lundi, juin 14, 2010

Bookmark and Share

Flottille pour Gaza: le gouvernement irlandais veut une enquête internationale

Si on en croit la presse, Ankara est le seul gouvernement mécontent de la prétendue commission d'enquête sur leurs crimes constituée par les délinquants sionistes eux-mêmes. Ils sont bizarres ces Turcs car dans d'autres pays, les pays civilisés, on semble trouver tout à fait logique de confier les enquêtes aux voyous eux-mêmes. Il y a là un filon à creuser pour de nouvelles économies budgétaires : supprimer complètement les services de police. Autre sceptique, la presse internationale et donc, par déduction, pas la presse française.

Pourtant la Turquie n'est pas le seul pays à manifester son mécontentement et, comme le signale le blog Irish4Palestine, en Irlande non plus, la pseudo commission d'enquête sioniste ne passe pas. On peut lire ce qui suit sur le blog irlandais pro palestiniens :
Cette farce d'une "enquête" sur les assassinats de civils du Mavi Marmara par les gens qui ont commis ces assassinats et leurs copains nouvellement ajoutés avec l'étiquette d'observateurs « internationaux ». Nous avons beaucoup à « redire » au sujet de ces « nouveaux amis » qui viennent aider Israël dans cette farce.

Les Irlandais pour la Palestine annoncent des informations pour demain sur ces amis [sûrement le fait que l'Irlandais David Trimble fait partie de l'association des potes d'Israêl, d'où l'expression bien connue "touche pas à mon pote"]. En attendant, ils nous rappellent la position officielle des autorités irlandaises qui exigent une enquête internationale ainsi qu'on peut le lire sur le lien qu'ils proposent (traduction ci-dessous). En attendant, on a l'impression que l'Irlande ne fait pas vraiment partie de l'Union Européenne car à l'heure où j'écris ces lignes, cette information est indisponible en français.

 
L'Irlande appelle à une enquête internationale sur le raid contre la flottille pour Gaza
Bbelfast Telegraph (UK) lundi 14 Juin 2010 traduit de l'anglais par Djazaïri
 
Le ministre des affaires étrangères de la république d'Irlande, Micheal Martin, renouvellera ses appels à une enquête internationale sur le raid sanglant israélien contre la flottille humanitaire pour Gaza lors de sa rencontre avec ses homologues européens.

M. Martin a demandé que l'attaque meurtrière du 31 mai soit ajoutée à l'agenda de la rencontre mensuelle des ministres des affaires étrangères à Luxembourg.
Les ministres discuteront des événements qui ont abouti à la mort de neuf personnes sur la bateau turc Mavi Marmara, et de la poursuite du blocus de Gaza par les Israéliens.
La question essentielle en matière de politique étrangère est Gaza et le processus de paix au Moyen Orient au lendemain de la saisie par Israël de la flottille humanitaire, » a déclaré une porte parole.
« Le ministre mettra l'accent sur la nécessité d'une enquête internationale transparente et crédible sur les événements, et ré insistera sur la nécessité urgente d'une levée du blocus par Israël afin de soulager les souffrances humanitaires de la population de Gaza.»
Entre temps, des militants ont appelé à un boycott des marchandises israéliennes en attendant la fin du blocus.

Les activistes du mouvement irlandais anti-guerre se sont engagés à continuer à organiser des manifestations après avoir élargi leur campagne à quelques uns des plus grands supermarchés de la capitale ce weekend.
Un ces citoyens Irlandais expulsés suite à sa participation à la flottille pour la liberté de Gaza, Isam Bin Ali, d'origine libyenne, a rejoint les membres de l'organisation au moment où ils chargeaient des caddies avec des marchandises israéliennes.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 10:48 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette