vendredi, décembre 25, 2009

Bookmark and Share

Jésus, le Musulman

En ces temps de fêtes de Noël, un article rafraîchissant sur l’importance de Jésus et de Marie dans la religion musulmane. Rien de nouveau, bien entendu, pour ceux qui sont un peu au fait de la religion musulmane mais un rappel salutaire notamment en ces temps de « débat » sur l’identité nationale en France.
Dans cet article, il y a deux choses. D’une part, l’auteur fait le point sur la place de Jésus dans l’Islam et dans le Coran, en signalant convergences et divergences avec le christianisme. D’autre part, l’article évoque une réflexion sur les festivités de Noël et les Musulmans de Grande Bretagne. Cette réflexion intéresse aussi la France, en gardant bien en tête cependant que le Royaume Uni n’est pas un pays  laïque puisque le christianisme Anglican y est religion d’Etat.


Jésus en Islam
Par Mehdi Hasan, The Guardian (UK) 24 décembre 2009 traduit de l’anglais par Djazaïri

Les Musulmans n’adorent pas Jésus mais ils le révèrent et croient en lui autant que les Chrétiens

 « Alors vous me dites que vous croyez en Jésus comme en Muhammad [Mahomet] ? » Je me souviens du regard perplexe de mon ami Chrétien il y a quelques années. Je lui avais lancé une bombe théologique en lui révélant que Jésus était considéré par les Musulmans comme un envoyé de Dieu.

 « Non seulement nous croyons en Jésus, «  avais-je répondu, faisant une pause pour maximiser l’effet dramatique, « nous croyons aussi en sa naissance virginale. » Les yeux de mon ami s’étaient écarquillés de surprise, il en était bouche bée. »

Les Chrétiens, peut-être parce qu’ils s’appellent eux-mêmes Chrétiens et croient dans le christianisme, aiment s’approprier le Christ. C’est donc une énorme surprise pour beaucoup d’entre eux – dont mon ami – de découvrir que la deuxième confession du monde par le nombre, l’Islam, s’en revendique aussi.

Jésus, ou Aïssa, ainsi qu’on le désigne en arabe, est considéré par l’Islam comme un prophète Musulman plutôt que comme le fils de Dieu, ou l’incarnation de Dieu. Il est cité nommément dans pas moins de 25 dfférents versets du Coran et décrit comme le « Verbe » et « l’Esprit » de Dieu. Aucun autre prophète cité par le Coran, pas même Muhammad, n’ a droit à cet honneur particulier.
.
En fait, l’Islam révère aussi bien Jésus que sa mère, Marie (Joseph n’apparaît nulle part dans le récit coranique de la naissance du Christ). » « Ala différence des Evangiles canoniques, le Coran s’intéresse plus à sa naissance miraculeuse qu’à l’étape ultérieure de la Passion, » écrit le professeur Tarif Khalidi dans son livre fascinant ‘Le Jésus Musulman.’ « C’es pourquoi il est souvent évoqué comme ‘le fils de Marie’ et pourquoi sa mère et lui apparaissent souvent ensemble. » En fait, Marie, ou Myriam, ainsi qu’on la connaît dans le Coran, est considérée par les Musulmans comme occupant la position spirituelle la plus élevée parmi les femmes. Elle est la seule femme mentionnée nominativement dans le livre sacré de l’Islam et un chapitre du Coran porte son nom en titre.

Mais la signification réelle de Marie est que l’Islam la considère dans sa virginité et fait sienne le concept chrétien de naissance virginale. « Elle était la femme élue, choisie pour donner naissance à Jésus, sans un mari, » déclare Cheikh Ibrahim Mogra, imam à Leicester et secrétaire général adjoint du Muslim Council de Grande Bretagne.

Pour les Musulmans, cependant, la naissance virginale n’atteste pas de la divinité de Jésus mais seulement de son importance unique en qualité de prophète et de messie. La Trinité est rejetée par l’Islam comme le sont la crucifixion et lé résurrection. Le Coran fustige le christianisme pour la pratique répandue parmi ses sectes qui consiste à déifier Jésus (et Marie) et amène sa critique sous la forme d’une interrogation de Jésus par Dieu :

Et quand Dieu dit : O Jésus, fils de Marie ! As-tu dit à l’humanité : Prenez ma mère et moi comme deux dieux à côté de Dieu ? il répondit : Gloire à Toi ! Il ne me revenait pas de dire ce que je n’avais pas le droit [de dire]. Si je l’avais dit, Tu le saurais. »
Les Musulmans chérissent et vénèrent Jésus le prophète – mais, je me le demande souvent, ne nous contentons-nouspa d’hommages de pure forme à sa vie et à son héritage ? Où, par exemple, est léquivaleent islamique de Noël ? Pourquoi les Musulmans celèbrent-ils la naissance du prophète Muhammad et non celle du prophète Jésus ? « Nous aussi, à notre manière, devrions célébrer la naissance de Jésus… [parce que] il est si spécial pour nous, » déclare Mogra.

Ces dernières années, la presse britannique de droite a pris position contre les tentatives d’autorités locales « politiquement correctes » de minimiser voire même de supprimer Noël. La tentative de la ville de Birmingham de rebaptiser ses festivités annuelles « Winterval » et les illuminations avec une thématique Harry Potter appelées « Luminos » à Luton en sont des exemples connus.On a souvent le sentiment que ce genre de décisions est motivé par la crainte que des manifestations ostensibles de la foi chrétienne pourraient offenser la sensibilité des Musulmans Britanniques mais, compte tenu de l’importance de Jésus en Islam, de telles craintes sont déplacées et contre productives. Mogra, qui dirige la commission des relations interreligieuses du MCB renchérit : « Changer le nom de Noël est une idée ridicule. » Il ajoute : « La Grande Bretagne est grande quand elle célèbre les diverses fpetes religieuses de los diverses communautés religieuses. Elles devraient garder leur nom et nous devrions toutes les célébrer. »
Au milieu des tensions entre l’Occident Chrétien et l’Orient Musulman, je pense qu’insister ensemble sur Jésus pourrait aider à réduire le fossé croissant entre les deux plus grandes communautés religieuses du monde. D’autres souscrivent. « Nous ne devons pas nous disputer sur Jésus. Il est spécial aux yeux des Musulmans et des Chrétiens, » déclare Mogra. « Il est plus grand que la vie. Nous pouvons le partager »

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 3:00 PM

45 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Elle est bien bonne celle là. Les nazis avaient déjà tenté le coup de Jésus "aryen", aujourd'hui musulman, et puis quoi encore ?
Jésus est né juif essénien, de parents juifs pratiquant le shabbat et de fait il n'a jamais été chrétien. Le christianisme est né de son messianisme, bien après sa mort. Vous au niveau du révisionnisme, vous êtes champions du monde !

25 décembre 2009 à 17:00  
Blogger Djazaïri said...

Elle est tellement bonne que vous allez nous préciser maintenant le statut de Jésus et de Marie dans le Talmud.
Je ne vous cache pas mon impatience de recevoir votre éclairage à ce sujet.

25 décembre 2009 à 21:04  
Anonymous Anonyme said...

ce qui est fabuleux sur ce site... mis a part le fait que son auteur ecrit bien.
c'est qu en aucun cas il est fait mention du sort des musulmans dans les pays arabes, qui sont tortures, tues, spolies et violes.
et je ne parle pas des juifs et chretiens vivant dans ces pays.
il n'y en a que pour israel. et franchement la meilleure des armes est l indifference.
arretons de nous focaliser sur les juifs et regardons ce qu il se passe aussi chez nous au maroc, en algerie, au soudan etc.

26 décembre 2009 à 09:01  
Blogger Djazaïri said...

L'information sur ce qui se passe dans les pays musulmans, je pense particulièrment au Maghreb, est largement disponible en français. Je ne pense donc pas pouvoir apporter de petit "plus" pour le lecteur exclusivement francophone. A part ça, vous êtes Marocain ou Algérien, comme je suis Suédois.

26 décembre 2009 à 10:19  
Anonymous Anonyme said...

Décidément musulmans et chrétiens sont lamentables. Hypocrisie, mensonges, plagiat et fourberies sont la nature même de ces soi-disantes religions revelées. Revelées par qui ? Vous avez plagié et déformé la Tradition africaine issue de Kemet (Egypte ancienne) et l'avez corrompu par votre soif de sang, de guerre et de richesse. Tous vos débats sont insipides, vous vous noyez dans un mensonge qui dure depuis 2000 ans.

Les premiers arabes, les vrais sont des Kamites(Noirs), Mohammed est un Kamite, de nombreux documents historiques peuvent l'attester. Il a puisé son message dans la culture dans la quelle il baignait, culture qui a sa source en Ethiopie-Soudan ancien.C'est pour cela que les voleurs sémites-arabes, racistes, interdisent de montrer son image.

Jesus n'a pas exsité. Il ne que le mélange des cultes kamites dédiés à Asar (Osiris), Hor(Horus) et Aset(Isis). D'ailleurs son nom musulman Issa ou Aissa vient de Aset (Isis) ou Asèta qui aujourd'hui en Afrique donne Aissatou. Bref les preuves y a tant et tant que vous ne nous faites bien rire quand vous parler de votre Islam.

26 décembre 2009 à 12:49  
Blogger Djazaïri said...

Très bien. Maintenant donnez nous quelques sources crédibles pour étayer vos affirmations.

26 décembre 2009 à 13:13  
Anonymous Anonyme said...

l'importance de Jésus dans l' Islam .....

décidemment vous etes un aimable farfelu cher Monsieur

dans le Coran il est pourtant écrit, sans doute juste pour réciter ...

"wa qalète el Ihoud, Ozair (qui est'ce ??inconnu au bataillon juif, vous le grand spécialiste qui ne jure que par le Talmud vous devreiez pouvoir nous renseigner) Ibn Allah, wa qalète el Maassihine Aissa Ibn Allah ... etc etc avec les malédictions et grognements qui vont si bien a ce ramassis de haine ...


Monsieur vous pouvez abuser des esprits faibles ou des gens avides de ce qu'ils attendent de vous a propos des Juifs

et surtout de grace ne nous faites pas votre numéro lamentable du "j' en veux pas aux juifs mais aux sionistes"

Monsieur , vos écrits nauséabonds ont un qualificatif en Français : FORFAITURE !!

26 décembre 2009 à 14:05  
Anonymous Anonyme said...

Les livres sacrés des juifs semblent bien innocents comparés aux appels aux meurtres récurrents des infidèles, des juifs et des chrétiens contenus dans le Coran.... "alternatif". C'est en qq sorte"la maison de Candie" comparée aux "Chiens de paille" !
Et peu importe si Jésus est cité ou pas, une très grande majorité de juifs le considèrent comme des leurs, à l'exception? je vous l'accorde bien volontiers, de ces rabbins intégristes aussi cons que vos immams racistes !

26 décembre 2009 à 21:15  
Anonymous Anonyme said...

alors réciter

"wa qalète el ihoute 3ozeir ibn Allah wa qalète el massi7ine 3aissa ibn Allah ... " c'est de la forfaiture ??

reprendre une ayate d' une sourate dont je ne sais plus le nom (une quelconque Ehl Amram ou El meida) c'est de la forfaiture ??

citation tronquée ??

sur Trois Coran différents??

dont celui de Mohamed Hamidullah ??

vous etes un fieffé menteur mon garçon

je vous plains ...

la Thorah orale ???? grandiose celle là ...

quand a VOTRE talmud que pas deux juifs sur 100 ne connait je sais bien sur de quoi il s' agit...

tiens, je l' ai meme découvert chez vos amis Intransigeants


béatificat paupéri spiritu ...

continuez a vitupérer tout seul, votre inculture est prodigieusement ennuyeuse

26 décembre 2009 à 21:16  
Anonymous Anonyme said...

la réalité d'une religion qui s'est bâtie dans la haine du christianisme

je rappellerais a votre excellentissime savoir que le Christianisme est arrivé bien aprés l' Ancien Testament

quand au "Coran" .....

quel remarquable bonnet d' ane vous pourriez vous offrir

allez...adieu

26 décembre 2009 à 21:19  
Anonymous Anonyme said...

A propos de haine du Christianisme (dont je vous rappelle qu'il est directement issu du judaisme), il faut savoir que depuis son avènement 14 millions de juifs ont péri, et l'Islam peu après son avènement n'a pas été en reste ! De quel côté se trouve la haine monsieur le prédicateur ? Du côté des victimes ou de celui des bourreaux pogromistes, croisadistes, ayatollesques, einsatzgruppistes ou inquisiteurs ?

Mais ce qui reste vrai en tout cas, pour moi qui suis né chrétien et en suis fier, c'est que sur votre site vous ne cessez de répandre une incommensurable haine des juifs bien planqué à l'étranger derrière votre ordinateur et à l'abri de toutes poursuites ! Vous me donnez envie de vomir !

26 décembre 2009 à 21:23  
Blogger Djazaïri said...

C'est vraiment pas bien de mentir. Et notre "spécialiste" du Coran devrait nous en dire un peu plus; par exemple renvoyer vers un lien ou figurerait la citation dans son contexte. Mais il ne le fera pas.

Dire que le christianisme est issu du judaïsme est une grossière erreur. Ce qu'on appelle judaïsme est en réalité postérieur au christianisme et est une évolution du pharisaïsme. A l'époque de Ponce Pilate, on ne parlait pas de Juifs en Palestine mais de Judéens, c'est-à-dire de gens qui habitent la Judée. Tous ces gens n'étaient pas Pharisiens, loin de là. Et ils ne parlaient pas non plus l'hébreu comme vous le savez sans doute (tiens, un autre aspect de la supercherie sioniste).

Pour Jésus du point de vue juif: http://mounadil.blogspot.com/2009/05/actualite-du-judeo-christianisme.html#links

Pour la position du judaïsme vis--vis des non Juifs;
Israel Shahak: Histoire juive, religion juive:
http://www.scribd.com/doc/7845153/ISHAHAK

Lisez et on en reparlera.

Avec les gens comme vous, il y a longtemps que j'ai passé le stade de la nausée. J'ai entrepris de soigner la maladie.

26 décembre 2009 à 21:45  
Anonymous Anonyme said...

T'es trop fort en propagande mon gars, en tout cas ta rhétorique anti juive MALADIVE et EXTRA TERRITORIALE (bien pratique pour vomir sa haine) ne trompe personne sauf les faibles d'esprit, et hélas ils pullulent sur cette terre !
Oh je sais déjà ce que tu vas répondre: "la faute au sionisme", mon pôvre pseudo intello-obsessionnel, t'aurais gagné tes galons haut la main il y a 70 ans à peine !

26 décembre 2009 à 21:54  
Blogger Djazaïri said...

Non, ce n'est pas la faute du sionisme su tu ne sais t'en prendre qu'aux personnes, faute d'arguments étayés. C'est tout simplement de ta faute.
Comme je le disais précédemment, avec les sionistes on peut et doit parler de tout sauf du sionisme et des palestiniens. Ca, c'est leur domaine réservé sur leurs sites et blogs qui pullulent sur la toile.

26 décembre 2009 à 22:10  
Anonymous Anonyme said...

J'ai dit et répète: EXTRA TERRITORIALE !

En fait c'est comme les nombreux crimes et massacres commis au nom de l'Islam ou en terre d'Islam: seules les victimes, ou du moins ce qu'il en reste, ont le droit d'en parler ! Putain de sionistes, même ça....... !

26 décembre 2009 à 22:23  
Blogger Djazaïri said...

Tu l'as dit, bouffi!

26 décembre 2009 à 22:25  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme le troll sioniste.
visite ce blog de chretien ce qui pense des talmudistes.
http://intransigeants.wordpress.com/

27 décembre 2009 à 09:28  
Anonymous Anonyme said...

le "spécialiste " du Coran vous inviterait bien a un de ses cours a l' INALCO

mais il craint d' abord que vous soyez Musulman autant qu'il est Papou

et surtout que votre inculture phénoménale compensée par de la mauvaise foi et du mensonge ne vous mette en marge d' un cours

la sourate concernée est Touba (le Désaveu)



la seule de tout le Coran qui a deux titres

le verset est le N° 30

"9.30. Les juifs disent : «Uzayr est fils de Dieu !» et les chrétiens disent : «Le Messie est fils de Dieu !» Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, répétant ainsi ce que les négateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour s’être ainsi écartés de la Vérité !

.............


Alors mon jeune ami, continuez a leurrer les anes qui vous ressemblent et continuez a délirer sur les Juifs

ils sont votre fond de commerce n' est ce pas

en tout cas vous etes bien ce que je pensais: une baudruche

27 décembre 2009 à 10:37  
Anonymous Anonyme said...

Le meilleur allié objectif du sionisme: l'Islam ! Des siècles de persécutions anti juives, massacres, spoliations, pogromes, pendaisons et décapitations ! Vous avez accouché du sionisme messieurs les moralisteurs bien planqués en terre étrangère (c'est mieux pour échapper aux lois de la République) !

27 décembre 2009 à 12:59  
Blogger Djazaïri said...

Premièrement, cher spécialiste, cette sourate n'a pas deux titres mais un seul: at- taouba, c'est-à-dire le repentir. Ce terme st parfois traduit par désaveu. Ce n'est donc qu'en français que la sourate porte deux titres. L'édition arabe du Coran ne porte qu'un titre: at-taouba.
A mon avis tu devrais vérifier les compétences de tes maîtres qui laissent quelque peu à désirer.
Les reproches faits aux Juifs et aux Chrétiens sont fondés selon la doctrine musulmane et c'est un châtiment divin qui leur est promis. Un peu comme le judaïsme promet le kelipot aux Gentils et le christianisme réserve le paradis aux croyants en Jésus. La différence est que l'Islam comme le Christianisme affirment la miséricorde que Dieu accorde à qui il veut et admettent que les gens peuvent intégrer la foi qui, selon ces doctrines, leur permettra d'éviter la punition divine; ce qu n'est pas le cas du judaïsme qui considère que Juifs et non Juifs sont d'une essence différente.
Je renvoie les lecteurs à Israel Shahak pour plus d'éclaircissements: http://www.scribd.com/doc/7845153/ISHAHAK

27 décembre 2009 à 13:06  
Blogger Djazaïri said...

@ anonyme: meilleur allié du sionisme = Islam.
A vous lire, on se demande pourquoi des instituteurs se sont fatigués à vous apprendre à écrire. Seulement pour être capable de pondre de telles inepties?

27 décembre 2009 à 13:10  
Anonymous Anonyme said...

ce pseudo Djazairi est digne de la propagandastaffel brune

la main dans le sac, pris en flagrant délit de mensonge ou d' ignorance, il fait comme au judo

une prise de bec pour avoir "raison"

il me répondait en disant ""

"par exemple renvoyer vers un lien ou figurerait la citation dans son contexte. Mais il ne le fera pas"

.......
Vindiou !! je lui mets le nez dans le c... en lui balançant le verset correspondant!!
et que fait le Tarzan de la rhétorique fumeuse ???

il nie, il pinaille ....


au fait je ne comprends pas pourquoi a deux reprises lautre anonyme vous signale comme évitant les lois de la République Française ??

votre extraterritorialité ???

seriez vous hors de France et Algérien de Vénissieux bidon ??

pourquoi pas....

il ne suffit pas de prendre l' habit de l' identité pour etre ...Mounadil....

27 décembre 2009 à 17:46  
Blogger Djazaïri said...

Vous avez été pris en flagrant délit d'ignorance en présentant cette sourate comme ayant deux titres, alors qu'elle n'en a qu'un. Je ne pinaille donc pas, je vous mets seulement le nez dans votre merde. Vous devriez protester auprès de vos mentors.
Et pour que les lecteurs comprennent bien ce qu'est votre merde, je leur conseille encore vivement de lire Israel Shahak. Je remets le lien pour le fun comme on dit à Tel Aviv: http://www.scribd.com/doc/7845153/ISHAHAK

Quant à l'extraterritorialité, je crois que c'est ce qui caractérise le mieux les sionistes: citoyens de tel pays quand ça les arrange, citoyens de l'entité sioniste toujours. Entité qui reste encore un havre de sécurité pour tous les délinquants qui vont s'y planquer (escrocs du Sentier, Flatto Sharon etc.)

27 décembre 2009 à 18:03  
Anonymous Anonyme said...

D'accord avec l'autre internaute: il pleut la faute aux sionistes, mal aux fesses la faute aux sionistes, rage de dents la faute aux sionistes, une batterie à plat la faute aux sionistes, le blues de l'automne la faute aux sionistes!.......
Bref moi je m'en tamponne des stupidités des autres, israélo-siono, islamo-fachos machins, etc, contentez vous déjà de dénoncer tous les crimes (et ils sont légion sur la planète) et vous n'en serez que plus crédibles, là ça devient lassant ces excommunications à tire larigot qui exonèrent de surcroit TOUS LES AUTRES GENOCIDAIRES ( musulmans y compris) !

27 décembre 2009 à 19:27  
Anonymous Anonyme said...

Nom d'une piperade: Jésus Musulman, je croyais qu'on avait tout lu dans ce tombereau d'inepties et de mensonges politiques livrés en pâture aux trépanés du bulbe, mais là les bras m'en tombent tout net !

Signé: Vénus....de Millau ah ah !

27 décembre 2009 à 19:46  
Blogger Djazaïri said...

@ la Vénus stéatopyge.
Amusant de voir quelqu'un aussi fier d'étaler son ignorance crasse.

27 décembre 2009 à 19:54  
Blogger Djazaïri said...

Il pleut c'est la faute aux sionistes etc. Ca, c'est votre litanie à vous.
Si vous vous tamponnez du sionisme et des droits du peuple palestinien, passez votre chemin.

27 décembre 2009 à 19:58  
Anonymous arioul sharon said...

Salam Mounadil,

juste pour vous dire que mahomet c'est bof bof dans la traduction de l'article.

sinon à part ça, vous perdez votre temps avec les sionards, désactivez les commentaires si vous le pouvez. laisser des crasseux s'exprimer, ça peut être mauvais pour notre santé.

28 décembre 2009 à 02:41  
Anonymous Anonyme said...

Oser dire sans rire que Jésus était musulman (plus juif que lui t'es 100 fois mort), c'est aussi crétin que prétendre que Mahomet était cherokee ou Bouddha polynésien !
Quand la connerie gangrène à un tel point des cerveaux malades, que reste t'il à la science pour sauver l'homme ?

28 décembre 2009 à 18:16  
Anonymous Anonyme said...

Mon doux Jésus, né juif, père des Chrétiens, de grâce restes à la place qui est la tienne, et surtout pas aux côtés de ceux qui ont massacré tes frères!

28 décembre 2009 à 20:58  
Blogger Djazaïri said...

Oui, Jésus devrait rester aux côtés des Pharisiens qui le condamnèrent à mort. Après tout, ils lui ont rendu service en le renvoyant vers le Seigneur. Ceci dit l'Islam ne considère pas que Jésus a été exécuté, ni par les Romains ni par les Pharisiens, ce dont leurs héritiers se vantent cependant dans leur Talmud.
Quant à oser dire sans rire que Jésus était musulman, il suffit de dire que musulman n'a pas une signification ésotérique mais veut simplement dire: soumis à Dieu. La soumission à Dieu de Jésus semble être quelque chose qui vous gêne.
Quant à plus Juif que Jésus tu meurs, il faut être d'une ignorance insigne pour oser l'affirmer. A l'époque de Jésus, il n'y a pas de juifs en Palestine, mais des pharisiens, des saducéens, des Samaritains etc. Tous ces gens étaient des Judéens, soit des habitants de la Judée et certainement pas des Juifs au sens où on l'entend aujourd'hui.
Par ailleurs, à aucun moment le mot "juif" n'apparait dans la Torah.

28 décembre 2009 à 21:57  
Anonymous bidouille said...

Quelle dialectique de merde, tout et son contraire, non pas pour bousculer l'histoire, voire informer, mais juste pour provoquer!!!!!!
Combien de fois faudra t-il vous le répéter, Jésus, et peu importe les appellations fluctuantes, est né juif, d'une mère pratiquant assiduement le shabat, et il est même devenu rabbin. Peu importe ce qu'ont écrit ou pas les juifs dans leurs livres, l'immense majorité le considère comme des leurs, ce qu'il est de fait, et nous chrétiens le revendiquons itou. Quant à vous les musulmans antijuifistes, continuez à nous faire rire avec vos belles légendes sans queue ni tête !

29 décembre 2009 à 14:23  
Blogger philippe said...

2 remarques:1) les pharisiens, les samaritins, les Judéens font partie des bené israël. référez-vous à Flavius-Josèphe dans son Contre Apion ou dans sa guerre des juifs. Si comme vous dîtes on ne parlait que des judéens qui habitait la judée que dire de jésus qui était galiléen ou des samaritains qui habitaient comme leur nom l'indique, la Samarie.
2) S'agissant du statut des non-juifs dans la pensée juive il est intéressant de noter que pour la pensée juive il n'est pas nécessaire de devenir juif pour être sauvé, à la différence du christianisme ou de l'islam pour lesquels il faut ête musulman ou chrétien pour être sauvé. Ainsi Maïmonide, qualifié d'aigle de la synagogue, s'appuyant sur le traîté sanhédrin affirme que les hassidé oumot haolam, les généreux des nations ont part au monde à venir à l'égal de ceux qui portent le nom d'israël. Puisque vous êtes friant de source, si cela vous intéresse je puis vous les indiquer;

29 décembre 2009 à 21:03  
Blogger philippe said...

C'est normal compte-tenu de l'époque où la Torah a été écrite, on y parle à longuer de page des bené Israël, des enfants d'Israël, c'est à dire des descendants de Jacob qui, après sa lutte avec l'ange est appelé Israël

29 décembre 2009 à 21:05  
Anonymous judas nana said...

Le plus chiant pour un pharisien, c'est le périf. Mieux vaut répondre par la dérision à des négationnistes haineux, racistes, communautaristes et truqueurs à l'extrême, et dites vous tous ici, les naifs comme les godillots, que Jésus est à l'opposé de toutes les inepties que vous avez balancées, avec en prime le même message subliminal, la même rengaine anti juive. Y a rien à faire c'est inscrit au plus profond des neurones !

29 décembre 2009 à 21:11  
Blogger Djazaïri said...

@ bidouille Ce n'est pas la peine de bidouiller jusqu'à inventer que Jésus était un rabbin. Comment ça "peu importe"ce qui a été écrit? Il s'agit du Talmud, soit des ouvrages sacrés, la Torah orale qui a autant voire plus d'importance que la Torah. Et il faudrait dire peu importe? Mais alors plus rien n'importe.
Et si vous croyer une seconde à ce que vous écrivez, demander à vous convertir au judaïsme (qui estpourmoi une religion parmi d'autres contre laquelle je n'ai nulle hostilité tant qu'elle n'est pas l'otage du sionisme).

29 décembre 2009 à 21:59  
Blogger Djazaïri said...

@judasnana: toujours ce procédé lassant d'assimilation aux révisionnistes etc. pour discréditer une parole.
Vous dites que Jésus est à l'opposé de toutes les inepties que j'ai "balancées." Eh bien, précisez de quelles inepties il s'agit.

29 décembre 2009 à 22:02  
Blogger Djazaïri said...

@ Philippe. A l'époque de Ponce Pilate, c'est toute la province qui s'appelle Judée. La Galilée faisait partie de cette province et se caractérisait par sa population disons plus mélangée que dans d'autres endroits de la province.Les Judéens ont une place particulière dans la région et, en tout état de cause, ils ne faisaient pas partie du royaume d'Israël au moment de sa destruction tiens, encore une supercherie sioniste).
Vous donnez lepoint de vue de Maïmonnide, très bien. C'est son poit de vue: ce n'est pas exactement la Torah elle-même. Des points de vue semblables existent en Islam et, j'imagine dans le christianisme. De toutes façons, ces deux dernières religions font dépendre les choses de la miséricorde divine.

29 décembre 2009 à 22:18  
Anonymous Anonyme said...

Tiens, encore piégés à propos de très nombreuses allusions ethniques à vos ennemis sionistes, mais juifs, puisque vous vous référez à leurs livres (saints, ça c'est une autre paire de manche tellement c'est chiant), voici des chiffres sur les mariages mixtes, dans quelques communautés juives de 1900 à aujourd'hui: Allemagne (jusqu'à la République de Weimar) 30%, France et Brésil 40%, Cuba et République d'Arménie 50%, U S A jusqu'à plus de 60%. Ces statistiques, à quelques unités près, sont largement vérifiables et mettent à bas toutes vos théorie sur la question. Pour la Palestine et Israèl: en moyenne 400 mariages mixtes, certes ce n'est pas grandiose, mais le contexte y est différent. Il est fort probable qu'avec le retour du peuple palestinien dans ses droits, cela changera à coup sûr !
Je ne pense pas que les racistes de la droite nationaliste, ou les intégristes musulmans (et israélites, à dessein), ou même les Coréens du Sud contractent ne serait ce qu'1% de ce type d'alliance !

30 décembre 2009 à 17:02  
Blogger Djazaïri said...

Les mariages "mixtes" sont une situation normale dans les sociétés qui ne sont pas trop cloisonnées. Ils concernent les juifs comme d'autres communautés. Je crois qu'Emmanuel Todd vient de parler de ça dans un entretien récent. Ces taux élevés de mariages "mixtes" sont précisément le danger pointé par les sionistes, pas par moi. Selon eux, ces mariages interreligieux (ou interethniques, je ne sais pas comment il faut dire) aboutiront à la disparition de ce qu'ils appellent le peuple juif. Ce que je viens d'écrire est aisé à vérifier. Si vous avez du mal à le faire, je vous fournirai des sources crédibles (c.à.d "juives" bien entendu)

30 décembre 2009 à 17:26  
Blogger philippe said...

Je remarque que mes observations parfaitement documentées semblent vous gêner aux entournures puisque vous ne les publiez pas toujours. Mais vous êtes le propriétaire de votre blog et êtes maître chez vous, mais ne vous présentez pas comme quelqu'un d'objectif, qui cherche à présenter la vérité. Vous ne semblez pas admettre la contradiction, vous vous endéfenez en affirmant que vos contradicteurs vous attaquent ad hominem, ce qui ne fut jamais mùon cas.

30 décembre 2009 à 17:35  
Blogger Djazaïri said...

Il y a eu beaucoup de commentaires et je crois avoir répercuté tous les vôtres qui ne me gênent pas par ailleurs. Ils ne sont ni sérieux ni documentés. Ce sont grosso modo un amas d'idées reçues et de poncifs imperméables à toute vérification documentée.

30 décembre 2009 à 17:56  
Blogger Djazaïri said...

@ Philippe Difficile d'écrire (vous le faites quand même) "normal compte tenul'époque où la Torah a été écrite" vu que la rédaction de la Torah s'est étalée sur plusieurs siècles pour s'achever définitivement au 1er siècle après JC. La suite c'est la rédaction de la Torah orale, soit le Talmud. Il n'est pas difficile de vérifier, sur le site de la Jewish Encyclopedy, que la tribu de Juda était un cas à part et rejetée par les tribus d'Israël.

30 décembre 2009 à 19:30  
Blogger Oumelkheir said...

Oulalaaaaaaaaaaaaaaa.... je m'absente quelques jours pour me retrouver avec tout ce tas de commentaires à lire????!!!
C'est trop pour mes pauvres yeux...
Enfin, je voulais ajouter une remarque à l'article et à la déclaration de Mogra sur la célébration de Noel ppar les musulmans. En réalité les musulmans ne fetent pas le Mouloud (la naissance du prophète Mohamed PSSSL) c'est a dire que ce n'est pas une fete instituée par l'Islam, mais plutot inventée au fur et à mesure du temps. D'ailleurs plusieurs avis de théologiens décrient ces célebrations. Il est inutile donc de suivre les chrétiens sur ce chemin, surtout que Noel est fêté sur la base même de la Trinité. Alors, je crois que c'est une mauvaise idée. Notre amour pour Jésus, Aissa El Massih est au même titre que notre amour pour tous les autres prophètes. Dans ce cas, on devrait fêter la naissance de tous...
Sourate Al Imran (la sourate 3)au verset 59 :"Pour Dieu, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit "Sois" : et il fut".

1 janvier 2010 à 08:24  
Blogger Oumelkheir said...

J'ai oublié d'ajouter aussi le verset 285 de Sourate Al Baqara (la sourate 2) qui dit : "Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Dieu, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant) : "Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers". Et ils ont dit : "Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour".
Bien sur ces deux versets ne sont que quelques exemples de nombreux autres versets dans le Coran.

1 janvier 2010 à 08:36  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette