis sur internet les arguments importants dans la discussion » pour les Juifs dans le monde, le premier étant – surprise – que « le peuple palestinien n'était pas sous blocus ».
"Ecrivez des lettres à vos journaux, des commentaires sur les blogs et les sites d'information, appelez les émissions de radio et mettez des liens aux sites de réseaux sociaux pour contribuer à diffuser la véritable version des événements," a exhorté le bien nommé M. Ronen Plot [plot = complot en anglais], le directeur général du ministère.
Tout cela n'est que de la libre expression, bien sûr. J'aimerais seulement qu'ils soient beaucoup plus polis.
 

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 4:11 PM

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

SIONISME=NAZISME,L'HISTOIRE N'A RIEN APPRIS L'HOMME,ÉTERNELLE RECOMMENCEMENT

20 juin 2010 à 20:29  
Anonymous Anonyme said...

Mr. Mounadil, je me demande comment vous pouvez trouver le temps de chercher dans toute la presse internationale tout ce qui peut permettre d'attaquer les juifs et Israël. Vote emploi du temps de prof d'anglais ne doit pas être trop chargé pour vous permettre de dépouiller chaque jour la presse locale de Pennsylvanie ou la presse australienne.En attendant ce qui se passe en Iran ou au Yemen vous échappe totalement. Dommage, car cela devrait, me semble-t-il, faire partie de vos centres d'intérêt.

21 juin 2010 à 11:47  
Blogger Djazaïri said...

Occupez vous de vos propres centres d'intérêt. Si ce que j'écris ne vous convient pas, passez votre chemin.

21 juin 2010 à 17:04  
Anonymous Anonyme said...

Je lis ce que je veux ne vous en déplaise. Vous n'avez pas encore le droit d'interdire, nous ne sommes pas en Iran chez vos copains.En attendant changez le titre de votre blog: il n'y a jamais de point de vue sur le monde arabe en général, car il n'y en a jamais, ainsi vous trompez le lecteur.

22 juin 2010 à 05:45  
Blogger Djazaïri said...

Ah bon, en France on n'a pas le droit d'interdire? Faudrait en parler à Dieudonné. Faudrait en parler à Thion. Ils sont pas au courant. La vérité est que seuls les sionistes ont le pouvoir d'interdire.

22 juin 2010 à 12:07  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette