mercredi, septembre 28, 2011

Bookmark and Share

Libye: des images d'un jeu vidéo pour illustrer un documentaire

- Il y a quelques années de cela, le gouvernement de Mouammar Kadhafi avait soutenur l'IRA, l'Armée républicaine Irlandaise en lutte contre les autorités de Londres.
Ce soutien répondait autant à une conviction anticolonialiste qu'à un désir de nuire à une Grande Bretagne qui ne se privait pas de se mêler des affaires libyennes.
L'IRA est aujourd'hui un interlocuteur reconnu comme légitime par Londres et des accords de paix ont été conclus sous l'égide des Etats Unis.

Les choses en allaient autrement dans les années 1980 et la propagande médiatique donne justement l'occasion aux organes de presse britanniques de ressortir de vieux dossiers dont on croyait certains clos, comme l'attentat contre l'avion de ligne qui avait explosé au-dessus de Lockerbie en Ecosse causant la mort de 270 personnes.

La chaîne de télévision britannique ITV a donc choisi d'évoquer l'appui financier et matériel apporté par la Libye à l'IRA à l'époque dans un documentaire qui comprend une séquence filmée relative au crash d'un hélicoptère de l'armée britannique abattu en 1988 par des militants de l'IRA.

Le problème, relevé par la presse anglaise ou française comme le journal Le Figaro, c'est que la séquence choisie pour illustrer cet incident est tirée d'un jeu vidéo parait-il bien connu, Armed Assault 2.

La chose n'est pas passée inaperçue du fait précisément de la notoriété du jeu et de la qualité haute définition des images qui ne pouvaient donc dater d'une trentaine d'années.

La chaîne ITV a présenté ses excuses de la façon suivante:

"Il apparaît que durant le processus d'édition, les vraies images de l'incident de 1988 n'ont pas été sélectionnées et d'autres images ont été par erreur introduites dans le film par les producteurs", a reconnu un porte-parole d'ITV.
Des excuses qui rencontrent le scepticisme du seul lecteur du Figaro à avoir laissé un commentaire et qui observe:
Ce qui va plus loin qu'une erreur humaine, c'est que la scène contenue dans le documentaire a été manifestement reprise à partir d'une vidéo postée sur Youtube par un inconnu (lequel la présentait comme authentique, alors que c'était effectivement une séquence de démonstration du jeu Arma 2).
Comment ces images sont-elles passées, sans avoir fait l'objet d'aucune vérification, de Youtube à la table de montage d'une rédaction ?
Les réactions ont été plus nombreuses sur le site de Numerama dont le lectorat est constitué surtout de passionnés et connaisseurs de l'univers du numérique. Quelques exemples:

- Noea:

Mindo, le 28/09/2011 - 16:36
"Il apparaît que durant le processus d'édition, les vraies images de l'incident de 1988 n'ont pas été sélectionnées et d'autres images ont été par erreur introduites dans le film par les producteurs" a expliqué un porte-parole de la chaîne, qui a présenté ses excuses
Traduction :

"Les images du jeu étaient en HD, pas celles des archives. On ne pensait pas qu'on se ferait choper."

- Untel

Que ces images puissent être inclues dans ce documentaire par inadvertance... cela me paraît inconcevable!A mon avis les réalisateurs ont voulu faire un "effet de style" qui leur paraissait génial après leur ligne de coke. Une fois redescendu sur terre, ils ont du se rendre compte que c'était de très mauvais goût... et inventer cette explication a posteriori...
- Jemil:
Ah oui, quand même... Je pensais que le passage en question ne durait qu'une seconde ou deux, mais il est suffisamment longtemps pour qu'on s'aperçoive que ça cloche! Je sens qu'on va voir poindre d'ici peu des parodies sur le net avec des extraits de Doom 3, Duke Nukem et Serious Sam...


Il est vrai que cette guerre en Libye est difficile à rendre populaire malgré la "victoire" et tout le tralala. Les Anglais comme les Français voient seulement qu'on tue et qu'on détruit avec un argent qui serait plus utile pour les services sociaux, l'éducation, le soutien à l'activité économique etc. Le gain escompté au niveau électoral et de l'approbation des dirigeants politiques par l'opinion est loin d'être assuré.
Alors tous les moyens sont bons pour donner en quelque sorte de la contemporanéité à des faits qui appartiennent à une page de l'histoire que les Britanniques sont supposés avoir eux-même tournée. Une action de propagande parmi d'autres qui ont marqué la guerre contre la Libye dès le début (souvenez-vous de ces soldats Libyens dopés au viagra afin de violer en série femmes et enfants). C'est dans ces moments que l'on peut voir cette presse qui ronronne le plus souvent se transformer en redoutable machine de propagande qui en piège même parmi les plus avertis.

Et puis, à force de présenter la guerre comme un jeu vidéo, pouvait-on vraiment éviter de présenter un jeu vidéo comme étant la guerre elle-même?

Libellés : , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 11:26 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette