samedi, décembre 12, 2009

Bookmark and Share

Le lobby qui n'existe pas n'existe pas non plus en Australie

Le lobby sioniste n'existe pas. Non, c'est seulement un fantasme d'antisémites. Mais il est cependant étrange de constater la force de ce quelque chose qui n'existe pas. En Australie, par exemple, cette chose qui n'existe pas soit se réjouit, soit s'inquiète (c'est plus rare) des prises de positions des responsables politiques.
Et ce truc qui n'existe pas nous dit lui-même que tout en n'existant pas, il a le pouvoir de faire exister, ou pas, quelqu'un en tant que premier ministre de l'Australie.
Illustration par la traduction partielle d'un article paru dans le Jewish Community Online du 10 décembre 2009 et intitulé:
L'Australie renouvelle son histoire d'amour avec Israël 

Notez que l'article montre que les membres du lobby en question ne se font aucune illusion sur les sentiments réels de leurs clients et que les postures adoptées par ces derniers dépendent plus de leur volonté de réaliser une ambition personnelle que de convictions réelles, tout au moins s'agissant des problèmes du Moyen Orient. D'où un mépris assez perceptible dans la bouche d'un dirigeant du lobby qui n'existe pas.

En janvier 2009, Mme Gillard qui visait le poste de Premier Ministre s'était tenue aux côtés d'Israël dans ses bombardements du Hamas à gaza, en dépit d'une vague de protestations de la part d'organisations pro-palestiniennes.

En mai, l'Australie a boyvotté la conférence de l'ONU contre le racisme à Genève (la Grande Bretagne était présente) et en novembre, a voté contre le rapport Goldstone à l'ONU (la Grande Bretagne s'était abstenue).

Le facteur peut-être le plus remarquable dans l'histoire d'amour du parti travailliste avec Israël n'est pas M. Rudd (l'actuel premier ministre travailliste, NdT)), mais Mme Gillard qui avait été à un moment une source d'inquiétude pour les dirigeants Juifs (Julia Gillard était soupçonnée d'être moins ultra sioniste que M. Rudd), NdT).
Dimanche dernier, après un discours plein d'effusions à Melbourne devant l'Australia Israel Leadership Forum, au cours duquel elle a décrit cette conférence de deux jours comme "un genre de conversation particulière entre amis," elle a dansé la hora (danse des balkans) avec des femmes juives tandis que près de l'hôtel 150 manifestants se heurtaient à la police.

Se peut-il que la vice-premier ministre d'origine Galloise ait été convaincue de la véracité des positions d'Israël, s'étant rendu là bas par deux fois ces dernières années? Où a-t-elle cédé sur ce sujet suite à des pressions réelles ou supposées?

Où y-a-t-il une troisième possibilité? Comme un dirigeant Juif le dit, "Elle veut être la première femme premier ministre de l'Australie et elle sait que cela signifie s'attirer les faveurs des Juifs."

Libellés : , , ,

posted by Djazaïri at 12:08 AM

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Eh oui!
Qui mène la danse des responsables politiques occidentaux si ils veulent rester au pouvoir ou y accèder ?

12 décembre 2009 à 10:57  
Anonymous Anonyme said...

pauvre connard raté
y a pas que les youdes dans la vie

12 décembre 2009 à 18:16  
Blogger Djazaïri said...

Oui, il n'y a pas que les youdes comme tu les appelles. Il y a aussi les abrutis, les assassins et les menteurs. Certains sont youdes comme tu dis, d'autres pas.
Et puis, comme tu n'es pas un raté, on aurait aimé entendre un argument de ta part relativement au contenu de cet article qui ne vient pas d'une presse "antisémite" que je sache.
Peut-être as-tu simplement raté une occasion de te taire.

12 décembre 2009 à 19:39  
Anonymous Anonyme said...

Etant(presque) sur place,il est a noter que:
-Julia Gillard est une ancienne trotkyste(ceci peut en partie expliquer cela).
-Tous les juifs australiens ne sont pas sionistes(meme si les sionistes essayent de faire croire le contraire),beaucoup ne soutiennent pas Israel.
-Israel c'est loin,tres loin de l'Australie.Par contre l'Australie(petite puissance regionale,un nain politique)c'est proche de l'Asie,de la Chine en particulier .
Ce jeu est suicidaire pour l'Australie qui ferait mieux de se preoccuper de ses voisins.

voila le site d'un parlementaire local travailliste,Michael Danby,tres actif sur ce type de sujet:
http://www.danbymp.com/topic.php?lid=18

12 décembre 2009 à 23:36  
Anonymous Anonyme said...

les sionistes jouent a des jeux trés dangereux
ils mettent en avant les Juifs qui sont respectable et ils les poussent vers le précipice, la berge du ravin ou ils se feront avoir
mais certains sont vigilants et ça marche de moins en moins

14 décembre 2009 à 11:30  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette