vendredi, juin 04, 2010

Bookmark and Share

L'ancien juge Jean-Louis Bruguière et la hasbara sioniste


Ce texte vient compléter un post antérieur sur les liens présumés avec le terrorisme de l'organisation caritative turque IHH, propriétaire du Mavi Marmara, le bateau dont neuf passagers ont été assassinés par les gangsters sionistes.
Ces liens ont été allégués par le fameux magistrat anti-terroriste Jean-Louis Bruguière dont les propos ont été largement repris par la presse et, bien sûr, par la propagande sioniste. C'est ainsi qu'on voit fleurir un peu partout, sur ce blog aussi, des commentaires faisant état des déclarations du fameux magistrat. Preuve que le manuel de la propagande sioniste est assez standardisé et que les cerveaux des internautes sionistes sont mis à jour très régulièrement par l'administrateur réseau.
L'article que je vous propose fait le point sur ces accusations et montre qu'elles sont infondées Oui, M. Bruguière vous avez marqué un point en ne vous basant sur aucune source que votre petit doigt mouillé qui vous sert à voir d'où vient le vent.

Qu'en est-il des liens présumés de l'organisation caritative turque avec les terroristes ?
Par Koray Caliskan, Mondoweiss (USA) 4 juin 2010, traduit de l'anglais par Djazaïri

Le ministère israélien des affaires étrangères a soutenu à plusieurs reprises que l'organisation caritative musulmane turque IHH, propriétaire du bateau Mavi Marmara avait été liée à divers réseaux terroristes. De nombreux journalistes ont réitéré cette affirmation, se référant parfois aux propos du juge Français Jean-Louis Bruguière sur les liens entre IHH et al Qaïda.
Antérieurement, le juge Bruguière était arrivé à des conclusions erronées qui lui avaient attiré des critiques venant de la gauche comme de la droite de la classe politique française, une performance difficile à accomplir. Dans son rapport controversé rendu public en 2006, il avait accusé des responsables politiques d'actes terroristes après avoir consulté seulement deux sources qui s'avérèrent être des ennemis de l'homme que le juge accusait. Aussi bien Le Figaro que Libération, des journaux situés idéologiquement aux antipodes l'un de l'autre, s'étaient rejoints pour discréditer ces accusations.
Cette fois, sans consulter aucune source, M. Bruguière montre du doigt une autre source de terrorisme, l'IHH. Selon l'ancien magistrat, désormais un politicien qui a brigué pour un poste dans la coalition de droite de Sarkozy, l'organisation caritative musulmane est liée à des réseaux terroristes. Il a, une fois de plus, tort. Cette fois pour trois solides raisons :

Un, l'IHH a aussi été active en Allemagne où à été conduite une enquête approfondie sur toutes les organisations caritatives musulmanes, dont IHH. En dépit de gros efforts et de recherches minutieuses soutenues par le gouvernement turc, aucun lien avec une quelconque organisation qui soutiendrait ne serait-ce qu'idéologiquement des formes quelconques de résistance active n'a été constaté. L'organisation est pacifiste, excluant de son recrutement toute personne qui prône la violence, même symbolique.

Deux, l'IHH est plus proche du parti Saadet, le rival politique de l'AKP et est plus proche de l'idéologie des Chrétiens Démocrates en Allemagne et d'autres pays européens. L'AKP aurait été encline à faire de son mieux pour discréditer l'organisation caritative de son rival et avec des raisons plus légitimes que celles de l'ancien juge Bruguière. Ils n'ont trouvé aucun lien [avec le terrorisme].

Trois, l'establishment ultra-laïque en Turquie déteste toutes les formes d'organisations politiques islamiques, dont l'IHH. Jusqu'à présent, aucune de ces organisations, pas même celles qui ont été assez innovantes pour accuser le président Abdullah Gul d'être un « agent des Etats Unis », n'oserait même imaginer que l'IHH a des liens avec al Qaïda.
Le ministre Israélien des affaires étrangères a une imagination bien plus débridée que les islamistes et les laïques Turcs, que les communistes et les conservateurs Français tous ensemble. Le temps est venu de se servir de cette imagination pour la paix, pas pour tuer ou accuser des militants pacifistes.

Koray Caliskan est vice président du département de sciences politiques et de relations internationales de l'université Bogazici à Istanbul.

 

 

Libellés : , , , , , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 11:35 PM

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Ce Bruguière ne s'est-il presenté dans les listes de la droite Sarkozyste(Wiki reporte: Jean-Louis Bruguière s'est présenté aux élections législatives françaises de 2007 dans le Lot-et-Garonne sous l'étiquette UMP-PRV.
Sa candidature fait l'objet d'une plainte de Philippe Brett et Pierre Girard-Hautbout, eux aussi candidats. L'illégalité de sa candidature a contraint le Conseil supérieur de la magistrature à obtenir sa démission de la magistrature en juin 2007.
Il arrive en tête du premier tour, avec 41,97% des voix, contre 37,61% pour l'ancien député de la circonscription Jérôme Cahuzac, mais il est battu au second, n'obtenant que 47,71% des voix contre 52,29% à son adversaire socialiste qui retrouve son siège perdu en 2002)
Ses positions et ses sermons de néo conservateur sur les plateaux Tv contre tout ce qui est Irakien,palestinien,afghan,musulmansont inoubliables.Il espérait de faire carrière politique en montant sur le char du Sarkozysme .Le valeureux peuple de Lot et Garonne l'a bien torpillé.

6 juin 2010 à 14:32  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette