dimanche, décembre 20, 2009

Bookmark and Share

Auschwitz, mémoire et histoire

Le camp de concentration d'Auschwitz est à nouveau d'actualité. Non pas, fort heureusement, parce qu'on y entasserait à nouveau des êtres humains à raison de leur origine ethnique ou religieuse mais parce que le pannonceau portant la devise nazie "Le travail rend libre" vient d'être dérobé.


Ce vol a suscité une indignation légitime un peu partout dans le monde.
La vice premier ministre de l'entité sioniste Sylvan Shalom a ainsi déclaré :«Il s’agit d’un acte abominable qui relève d’une véritable profanation». Et Avner Shalev, le président du Mémorial Yad Vashem à Jérusalem, a voulu y voire une «déclaration de guerre»
Pour Shimon Peres, le président honoraire du gang sioniste: "L’inscription possède une profonde signification pour les Juifs comme pour les non Juifs en tant que symbole de plus d’un million de vies qui ont péri à Auschwitz."
Dans cette dernière déclaration, nous avons en apparence des propos d'une portée universelle puisque M. Peres affirme que l'inscription possède une profonde signification pour les Juifs comme pour les non Juifs. En apparence seulement cependant, car cette signification est à relier à ces plus d'un million de vies qui ont péri à Auschwitz, soit le nombre de Juifs exterminés à Auschwitz communément admis.
Et il est vrai que dans la "mémoire", telle celle qu'on inculque aux enfants à l'école, Auschwitz reste le lieu emblématique de l'extermination des Juifs.

Alors pourquoi n'assiste-t-on pas en ce moment à une dénonciation massive d'un acte antisémite?
Eh bien, et ce vol a été une occasion pour moi d'enrichir mes connaissances, pour la raison qu'expose le maire de la commune d'Oświęcim qui jouxte le fameux camp de concentration:

 "Celà n'a aucun sens [de le qualifier d'acte antisémite]", dit-il. "Il y avait des Juifs dans le camp, mais 90 % de ceux qui étaient détenus dans le camp n'étaient pas Juifs - iles étaient Polonais, Russes et autres Catholiques. C'est seulement après la conférence de Wansee en 1942 que les Nazis ont envoyé des Juifs ici. Alors le motif antisémite est illogique à mes yeux."

Le même élu municipal ne comprend pas comment l'objet a pu être volé dans ce lieu hautement sécurisé:

"La sécurité est serrée, barrières, clôtures de barbelés, des appareils électroniques et des caméras. Et le pannonceau était au milieu du camp. Une personne ordinaire ne peut pénétrer. Même si un chien passe, l'alarme se déclenché. Celui qui a fait ça était probablement familier avec le système de surveillance. Il n'ya pas d'autre explication", dit-il. 

Bel exemple de deux mémoires finalement incompatibles: celle des victimes juives du camp qui exclut de facto les souffrances des autres détenus d'Auschwitz, et celle des riverains du camp qui incluent la souffrance juive dans celle d'une humanité plus large, au risque de remettre en cause le caractère unique (et donc non universel) de la souffrance juive.

Libellés : ,

posted by Djazaïri at 2:41 PM

37 Comments:

Blogger philippe said...

décidément vous êtes insatiable. A Auschwitz ont été déportés effectivement des personnes de toutes nationalités mais n'ont été exterminées systématiquement seulement les juifs et les tsiganes. votre énumération ne comporte aucune référence à leur massacre, serait-ce que pour vous, malgré vos grands airs les tsiganes ne feraient pas partie de l'humanité et ne seraient que de malheureux romanichels? Je vous signale que les rares auteurs qui se sont intéressés à leur sort sont le plus souvent juifs voire sionistes comme par exemple Mme Asséo.

20 décembre 2009 à 15:29  
Blogger Djazaïri said...

Je n'énumère rie; je rends compte de ce que je lis dans la presse sioniste.
Les sionistes ne se sont jamais intéressés aux Juifs détenus dans les camps de concentration. Ne les intéressaient que les Juifs susceptibles d'émigrer en Palestine. Sauver des Juifs en les aidant à fuir en Angleterre par exemple était quelque chose qui ne les motivait guère.

20 décembre 2009 à 16:19  
Anonymous Anonyme said...

philippe.est ce que on peut demande le meme traitement aux soviet pour tous les crimes commis.regarde bien le lien ta shoa n'est l'oeuvre que de tes semblables partout ou vous passez c'est le chao.
http://www.russie.tv/octobre-1917.html

20 décembre 2009 à 18:22  
Blogger philippe said...

"les sionistes ne se sont jamais intéressés aux juifs détenus dans les camps de concentration" drôle d'affirmation, on se demande ce qu'ils auraient pu faire en 1942/42/44.On peut ajouter que de 1935 à 1938 des dizaines de milliers de juifs allemands ont pu se réfugier en palestine mandataire jusqu'à la publication du livre blanc par les britanniques. Ils y ont créé les fondements de l'industrie moderne d'autre part il faut également mentionner l'impossibilité des juifs européens de quitter l'europe, je pense par exemple au Stroumsa qui après avoir été refusé dans le monde entier est finalement revenu à Hambourg(!), sans parler d'autres bateaux qui ont coulé en mer noire et d'autres exemples.Enfin vous ne répondez pas à la question des tsiganes, j'en déduis qu'ils ne rentrent pas du tout dans votre champ de sensibilité, ils ont pourtant été massacrés à Auschwitz et sont plusieurs millions actuellement en Europe le plus souvent dans une situation lamentable. Consultez leurs sites pour un peu d'information;

20 décembre 2009 à 20:09  
Blogger philippe said...

Vous pouvez courageusement rester anonyme et affirmer que la shoah est l'oeuvre des juifs.Six millions de personnes, femmes, enfants, vieillards ont présenté d'eux-même leur corps aux chambres à gaz!!!!!!!!Il n'y a rien à dire devant de tels dires.

20 décembre 2009 à 20:13  
Blogger Djazaïri said...

Oui, pendant la guerre les sionistes ont su s'armer pour faire face à la fois aux forces britanniques et à la résistance palestinienne.
Sinon, le rôle des sionistes pour faire échouer la conférence d'Evian en 1938 est bien connu. L'objet de la conférence était d'organiser l'émigration des juifs Allemands vers d'autres pays. Or les sionistes ne voulaient pas entendre parler d'une autre destination que la Palestine.
Les mensonges des sionistes leur reviendront toujours à la figure.

20 décembre 2009 à 21:11  
Anonymous Anonyme said...

philippe.
le courage je crois que vous manquez cruellement et la verite vous fait terriblement peur.laisser les gens libres de s'exprimer sur l'existence ou pas des chambres a gaz.pour tout le monde c'est un sujet tabou avec les lois scelerates de fabius;guayssot.je vous repose la meme question comme a votre habitude vous detournez le dialogue.qu'elle sanctions pour les juifs coupable de plus de20000000 d'ames par les soviets communiste tous juifs et la doctrine de karl max le pere des soviets.tu as bien regarder le lien et le ministre de la religion juifs.ça explique le massacre des chretiens orthodoxes et les musulmans sous le regne de lenine.

20 décembre 2009 à 21:37  
Blogger Djazaïri said...

@ anonyme: je ne souhaite pas que ce blog devienne un lieu de discussion de l'existence des chambres à gaz. Que ces chambres à gaz aient existé ou pas,relève du débat sur la 2ème guerre mondiale. Ce genre de questions ne m'intéresse que dans leur exploitation faite par les sionistes. Sionistes qui étaient d'ailleurs plutôt amis avec les Nazis (quoique le mot amitié n'a au aucun sens pour les sionistes).

20 décembre 2009 à 22:43  
Blogger philippe said...

Oh courageux anonyme tu es comme l'auteur du blog, tu t'intéresses ou plutôt tu te passionnes pour la seconde guerre mondiale et le léninisme mais que je sache Staline n'était ni juif ni sioniste, et dans le même bateau on peut ajouter Mao, responsable de dizaines de millions de morts chinois. Quant au sort des juifs sous le régime stalinien il n'était pas tellement enviable. j'étais en Lettonie dans les années 70-80 et je peux en témoigner.Quant aux lois qualifiées de scélérates je pense à tous les membres de ma famille déportées à Auschwitz et qui ne sont jamais revenues, je pense à mon père, mort pour la France déporté à Buchenwald

21 décembre 2009 à 10:18  
Blogger philippe said...

Un point sur votre remarque: l'existence des chambres à gaz ne relève pas d'un débat quelconque et désintéressé sur la 2ème guerre mondiale. Faurisson comme l'a démontré lors de son procès R.Badinter était et est encore un fou d'antisémitisme.Il n'y a qu'à voir sur quel site il publie sa prose.Cela dit, je regrette de voir que la Palestine vous intéresse bien plus que le sort fait aux tsiganes ici, à côté de chez vous, en France.

21 décembre 2009 à 10:23  
Blogger Djazaïri said...

Les Tziganes ont subi un sort abominable et les sionistes ont fait en sorte que ce souvenir soit effacé de la mémoire des déportations. Ceci dit, les Tziganes n'ont jamais essayé de se servir de cette période de souffrance pour justifier une entreprise de colonisation et d'oppression.
Les lois scélérates, comme vous dites, n'ont jamais été qu'une reprise par les Allemands de la doctrine talmudique. C'est un point que j'aborderai tantôt d'une manière, disons, inattendue.

21 décembre 2009 à 10:51  
Anonymous Anonyme said...

"Les lois scélérates, comme vous dites, n'ont jamais été qu'une reprise par les Allemands de la doctrine talmudique"



honte sur l' auteur de ces lignes!!
honte sur lui et sa descendance


que le Dieu tout puissant le regarde et le punisse en rayant meme son souvenir

Amen

21 décembre 2009 à 16:41  
Blogger Djazaïri said...

Ca y'est, j'ai eu droit à une condamnation à mort talmudique. A moi le kelipot.

21 décembre 2009 à 18:10  
Blogger philippe said...

Vous ne trouvez pas que vous poussez un peu!Non, ce ne sont pas les sionistes qui ont fait que le martyre des tsiganes n'intéresse pas grand monde, à commencer par vous: il y a près de 10 millions de tsiganes en Europe au jourd'hui, est-ce que le terme de tsigane apparait une seule fois sur votre blog ou sur celui de Dieudonné? il s'intéresse aux pygmés mais pas aux tsiganes, pourtant comme vous il vit en france.je pense à mes frères tsiganes roumains que je vois errer dans les rues de paris alors que tous se préparent à fêter joyeusement Noël. Quant aux doctrines talmudiques vous pouvez vous documenter sur le site suédois qui publie tous les textes de Faurisson,encore un grand humaniste, accompagné pour faire bonne mesure du protocole des sages de Sion.
Enfin vous noterez que moi je ne vous injurie pas et ne cherche seulement qu'à vous montrer vos erreurs.
A toutes fins utile puisque votre site se nomme Al Djazaïri, je vous précise que je fus emprisonné dans ma jeunesse pour aide au FLN comme quelques uns de mes camarades dont Cl. Lanzmann, Porchez et d'autres.

21 décembre 2009 à 19:06  
Blogger Djazaïri said...

Relativement à l'indépendance de l'Algérie, les motivations des sionistes ont toujours tenu compte du potentiel migratoire offert par la communauté juive algérienne. Leur stratégie a été complexe et devait les amener à gagner quelle que soit l'issue de ce conflit.
Pourquoi Dieudonné ne devrait-il pas s'intéresser aux pygmées?
Si vous vous intéressez aux Tziganes, ce qui est tout à fait légitime, je pense qu'il y a des blogs qui en parlent. J'aimerais pouvoir parler des Tziganes, des pygmées, des Inuits, des Tchétchènes etc. mais il faut reconnaître que le temps manque. D'autre part je cherche surtout à donner un petit plus d'infos aux lexteurs exclusivement francophones, ce dont je serais incapable pour ces questions.
Quant aux protocoles des sages de Sion, je n'en ai strictement rien à faire.
Pour finir, ceux qui ont milité sincèrement pour l'indépendance de l'Algérie devraient logiquement faire de même pour la Palestine. Ou se taire.

21 décembre 2009 à 19:18  
Blogger philippe said...

On pourrait discuter longtemps. Un point seulement vous évoquez la conférence d'Evian de 1938 en disant que, ce qui est bien connu, d'après vous que ce sont les sionistes qui l'ont fait échouer. Voici la vérité historique: Roosevelt suscita la conférence in ternationale. le président de la conférence,Myron Taylor dit qu'il y avait urgence, Lord Winterton, au nom de la Grande-Bretagne fit chorus.Mais quand il fallut venir aux mesures concrètes, on s'aperçut que chaque pays entendait que les autres portent le fardeau.En raison de la politique anglaise, la Palestine fut exclue.Furent alors évoqués:Saint-Domingue, l'Alaska, la Guyane anglaise, madagascar,le Kenya, comme autant de zonres d'absorption des réfugiés. mais l'un après l'autre les délégués se levèrent pour dire combien yils souhataient faire quelque chose, mais qu'ils n'en avaient pas les moyens.Pour éviter une déconfiture totale, la Conférence s'en remit à un comité intergouvernemental qui s'installa à Londres. Après quelques tentatives, son président fit savoir au secrétaire d'état qu'il avait partout trouvé porte close. Voici la vérité historique. Et les sionistes n'ons rien avoir avec ce refus généralisé d'accueillir les réfigiés.J'ajouterai que grâce à l'accord d'asbara, des dizaines de milliers de juifs allemands puren échapper à l'enfzer nazi et se réfigier en palestine qui fut ensuite fermée par le livre blanc britannique.
Enfin quant aux accusations moyen-ageuses sur le talmud vous pouvez toujours vous y amuser, les juifs ont dû répondre tout au long de leur histoire à ces accusations, je pense entre autres à la controverse de barcelone ou au brûlement du talmud au temps du bon roi Saint-Louis.

21 décembre 2009 à 19:54  
Blogger Djazaïri said...

Les manigances sionistes pour faire échouer la conférence d'Evian sont suffisamment connues et votre tentative pour les dédouaner n'y changera rien.Le problème avec l'émigration des Juifs en Palestine, c'est que cette émigration était la pièce maîtresse pour fonder un Etat juif au détriment de la population autochtone de Palestine. Il s'agit d'un crime impardonnable qui devra être payé tôt ou tard.
Le Talmud est un ensemble de textes intéressant et j'y reviendrai tantôt comme je l'ai dit.

21 décembre 2009 à 20:43  
Anonymous Anonyme said...

DEMENTIEL, véritablement DEMENTIEL ce débat, pourquoi parce qu'à chaque rupture d'argument, "on" met en avant les sionisme qui de plus (et c'est hallucinant) aurait été l'allié du nazisme, en tout cas l'addition fut plutôt lourde pour 6 millions de sionistes....potentiels. Aussi je pose cette question: réchauffement climatique, inondations, sècheresse, diabète, asthme ou céphalées, génocide des Tchétchènes, des chrétiens noirs soudanais ou des kurdes: oeuvre des sionistes ? Probablement que oui, jusqu'à ce qu'on les envoie dans l'espace, comme l'avait imaginé Mel Brooks !

21 décembre 2009 à 21:22  
Blogger Djazaïri said...

Les sionistes font assez de mal comme ça. C'est vous qui dressez une liste apparemment non limitative de tout ce dont ils seraient responsables. Leur complicité avec les nazis est cependant établie, ce n'est même pas un sujet de débat. Les Juifs morts pendant la 2ème guerre mondiale n'ont rien à voir avec l'idéologie sioniste, du moins pour l'écrasante majorité d'entre eux. Ce blog vous propose d'ailleurs un certain nombre d'informations édifiantes sur le sionisme (toutes les informations sont sourcées et peuvent être vérifiées)

21 décembre 2009 à 21:43  
Anonymous Anonyme said...

bon je vais aller vomir un peu, me laver les dents, et aller serrer ma femme juive dans mes bras.

je ne suis pas sur que l'auteur de ce blog se grandisse en proferant de telles conneries et bassesses.

bone chance, la route va etre longue pour toi mais tu pourras t'en sortir...

l'amour de l'autre est plus important que ce qui sépare.

22 décembre 2009 à 01:03  
Blogger philippe said...

Quand vous affirmez que la responsabilité des sionistes dans l'échec de la conférence d'Evian est suffisamment établie, vous vous avancez bien vite. Il a été démontré depuis déjà quelque temps qu'un historien comme Tom Seguev s'est lourdement trompé en interprétant faussement certaines sources.
S'agissant de la prétendue collusion des sionistes avec le nazisme, là encore votre passion antisioniste vous égare. Il y eut un accord dit de asbara en 1938n qui a permis à des dizaines de milliers de juifs allemands d'échapper à l'extermination. Si vous pensez à l'affaire Joé Brandt, allez-y, c'est une affaire que je connais bien et sur laquelle il existe toute une documentation dont je tiens les références à vote disposition.
Si votre but est la défense du peuple palestinien, il n'a pas besoin de votre collection de vieux ragots éculés. Pour sa défense je préfère l'oeuvre de Nusseibeh, le recteur de l'université El Kouds, je vous suggère la lecture de ses mémoires parues en Français.
Si votre seule défense devant votre insensibilité du sort tragique des tsiganes est que vous n'avez pas le temps et qu'on ne peut s'occuper de tout, comme disait Cyrano: c'est un peu court jeune homme.

22 décembre 2009 à 05:12  
Anonymous Anonyme said...

Personne de véritablement sensé et épris de justice ne peut dire ici que le sionisme c'est "top". Mais alors que faire sur le plan historique (et bien entendu totalement éludé par la mémoire historique des pays arabes) des dizaines de milliers de juifs spoliés, pendus, décapités, massacrés ou convertis de force en terre d'Islam depuis le 7ème siècle?
Une paille, va t'on rétorquer: l'éradication quasi complète des juifs daggatouns du Mali, les gigantesques pogromes de Fès ou de Bagdad, les massacres de Constantine, d'Oujda ou d'Hébron, le marquage vestimentaire des juifs d'Iran au 19 ème siècle, les procès pour espionnage puis les condamnations à mort, l'assignation à perpétuité dans les ghettos (Yemen, Syrie, Aden...), la déportation des juifs noirs de Cochin par les musulmans hindous, les incendies de 1955 en Turquie, les pendaisons de Bagdad sous le Baas, les décapitations par milliers en Arabie Saoudite, les incendies ou destructions de synagogues partout dans le Maghreb etc etc etc......bref, on va s'arrêter là car ça me donne envie de vomir! Et de nos jours, alors qu'Israèl a certes détruit une partie du Liban et Gaza, 2 crimes hallucinants, les musulmans Tchétchènes, Kurdes ou Afghans meurent à petit feu dans l'indifférence la plus totale grâce au prétendu combat antisioniste! Vas comprendre Charles ?
Au fait, remplacez dans la plupart de vos messages le terme sionistes par celui de juifs et vous ferez un bond en arrière de 70 années, étonnant non ?

22 décembre 2009 à 11:28  
Blogger Djazaïri said...

Le sionisme, non seulement n'est pas "top" mais est une doctrine exécrable. Les conversions de force en terre d'Islam sont une invention qui visent à faire le parallèle avec les conversions forcées entreprises par le christianisme.

22 décembre 2009 à 12:01  
Anonymous Anonyme said...

Ben voyons, qu'est ce que je disais, dès que ça vous gène aux entournures historiques, il ne peut s'agir que d'invention, TOUT comme l'esclavage des africains noirs dès l'avènement de l'Islam ou le génocide immonde des chrétiens soudanais au Darfour (des centaines de milliers de victimes dont vous n'avez rien à cirer) !
Négationnisme = délit !

22 décembre 2009 à 12:17  
Blogger Djazaïri said...

Oui, les conversions forcées à l'Islam sont une invention. Il en va bien entendu différemment de l'esclavage qui, cependant, ne concernait pas que les noirs. Et devinez qui étaient les principaux marchands d'esclaves dans le monde musulman comme dans le monde chrétien?

22 décembre 2009 à 12:26  
Blogger Djazaïri said...

C'est bien Philippe d'admettre les tractations entre les sionistes et les nazis, enfin!
Arrêtez d'utiliser le sort des Tziganes dont les sionistes: en quoi la souffrance des Tziganes doit-elle interdire de parler de l'injustice subie par les Palestiniens? L'attitude des sionistes est bien éclairée par leur gestion du dossier arménien: aux USA ils ont tout fait pour empêcher la reconnaissance d'un génocide arménien. Les choses sont en train de changer suite à la dégradation des relations entre la Turquie et le régime sioniste.

22 décembre 2009 à 12:36  
Anonymous Marie said...

Connaissez-vous,messieurs,l'historienne Hannah Arendt ?
Je vous invite à lire son livre :

EICHMANN A JERUSALEM.Ed Folio- Histoire

Tout est dit !

Profitez-en la bibliothèque est encore gratuite !

22 décembre 2009 à 15:30  
Blogger philippe said...

1)Comme vous êtes enseignant, vous devez aimer lire, aussi je vous suggère la lecture du dernier livre d'A.Meddeb: pari de civilisation. l'auteur anime cultures d'Islam sur France-culture.Je suggère également d'Eric Marty son essi de 2003: bref séjour à Jérusalem. Enfin de Sari Nusseibeh: il était une fois. Nusseibeh est le recteur de l'université El Kouds .
2) Vous me dîtes qu'ancien militant de l'indépendance de l'Algérie je devrais partager vos vues sur le sionisme.je pense à mes anciens compagnons de lutte qui ne partageaient pas et de loin vos vues.je pense à Reza Abdel Kader, le descendant du célèbre émir. révolutionnaire reconnu, militant contre la guerre d'Indochine, puis dirigeant de la Fédération de France du FLN, mis en prison par Ben Bella en 1963 pour son aide aux paysans de kabylie. Il est l'auteur de: le conflit judeo-arabe te du monde arabe à la veille d'un tournant, deux livres édités chez Maspéro qui n'est pas connu comme un suppot de l'impérialisme. Je pense à H. Curiel, dirigeant du P.C. égyptien, réfugé en France à la suite de la prise du pouvoir par nasser,qui fut un militant anticolonialiste , assassiné sans doute par un groupe de nervis d'extrême-droite. je pense également à Pierre Goldmann dont vous pouvez lire son : souvenirs obscurs d'un juif polonais né en France, lui aussi assassiné par les mêmes nervis. Tous ces personnages ne partageaient pas vos opinions sur le sionisme ni sur l'état d'Israël, dont le nom vous écorche la bouche et ne considéraient pas que les israéliens étaient une bande de gangsters.

22 décembre 2009 à 16:23  
Blogger Djazaïri said...

Chacun est libre de penser ce qu'il veut. Que la Terre est plate par exemple. Après il faut s'en tenitr aux faits: il n'y a pas de conflit judéo-arabe mais un conflit de nature coloniale avec un colonialisme particulier qui sévit en Palestine. Ce colonialisme invoque des arguments religieux, une promesse faite par Dieu notamment; c'est lui qui a choisi ce terrain
religieux. Il s'agit de gens qui, croyants ou non, se présentent comme Juifs là où d'autres se présentaient comme Blancs encore tout récemment en Rhodésie et en Afrique du Sud.
Si vous tenez absolument à ce que les Juifs aient un Etat en réparation des persécutions subies pendant la 2ème guerre, demandez à votre gouvernement de leur offrir la Lozère ou la Corrèze. Payez vos dettes avec vos biens, pas avec ceux des autres.

22 décembre 2009 à 18:21  
Blogger philippe said...

Je vois que vous préférez dire un peu n'importe quoi plutôt que d'argumenter. Je vous ai suggéré de lire quelques livres. de même vous m'avez répondu une fois qu'en tant qu'ancien militant anticolonialiste je devais partager vos idées v-t-enguerre sur le conflit judéo-arabe, aussi je vous ai cité nombre de grands militants bien connus qui ne partagent pas et de loin vos idées , vous qui à part ce blog n'avez pas dû beaucoup payer de votre personne pour la lutte des peuples opprimés à commencer par ceux qui sont proches de chez vous en France. Quant à votre comparaison entre les juifs et les blancs d'Afrique du sud elle est vraiment nauséabonde: les juifs ne sont pas une race ce que prétendaient les partisans de l'apartheid. je vous signale d'ailleurs que les principaux blancs contge l'apartheid étaient des juifs ou, comme on dit sur ce site, des juifistes.

22 décembre 2009 à 18:51  
Blogger Djazaïri said...

Enfin, M. Philippe s'attaque à ma personne. C'est tout ce qui reste quand l'arsenal d'arguments spécieux s'épuise. Quant à l'idée que les Juifs sont une race, thèse soutenue d'après vous par ceux qui prônent l'apartheid (que l'entité sioniste soutenait soit dit en passant), c'est l'objet de mon prochain post.

22 décembre 2009 à 19:06  
Anonymous Anonyme said...

Ce qui est particulièrement pénible, surtout pour quelqu'un comme ma modeste personne qui n'est ni juif ni sioniste, c'est d'entendre ce discours négationniste qui consiste à dire que les massacres de juifs (et ils sont légion) en terre d'Islam n'ont pas existé (tout comme le génocide arménien d'ailleurs), que les conversions forcées (de juifs) n'ont jamais existé, que l'esclavage arabo-musulman est une invention. Or, si l'on se réfère à l'histoire, la vraie, pas celle éludée VOLONTAIREMENT par les pourris négationnistes, l'esclavage des africains a même été supérieur en masse à celui des européens mais sur une durée plus longue. Quant à l'allusion à peine voilée aux "vrais" esclavagistes, il faut savoir que la Compagnie des Indes était alimentée à hauteur de 1 pour cent par des fonds "marranes" (nouveaux chrétiens), ce qui semble logique puisque cette communauté était elle-même déjà victime de l'Inquisition, y compris jusqu'au Brésil, de la spoliation et même de l'esclavage (au Maghreb).
Négationnisme = délit !
Le mensonge utilisé à des fins d'alibi ça n'est que pure abjection, et malheureusement ça dessert ce que l'on cherche à défendre !

23 décembre 2009 à 10:27  
Blogger Djazaïri said...

Personne, ou alors vous entendez des vois, n'a prétendu ici que l'esclavage arabo-musulman était une invention. Demandez vous simplement qui, à la grande époque de cet esclavage, fournissait une bonne partie de ces esclaves. Un peu de curiosite que diable! D'autre part, si la pratique de l'esclavage n'est propre ni au monde occidental [chrétien] ni au monde musulman, il faut reconnaître que seul l'esclavagisme chrétien attribuait une essence infra-humaine aux esclaves.
Quant aux conversions forcées, elles relèvent pour l'essentiel de la fantasmatique occidentale sur l'expansion de l'Islam qui confond conquêtes musulmanes et islamisation. S'il y avait eu islamisation forcée, il ne serait resté aucun Juif dans l'Algérie précoloniale et aucun Chrétien dans l'Espagne d'avant la reconquista.
C'est quoi les Marranes au juste? En quoi le fait qu'ils aient subi l'inquisition (musulmane?) kes auutoriserait-il à pratiquer le commerce esclavagiste? Et puis in n'y apas eu que des Marranes dans le commerce négrier.
La bêtise et l'ignorance devraient aussi être des délits.

23 décembre 2009 à 11:00  
Blogger philippe said...

La mauvaise foi se dénote quand on utilise le système de l'amalgame. Que certains commerçants marranes aient participé au commerce transatlantique ne permet pas de jeter l'opprobre sur toute une communauté. Ce commerce de quelques uns n'a rien à voir avec un système porté par toute une société. Lire la thèse récente sur l'exclavage. Lire aussi les livres sur la fortune d'une ville comme La Rochelle, ville huguenote et sans juif ni marrane.Si vous voulez des références je vous les donnerai, il y en a un tombereau.

30 décembre 2009 à 16:05  
Blogger Djazaïri said...

La question du commerce des esclaves déborde les seuls Marranes et vous le savez bien. C'est vous qui avez commencé à aborder le thème de l'esclavagisme ne grandit personne (sauf peut-être ses victimes) et c'est un sujet qui sent le roussi pour ceux dont vous prétendez défendre l'histoire.

30 décembre 2009 à 17:53  
Blogger philippe said...

Là encore vous prêchez par sous-entendu. C'est vous qui avez utilisé les maranes dans l'esclavage et pas moi.

30 décembre 2009 à 20:03  
Blogger Djazaïri said...

Le premier point est que je ne prêche pas. Le deuxième est que c'est vous qui avez évoqué les marranes et ce n'est pas un sous-entendu.

30 décembre 2009 à 20:33  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette