lundi, avril 04, 2011

Bookmark and Share

La défection de Moussa Koussa: les faux-semblants de la guerre contre la Libye

Avec la Libye, nous nous trouvons devant de multiples faux -semblants : faux « psychopathe ou chien fou » mais vrai autocrate, faux philosophe mais vrai pousse au crime, fausse intervention humanitaire mais véritable agression impérialiste, vrais rebelles mais faux démocrates.

Et ce n'est pas fini !

En effet, on a beaucoup parlé de la défection de Moussa Koussa, le ministre Libyen des affaires étrangères qui s'est livré à la Grande Bretagne. Et on se demande bien pourquoi il a choisi le Royaume Uni parce que, peut-on lire dans nos journaux, il s'expose à ce qu'on lui cherche des poux dans la tête à propos de l'attentat de Lockerbie, ce crime qui avait coûté la vie de 270 personne.
Il paraîtrait même que David Cameron a demandé une enquête sur le rôle de Moussa Koussa dans cette affaire.

Moussa Koussa

Pourtant, si on donne asile à quelqu'un, c'est qu'on est prêt à lui accorder l'immunité, ce que récuse pourtant William Hague, le ministre britannique de la défense qui soutient que l'asile doit être accordé à M. Koussa mais sans immunité.
Nous sommes là encore dans les faux-semblants. 

Et pour continuer dans cette veine, il s'avère que Moussa Koussa travaillait depuis une dizaine d'années pour le MI 6 britannique et la CIA !

Comme quoi cette importante défection n'est peut-être que celle de la taupe qui se savait sur le point d'être grillée et liquidée par les services de sécurité de son pays.

Libellés : , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 10:25 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette