jeudi, mai 05, 2011

Bookmark and Share

Mort d'Oussama ben Laden: un sportif pas assez enthousiaste soulève l'indignation aux USA

ans l’hypothèse où ce ne serait pas un mensonge de la Maison Blanche et de la CIA, l’action militaire conduite contre Oussama ben Laden s’apparente de plus en plus à un assassinat, finalement revendiqué comme tel par la classe dirigeante des Etats Unis. 

En effet, la version officielle qui n’en finit pas d’évoluer nous apprend maintenant qu’Oussama ben Laden n’était pas armé au moment où il a été surpris par les militaires US mais qu’il a cependant résisté. 

Comment ? Pas en s’abritant derrière une femme puisque nous savons maintenant que tel ne fut pas le cas. On peut formuler l’hypothèse qu’il a engagé une bataille de polochons avec les soldats Yankees et qu’ayant triché, il a été puni d’une balle dans le ventre et d’une autre dans la tête.

Bref, une opération pas très glorieuse pour les forces de l’Oncle Sam. Pas de quoi gâcher la fête cependant puisque chaque citoyen des Etats Unis et même du « monde libre » est invité à se réjouir de ce sang versé aux vertus purificatrices.

Et gare à ceux dont l’enthousiasme serait un peu trop tiède comme par exemple cette vedette du football américain qui a osé se demander sur Tweeter s’il était convenable de se réjouir de la mort d’un homme, même si cet homme s’appelle Oussama ben Laden. 

Rashard Mendenhall

Sa réflexion s’appuyait sur l’évangile selon Matthieu et, dans un pays pénétré de valeurs «judéo-chrétiennes» comme les Etats unis, on aurait pu penser que cette façon de voir était de nature à susciter au moins le respect si ce n’est l’approbation.

Eh bien, détrompez-vous car les propos évangéliques du footballeur ont surtout déclenché une vague d’indignation dans son pays où l’opinion semble ne pas admettre qu’on ne se réjouisse pas de l’assassinat d’Oussama ben Laden. Il s’est même attiré les foudres du propriétaire de l’équipe dans laquelle il évolue qui affirme de son côté que la position officielle du club consiste à être fière de l’assassinat.

De toute façon, l’évangile selon Matthieu est précisément un texte fort controversé qui vient de faire l’objet d’une réinterprétation radicale par le pape Benoît XVI. Il n’en faudra sans doute pas tant pour trouver qu’Oussama ben Laden n’est pas concerné par le contenu de cet évangile.

Indignation devant le manque d’enthousiasme du running back des Steelers après la mort de Ben Laden.
Pour le président des Steelers, ces propos sont incompréhensibles
par Jason Ditz, Antiwar (USA) 3 mai 2011  traduit de l’anglais par Djazaïri

L’indignation populaire monte ce soir contre Rashard Mendenhall, le running back des Pittsburgh Steelers, après des tweets de la vedette au sujet de l’assassinat d’Oussama ben Laden.
Mendenhall, dont les tweets précédents sur les mérites du NFL [Ligue nationale de Football] draft avaient été observés à la loupe, a quelque peu jeté le trouble quand, citant le principe chrétien, « ceux qui jugent autrui  seront aussi eux-mêmes jugés, » [Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés, Matthieu 7.1], s’est demandé s’il était convenable de « fêter » la mort de quelqu’un.

Les propos de Mendenhall ont rapidement été la source d’une vague de controverse et de condamnation publique. Art Rooney II ; le propriétaire des Steelers, a qualifié dans une réaction officielle d’incompréhensible le manque d’enthousiasme de Mendenhall, affirmant que « toute l’organisation des Steelers » est officiellement très fière de l’assassinat.

Les propos de Mendenhall étaient une paraphrase de Matthieu 7.1, une partie du sermon biblique sur la montagne appelée « discours sur le jugement. ». Bien que le sermon soit considéré comme la parole canonique de Dieu dans toute la chrétienté, on discute beaucoup  aujourd’hui chez les Chrétiens  pour savoir s’il existe une exemption implicite concernant Oussama dans le sermon qui autorise les Chrétiens à célébrer l’assassinat

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 1:19 AM

1 Comments:

Blogger winter family said...

bon aller, arretons de caricaturer les usa. j'habite dans une quartier tres pauvre de nyc, coincé entre des juifs hassidiques et des haitiens et je peux vous dire que tout le monde s'en branloutte la nouille. ici, les gens cherchent surtout à bouffer et à nourrir leurs gosses. comparés aux 23M d'hts de nyc, les quelques centaines de personnes reunies pour feter le truc etaient finalement bien peu nombreuses, non ?? ceci dit comptez pas sur moi pour verser une larme non plus...

5 mai 2011 à 02:54  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette