mardi, mai 03, 2011

Bookmark and Share

Les Américains ont-ils évité la lapidation à Oussama ben Laden?


La version officielle sur l’assaut qui a permis à des soldats de l’armée américaine de tuer Oussama ben Laden commence à évoluer. Il faut dire que la version initiale était trop marquée par les fantasmes en vogue chez les téléspectateurs aux Etats Unis.

En effet, on nous a rapporté initialement que :


Mais on nous dit maintenant que finalement :


Quoi qu’il en soit, j’ai comme l’impression qu’il existait une promiscuité hommes – femmes incroyable dans une maison (immense) supposée abriter une vingtaine d’ultra- fondamentalistes musulmans.
D’autant, nous dit-on, que la femme en question n’était pas son épouse. Alors, Ben Laden a-t-il été tué alors qu’il était sur le point de s’adonner à une relation que la morale islamique réprouve ? Les Américains lui auraient-ils épargné la lapidation?

Il reste que selon les autorités US, Ben Laden n’a pas été le seul à mourir pendant l’intervention des soldats Américains :
Ben Laden a été tué d’une balle dans la tête et de hauts responsables US indiquent que deux frères dont on pense qu’ils étaient ses courriers, ainsi qu’un des fils adultes du chef d’al Qaïda ont aussi péri pendant le raid.
Il règne une certaine confusion sur les identités de ceux qui ont été tués pendant le raid malgré que l’attaque a été vue en direct par le président US Barack Obama et d’autres hauts responsables.
Je me risquerais à dire de mon côté que la confusion règne aussi sur les identités de ceux qui n’ont pas été tués. 

Si je compte bien, ça fait quatre morts en tout : Oussama Ben Laden, un de ses fils et deux de ses estafettes. Avec la femme tuée dont parle le journal Le monde mais pas le Daily Mail, ça fait cinq.
Les autres sont donc vivants mais où sont-ils ? Prisonniers ? Libres ?

Il paraitrait même qu’une fille du chef d’al Qaïda âgée de 12 ans aurait assisté à la mort de son père.
Elle s’appelle comment au juste ?
Elle est où cette petite ?
A Guantanamo ? C'est mixte Guantanamo? ou noyée avec son père pour respecter des rituels religieux inventés par la CIA ?

Si ces gens sont libres, qu’attendent les journalistes pour les rencontrer ?

S’ils sont prisonniers, pourquoi les Américains ne les exhibent-ils pas ?

Par décence peut-être ? Eh oui, c’est qu’on est à cheval sur les principes aux Etats Unis.

Libellés : , ,

posted by Djazaïri at 6:30 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette