mardi, octobre 05, 2010

Bookmark and Share

Les sionistes aiment danser. Nous les ferons danser le moment venu.

Via le blog de Philip Weiss, une vidéo qui montre des terroristes sionistes dansant à côté d'une Palestinienne ligotée.
Comme l'écrit le Yediot, c'est une nouvelle source d'embarras pour l'armée sioniste que cette vidéo postée sur You Tube par un membre de l'armée qui s'est autoproclamée la "plus morale du monde". Le Yediot concède même que la publication de ce genre de vidéos ou photos est monnaie courante de la part des terroristes sionistes quand ils effectuent leur service militaire.
Ceci dit, ne croyez pas que le sioniste de base est gêné par ce genre d'exhibition. C'est exactement le contraire.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 10:11 PM

64 Comments:

Anonymous annie said...

C'est pitoyable. Ils creusent leur propre tombe. Jusqu'où ira leur folie ? Hayawan !

5 octobre 2010 à 23:48  
Anonymous Anonyme said...

Des pourritures tous simplement ces sionistes de merdes .

6 octobre 2010 à 07:54  
Anonymous Anonyme said...

"Ils" est une généralisation qui pue le racisme.Les écrivains israéliens et donc sionistes comme Amos Oz,A.B. Yehochoua ne sont pas des merdes mais de grands écrivains reconnus dans le monde entier à l'exception de pauvres antisémites ignorants comme Annie ou Mounadil.Plus je lis vos injures plus je me sns solidaire du peuple israélien et je ne suis pas le seul. L'islamofascisme comme le vieux fascisme,ne passera pas.No passeran!

6 octobre 2010 à 11:24  
Anonymous Anonyme said...

Qu'Annie se rassure, nous ne sommes pas en train de creuser note propre tombe. Son affirmation me rappelle les discours de Nasser ou de Choukheiri avant la guerre des 6 jours qui prédisaient la fin d'Israël dans les jours prochains. Dans les rues de paris, nous étions des milliers à crie: Israël vivra. Il y a plus de 40 ans de cela et Israël vit toujours, se développe et est de plus en plus admis dans la communauté internationale, voir son admission récente à l'OCDE.

6 octobre 2010 à 11:47  
Blogger Djazaïri said...

Il y a pourtant une évolution claire. Avant, les sionistes défilaient en criant "l'entité sioniste vivra." Aujourd'hui ils défilent en criant "l'entité sioniste tuera"
Nuance.

6 octobre 2010 à 12:03  
Anonymous annie said...

Pendant qu'ils tuaient les passagers du Navi Marmara on pouvait lire sur le streaming You are not going to mess with us anymore.

Eh bien, nous retournons à Gaza, nous retournerons jusqu'à ce que vous respectiez le droit international.

Si 11:47 trouve qu'Israël vit, que pense-t-il de la conduite de ces jeunes imbéciles, produit direct du lavage de cerveau qui leur est administré depuis l'enfance.

J'ai connu Israël, j'y ai vécu et je l'aimais et j'aurais défilé avec vous en criant Israël vivra.

Mais le hideux visage qu'il nous montre depuis 1967 a oblitéré les bons souvenirs. On m'avait d'ailleurs trompée; on cachait soigneusement le nettoyage ethnique sous des mensonges qui arrangeaient tout le monde. Les Palestiniens n'existaient pas. Ils étaient "partis de leur plein gré". On ne voyait d'ailleurs pas ceux qui étaient restés, enfermés qu'ils étaient dans leurs villages sous gouvernement militaire.

L'admission de l'entité à l'OCDE, la manière dont elle s'est glissée dans l'UE sans vote, sans avoir à montrer son cv en matière de respect des droits de l'homme, montre simplement la corruption et la complicité de nos gouvernements tout occupés à combattre le prétendu "péril musulman" qui vous sert aussi si bien.

Israël, c'est fini. Vous ne le savez simplement pas. Là où Nasser a échoué, vous faites le travail vous-mêmes. Vous avez plus fait pour nuire aux juifs que n'importe qui.

6 octobre 2010 à 13:29  
Anonymous elyes de tunis said...

@anonyme3
tu commence à me casser les klaouis.va faire ta "hasbara" ailleurs...sur "jssnews" par exemple...vous y serez entre sionistes...
israel se trouve en 2010 dans la meme situation que l'afrique du sud vers la fin des années 60.c'est pour elle le debut de la descente.l'agression de 2006 contre le liban et la raclée qu'israel a reçu devant le hizbollah est d'une haute signification politique.jamais israel n'a ete sur la defensive comme maintenant!
quand à quantifier le processus de spoliation de la palestine par les annees...calma ti...la france est restée 130 ans en algerie,75 en tunisie etc...et a fini par partir!!!l'apartheid a vecu 150 ans!...israel etat colonial et raciste est lui aussi voué à disparaitre.
si les juifs desirent vivre en palestine cela sera dans un etat qui s'appellera la Palestine et rien d'autre.

6 octobre 2010 à 13:41  
Anonymous Banou Hillal said...

"la raclée qu'israel a reçu devant le hizbollah "

Monsieur Elyes
si reculer de 30 Kms derrière le Litani est une "raclée" ...je vous laisse libre d' apprécier

avez vous les www de ce site JS dont vous parlez ?
merci

6 octobre 2010 à 14:12  
Anonymous Anonyme said...

Annie: les passagers du bateau turc n'étaient pas que de paisibles passagers en croisière.
Cela dit il y a des salauds dans toutes les armées du monde y compris en Israël.Quant à ce que tu dis sur l'après guerre des 6 jours tu as raison sur un point: le régime militaire imposé aux arabes israéliens était indigne mais ce régime a été supprimé depuis.Et il n'est pas indifférent de rappeler que ce régime n'a jamais été imposé aux Druzes ni aux bédouins qui servent les uns et les autres dans tsahal. Tu oublies la conférence de Khartoum qui a suivi et qui a énoncé les fameux trois non: non à la paix avec Israël,non à la négociation avec Israël non à la reconnaissance d'Israël

6 octobre 2010 à 17:03  
Blogger Djazaïri said...

Le Mavi marmara battait pavillon comorien. Il a été victime d'un acte de piraterie dans les eaux internationales. Ses passagers étaient des militants humanitaires non armés. Ils ont été assassinés de sang froid pat vos copains , les terroristes sionistes dont vous faites peut être partie.
Non seulement l'armée sioniste est une armée de salauds (et de salopes) mais c'est toute l'aventure sioniste qui est une saloperie à laquelle il convient de mettre un terme définitif.

6 octobre 2010 à 19:45  
Anonymous syriana said...

A Banou Hillal

"si reculer de 30 Kms derrière le Litani est une "raclée" ...je vous laisse libre d' apprécier"

La raclée réside dans le fait que la 4e armée du monde a reculé de manière pitoyable face à des résistants civils,et ce dès qu'elle a posé le pied à terre.

D'ailleurs les soldats sionistes ont "reculé" d'une manière particulière : sur des civières, couchés sur le ventre, preuve qu'ils fuyaient comme des lâches, et en pleurant..on a vu les photos...

Je n'ai pas l'adresse www de "js" mais si j'ai deux minutes, je peux essayer de te trouver le rapport de la cia qui prédit la fin de l'entité puante d'ici 20 ans ?
Oui, non ??

Merci de ton attention.

6 octobre 2010 à 21:31  
Anonymous annie said...

Dans l'armée sioniste les salauds ont l'air d'être plus nombreux que les gens bien. De toute façon, dans une armée d'occupation tous les soldats sont des salauds. Faisions-nous le tri entre les bons soldats allemands et les mauvais ? Il y a le fait que les Israéliens approuvaient à 97% l'opération contre Gaza, que l'attaque mortelle contre le Navi Marmara n'a guère suscité de protestations. Que franchement il y a de plus en plus de gens de par le monde qui en ont marre de l'arrogance, de la suffisance israéliennes; vous avez beau jeu de vous vanter de vos prix Nobel, mais vous avez perdu toute humanité et celle-la vos adversaires l'ont gardée.

6 octobre 2010 à 23:19  
Anonymous Anonyme said...

Si la chère Annie a vécu en Israël et après l'avoir aimé se range à ce point dans le camp des antisionistes qui n'agissent que par haine des Juifs comme le montre P.A. Taguieff dans son dernier livre, ce n'est sans doute que par déception amoureuse, un israélien a dû lui faire du mal pour que l'amour soit remplacé par une telle haine.Il n'y a pas besoin d'être psychanalyste pour le subodorer.

7 octobre 2010 à 06:29  
Blogger Oumelkheir said...

Remarquez toujours que les "braves" soldats sionistes ne dansent que si :
1- il n y a personne en face, souvenez-vous de la vidéo de la ville d'Al Khalil.
2- ou alors que le prisonnier est pieds et poings liés comme pour les photos de la soldate ou pour le soldat ici.
C'est en quoi se résume la bravoure des soldats sionistes. Sinon, lorsqu'ils ont en face d'eux des "HOMMES" prêts au combat, ils portent des couches bébés et se retranchent dans leurs tanks. Tel que cela a été rapporté pendant l'offensive contre Ghazza.
Tu as raison Mounadil : Oooooooh que oui, ils danseront le moment venu. Et ce jour-là arrivera tôt ou tard, inévitablement. Et à l'anonyme naïf ci-dessus qui calcule l'Histoire en dizaines d'années, il faudra s'informer mais l'Histoire se calcule autrement....
De toutes les façons, Allah le Tout Puissant, nous a déjà averti dans le Coran, Sourate Al Hachr ( 59), verset 14 : "Tous ne vous combattront que retranchés dans des cités fortifiées ou de derrière des murailles. Leurs dissensions internes sont extrêmes. Tu les croirait unis, alors que leurs cœurs sont divisés. C’est qu’ils sont des gens qui ne raisonnent pas.".

7 octobre 2010 à 10:19  
Anonymous Anonyme said...

Puisque Oumelkheir se réfère au Coran je lui suggère de se reporter aux versets suivants:sourate 6*/24,7/133,17/105,106 ou encore 28/3,4,5. On lit: Allah a garanti et donné en héritage la terre d'Israël au peuple juif et lui a ordonné de s'y installer.

7 octobre 2010 à 11:29  
Blogger Djazaïri said...

Trop drôle de voir un sioniste s'appuyer sur le Coran (auquel il n'accorde par ailleurs aucun crédit).

7 octobre 2010 à 11:37  
Anonymous Anonyme said...

Pour Annie,Non, dans une armée d'occupation tous les soldats ne sont pas des salauds. Ainsi mon père déporté à büchenwald et à Iéna a pu trouver dans deux cas des gardiens qui l'ont aidé çà ne pas mourir de faim. De même lors de la rafle du Vel d'Hiv tous les policiers de Vichy ne se sont pas conduits de façon inhumaine. Il s'en est trouvé et plus d'un pour avertir les familles de la rafle prochaine ou même de fermer les yeux devant une famille cachée.
Quant au fait que nous avons perdu toute humanité mais que nos adversaires l'ont gardée, de quels adversaires parlez-vous, du du hezbollah, du hamas qui garde depuis près de 4 ans le malheureux Guilat Chalit sans visite de la Croix-Rouge, sans correspondance aucune avec sa famille?
Quant au nombre de gens dont vous parlez je vous signale les très bons rapports entre Israël, la Chine et l'Inde soit près de 3 milliards de personnes.Alors ceuwx qui comme vous ont une rage antisioniste-antisémite çà ne nous fait pas peur.C'est bien vrai qu'Israël est fier de ses prix Nobel, combien de Prix Nobel dans le monde araboislamique?

7 octobre 2010 à 11:40  
Anonymous Anonyme said...

C'est encore une erreur de penser que le judaïsme n'accorde aucun crédit au Coran.C'est l'un des grands livres de l'humanité (lire Franz Rosenzweig: l'étoile de la rédemption ou Israël et l'humanité d'Elie Benamozegh) Ainsi le judaïsme considère depuis toujours que l'islam est un authentique monothéisme.Il est donc parfaitement autorisé d'entrer dans une mosquée. En revanche dans les églises qui ont des tableaux et des statues il est demandé de s'abstenir de les visiter. Point supplémentaire: ce n'est pas le cas de la plupart des temples protestants qui sont austères et n'ont pas de représentation du divin. Je suppose que c'est la même position de la religion musulmane, ce qui ferait un point supplémentaire de proximité entre nous. Je rappelle que les uns et les autres nous circoncisons nos garçons, que les uns et les autres nous jeûnons les uns pendant le ramadan , les autres le jour du Kippour, et les deux célébrations ont le même sens, les uns et les autres nous nous abstenons du porc etc...

7 octobre 2010 à 12:13  
Blogger Oumelkheir said...

Comme dit Mounadil, c'est très intéressant de voir des sionistes se référer au Coran, c'est un bon début...même s'il ya des erreurs dans les références, des erreurs certainement dues à un copiage sans lecture.
La bonne référence serait plutôt la 5/20 et 21 où il est vrai qu'Allah, Le Tout Puissant nous (vous) dit :"(Souvenez-vous) Lorsque Moïse dit à son peuple: «Ô, mon peuple! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, lorsqu’Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu’Il n’avait donné à nul autre aux mondes. Ô mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants.". Sourate Al Maïda (5), versets 20 et 21.
Mais cet héritage avait une condition qui n'a pas été remplie, et elle est tout aussi éloquente et démontre en même temps la lâcheté des "braves" soldats sionistes dont j'ai parlé plus haut.
" Ils dirent: «Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons». Deux hommes d’entre ceux qui craignaient Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent: «Entrez chez eux par la porte; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants» Ils dirent: «Moïse! Nous n’y entrerons jamais, aussi longtemps qu’ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes». Il dit: «Seigneur! Je n’ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère: sépare-nous donc de ce peuple pervers». Il (Allah) dit: «Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers».".
Sourate Al Maïda, versets 22 à 26.

Et ici encore :
"N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux: «Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah». Il dit: «Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit?» Ils dirent: «Et qu’aurions-nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants?» Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connaît bien les injustes." Sourate Al Baqara (2), verset 246.

7 octobre 2010 à 12:34  
Anonymous elyes de tunis said...

@Sioniste, ane onyme, menteur et manipulateur
Parler d’israel pour moi est d’abord un acte politique et non un debat theologique…israel est un fait colonial, la palestine est surtout une terre spoliée depuis 60 ans et dominée par des colons ideoligiquement racistes et chauvins…
Et toi sioniste de mes deux …tu viens ici faire de la propagande(vous appelez ça hasbara) vous mentez et vous mentez etvous mentez AS LIBITUM….pour repondre à Oumelkheir tu dis « allez voir le coran sourate 6 verset 24… » j’ai consulté la sourate 6 « Al An3am » au verset 24 voici ce que j'ai trouvé:
« Vois comment ils mentent à eux-mêmes! Et comment les abandonnent (les associés) qu'ils inventaient »
finalement les sionistes...vous etes…colons…racistes…menteurs…et cons…

7 octobre 2010 à 12:51  
Anonymous annie said...

Pauve 6:29; je savais que ce genre de réflexion allait tomber. Si déception il y a eu c'est à l'égard des Israéliens dans leur ensemble que j'ai vu flipper après leur victoire. Et ne me dites pas, comme cela s'est dit à l'époque (1967) : vous nous aimiez victimes, vous ne nous supportez pas vainqueurs. Ce n'est pas vainqueurs que vous êtes, c'est oppresseurs et de fait, vous l'avez été depuis le début. Mais on a l'excuse de la jeunesse et de l'ignorance de ne pas l'avoir su plus tôt.

7 octobre 2010 à 14:11  
Anonymous Anonyme said...

La Sourate Al Baqara précise qu'un petit nombre resta fidèle, c'est sans doute d'eux que descendent les Hébreux.
Quant à la Sourate Al Maïda elle indique que les enfants d'Israël erreront seulement 40 ans dans le désert mais ensuite ils entreront dans la terre que Dieu leur a donnée, une fois qu'ils auront expié leur faute. Toute cette problématique du Coran se trouve également dans la Bible: Nombres ch 14.

7 octobre 2010 à 14:12  
Anonymous annie said...

A 11:40. Pendant la guerre, tous les Allemands étaient des occupants. Et please, ne nous bassinez pas avec Shalit, il y a des milliers de Palestiniens en prison depuis des années. Certains ne peuvent pas recevoir de visites de leur famille "pour des raisons de sécurité". Shalit ne reçoit pas de visites parce que le Hamas sait très bien que ce serait l'occasion de le localiser et de le libérer. Il a donné des nouvelles.
Et je ne vais même pas relever l'accusation d'antisémitisme. Vous savez tous très bien que le mouvement antisioniste comprend bcp de juifs.

7 octobre 2010 à 14:18  
Blogger Oumelkheir said...

@ Elyes: c'est l'Anonyme qui a donné cette référence très intéressante ceci dit (le Coran est riche en informations de ce genre). Elle était seulement fausse par rapport à l'argument qu'il voulait donner. J'ai corrigé par rapport à son argumentaire, sinon les versets qu'il nous a conseillé (et tout le Coran) sont à lire et à comprendre pour celui qui est doté de raison, bien entendu.

Au toujours Anonyme : puisque tu évoques encore ici chalit.... "la complainte du soldat chalit", j'ai tout à l'heure fait ce commentaire ici http://mounadil.blogspot.com/2010/09/letat-qui-boycotte-le-discours-du.html#links

"Parce que je n'ai pu retenir mes larmes à l'évocation du "malheureux" soldat chalit, "otage" pauvre qu'il est au mains des "terroristes islamistes du Khamas", je me suis souvenue de deux histoires poignantes que j'ai lu sur internet il y a quelques mois.
L'histoire de Youssef
http://hebron2008.blogspot.com/2008/06/youssef-et-ses-voisins.html

Et celle de Amir
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8317

7 octobre 2010 à 14:21  
Anonymous annie said...

Au sujet de Chalit : voici la mère palestinienne qui n'a pas vu son fils depuis 14 ans

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=9369

7 octobre 2010 à 16:36  
Anonymous Anonyme said...

A Oumelkheir, voici une autre citation du Coran qui t'intéressera sans doute.Sourate 9/6: "Après que les mois sacrés se seront écoulés, tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez, capturez-les,assiégez-les, dressez-leur des embuscades." Si tu veux d'autres références il y en a des brouettes dans le Coran. Malgré tout cela il reste un grand livre de l'humanité et l'islam est une religion fort respectable, parfaitement monothéiste.
Elyes de Tunis: Le verset 24 de la sourate 6 ne concerne pas les enfants d'Israël mais les polythéistes. Je vous suggère de relire le verset 22 où le prophète s'adresse aux polythéistes.

7 octobre 2010 à 16:51  
Blogger Oumelkheir said...

L'Anonyme, le Coran te dessert sans aucun doute, n'en abuse pas, sauf si tu cherches La Vérité. Comme l'a déjà fait Abdullah Ibn Salam, qu'Allah lui accorde Ses bienfaits.

Si je peux discuter des "Banou Israïl" du point de vue de l'Islam et par le biais du Coran, cela ne signifie en aucun cas que je donne un quelconque crédit aux balivernes sionistes qui veulent faire croire aux naïfs que la colonisation juive en Palestine se fait dans le respect de la tradition juive et de l'application des recommandations Divines.Je l'ai déjà dit (ailleurs) : Imaginez un moment que l'archéologie accorde des droits... on verrait alors les Libanais débarquer en Tunisie, à Carthage pour exiger leur part du passé de leurs ancêtres phéniciens. Les Grecs iraient en Egypte et pourquoi pas en Iran, sur les traces d’Alexandre le Grand. Les Italiens viendraient en Algérie s’installer à Timgad, Djemila ou alors Tipasa. Et les Syriens, Irakiens ou Maghrébins, iraient en Espagne rétablir le royaume musulman d’Andalousie. L'idée vous parait farfelue?

la suite ici
http://historywillteachusnothing.blogspot.com/2010/03/quid-de-droit.html

7 octobre 2010 à 17:09  
Anonymous Anonyme said...

Ce que rapporte Annie est peut-être vrai, encore mériterait d'être vérifié car Info Palestine comme source, il y a mieux. En attendant çà n'excuse pas le sort fait au malheureux Chalit.

7 octobre 2010 à 17:13  
Blogger Djazaïri said...

Le Coran est très explicite:

5.78 (la Table). Les renégats parmi les fils d'Israël ont été maudits par la bouche de David et par celle de Jésus, fils de Marie, en punition de leur désobéissance et de leurs méfaits,

Ces renégats sont les mêmes qui ont condamné le Christ et exigé son exécution par Rome.

Pour le reste, j'invite ceux qui le veulent à lire en entier le Coran qui est disponible dans toutes les langues en versions non expurgées (à la différence du Talmud).

7 octobre 2010 à 17:39  
Anonymous Anonyme said...

Encore une falsification: le talmud est totalement disponible en Anglais et en Allemand. Ne sont pas toujours traduits les passages censurés par l'Eglise car l'édition Soncino reprise par l'édition de Vilna ne les connaissait. Ces passages se trouvent en fait dans l' édition yéménite mais les juifs occidentaux n'y avaient pas accès.
La malédiction de David ne représente rien par rapport aux promesses de Dieu.Quant à votre dernière accusation de déicide, le grand historien Jules Isaac dans son livre Jésus et Israël lui a fait le sort qu'elle mérite. D'ailleurs Vatican 2 est revenu sur cette accusation dans Nostra Aetate, dans le même sens la déclaration des évêques français sur le judaïsme.

7 octobre 2010 à 19:04  
Anonymous Anonyme said...

Ihsan Dababisa raconte les tortures et les humiliations subies


La jeune femme palestinienne qui a été filmée, menottée et les yeux bandés, tandis qu’un soldat israélien dansait autour d’elle, a déclaré jeudi que la vidéo ne fait que montrer le début d’un « voyage à travers les tortures et les humiliations. »


http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=9508

8 octobre 2010 à 15:36  
Anonymous Anonyme said...

Je ne vois pas pourquoi info-palestine.net ne serait pas crédible. Le site reprend ou traduit des articles publiés ailleurs.

8 octobre 2010 à 16:01  
Blogger Djazaïri said...

@ 7:04 Je n'accuse pas les Juifs de déicide parce que 1) je ne considère pas Jésus comme Dieu 2) que le Coran dit explicitement que Jésus n'a pas été tué.
Ceci dit, il semble bien, du point de vue chrétien qu'un certain tribunal pharisien a condamné Jésus et que ce dernier a été mis à mort par les Romains sur l'insistance des mêmes pharisiens. En quoi est-il plus aimable d'attribuer le "déicide" aux Roamais plutôt qu'aux Juifs?

Vous confirmez par ailleurs que le Talmud n'est pas disponible en français dans une version non expurgée.

8 octobre 2010 à 16:53  
Anonymous Anonyme said...

J'ajoute par rapport à la malédiction de David que 2000 ans d'exil sont sans doute suffisants pour expier leur pêché, si pêché il y a. Ou alors il ne faudrait pas appeler Dieu le miséricordieux.
Quant à la remarque d'Oumelkheir sur ce que deviendrait le monde si loes anciens habitants d'un pays le revendiquait, il néglige le fait que tous les peuples qu'il cite ont un pays ce qui n'était pas le cas des juifs à la fin du 19ème qui subissaient des pogroms en Russie, n'étaient même pas considérés comme des citoyens en Roumanie etc... Il faut ajouter qu'Herzl a inventé le sionisme polotique à la suite de l'affaire Dreyfus. Si vraiment dans un pays où les juifs étaient parfaitement intégrés un juif était accusé à tort d'espionnage alors l'assimilation ne représentait pas d'espoir. Il n'est pas indifférent de rappeler le pogrom de Constantine dans les années 30, en Algérie où les juifs étaient installés depuis des centaines d'années et même depuis près de 2000 ans pour une partie d'entre eux. A noter: ce pogrom n'avait rien à voir avec le sionisme,pratiquement inconnu à cette époque en Afrique du nord.

8 octobre 2010 à 17:01  
Anonymous Anonyme said...

Je confirme simplement que le talmud de Babylone n'a pas encore été traduit en français à l'exception de quelques traités. En revanche le talmud de Jérusalem a été traduit par Munk au 19ème.Mais il est beaucoup moins volumineux, l'un explique l'autre.

8 octobre 2010 à 17:45  
Blogger Djazaïri said...

Ah oui, question de volume! D'où des cures d'amaigrissement fort judicieuses au moment de la traduction!

8 octobre 2010 à 19:13  
Blogger Djazaïri said...

@5:01 Apparemment il y en a ici qui sont branchés directement avec Dieu. Les peuples ont un pays précisément parce qu'ils ont fait peuple ensemble sur un territoire donné. C'est à dire qu'ils ont reconnu l'humanité de l'autre et se sont mêlés à lui. Ce n'est même pas du métissage, c'est un processus tout à fait banal dès lors qu'on considère appartenir à la même espèce humaine.
Les sionistes sont des gens qui considèrent impossible de faire peuple avec les autres habitants des territoires où ils vivent depuis des siècles voire plus. Ils ont estimé nécessaire d'aller s'isoler quelque part en évinçant au passage un peuple de sa patrie.
Comme vous le savez, Dreyfus a été finalement innocenté; preuve que la société française de l'époque n'était pas aussi antisémite qu'on le prétend.
Sur les événements de Constantine, qualifiés de pogrom, une simplification bien pratique, il conviendrait d'analyser le rôle de l'extrême droite française avec les luttes à l'intérieur des Croix de Feu entre les antisémites, très présents en Algérie, et les non antisémites nombreux en métropole puisque la ligue des Croix de Feu accueille de nombreux adhérents et militants juifs.
C'est cet aspect décisif du contexte qui est souvent évacué.

8 octobre 2010 à 19:56  
Blogger Oumelkheir said...

Sur les évènements de Constantine j'ajouterai Mounadil, que ces juifs qui étaient installés depuis des centaines d'années n'ont pas hésité à accepter le décret Crémieux, lorsque la population algérienne l'a rejeté. Des musulmans ont été considérés comme traitres dès lors qu'ils collaboraient avec l'ennemi, pourquoi pas des juifs? Dès qu'il s'agit des juifs c'est de antisémitisme, des pogroms, etc.... Et à titre de rappel : les arabes ne peuvent pas être antisémites, ils sont sémites eux-mêmes. Et ils ne peuvent en aucun cas être responsables de ce que l'Europe a fait à ses juifs, ayant en plus recueilli les juifs chez eux...

9 octobre 2010 à 06:39  
Anonymous Anonyme said...

Dire que le pogrom de Constantine est une simplification bien pratique est un déni des faits: le 5/08 1934 les magasins juifs furent incendiés et des familles juives furent égorgées dans leurs maisons. On guettait les véhicules qui circulaient pour attraper des juifs qui tentaient d'échapper au massacre.

9 octobre 2010 à 20:20  
Anonymous Anonyme said...

Le talmud de babylone contient environ 5000 pages ce qui explique que peu de gens se sont risqués à sa traduction.Cela n'a rien à voir avec une version expurgée, surtout que ce qui a été censuré l'a été par l'Eglise. cela dit on peut trouver tous les textes censurés dans l'édition de J.P. Ostier paru aux éditions Berg. quant à Mounadil une fois de plus ignorantus , ignoranta. Il ne sait pas de quoi il parle.

9 octobre 2010 à 20:25  
Anonymous Anonyme said...

La société française n'était pas aussi antisémite qu'on le dit. Une fois de plus Mounadil pale de ce qu'il ne connait pas. je lui recommande le livre de J.D. Bredin de l'académie française: l'affaire. Il pourra y lire, et donc s'instruire un peu ce qui ne lui fera pas de mal, les nombreuses réaction lors de la collecte pour le monument au colonel Henry: il lira ente autres: les juifs il faut les brûler à petit feu et d'autres encore du même tabac.La Croix, le journal officiel de l'Eglise chaque jour accusait les juifs ...Il peut lire également celui de Michel Drouhin.

9 octobre 2010 à 20:47  
Anonymous Anonyme said...

Djazaïri, il faudrait vous mettre d'accord: les juifs ont-ils tué jésus ou non? J'aime cette formulation: il semble bien. Evidemment tu ne connais pas le christianisme. Encore un livre à lire: verus israël du professeur Marcel Simon qui montre dans le détail la naissance de l'antijudaïsme chrétien.Quant au prophète de l'islam , si je ne m'abuse,il a massacré une tribu entière juive.

9 octobre 2010 à 20:52  
Blogger Djazaïri said...

La vérité est qu'il n'y a pas eu de pogrom à Constantine. La violence exercée par des Musulmans contre des Juifs n'a été qu'une riposte (aussi stupide que l'agression à laquelle elle répondait)à la violence exercée sur des Musulmans par des Juifs.
Vous savez tout cela, mais ne l'écrirez jamais.

9 octobre 2010 à 21:32  
Blogger Djazaïri said...

@8:25
D'abord, c'est Osier et pas Ostier. Ensuite, JP Osier n'a parlé que de la vision juive de Jésus. Il ne s'agit là que d'une petite partie des textes expurgés dans les traductions.

9 octobre 2010 à 21:45  
Blogger Djazaïri said...

@8:47 Intéressante cette dérive à partir d'un post qui porte sur les errements de terroristes sionistes. Nous en sommes à parler de l'affaire Dreyfus! C'est le n'importe quoi sioniste.
Ceci dit, si la société française avait été si antisémite, la condamnation de Dreyfus n'aurait jamais été rapportée. Qu'il y ait eu de l'antisémitisme en France à l'époque, certes. Mais l'épilogue de l'affaire Dreyfus montre que ce n'est pas cette France là qui a eu le dessus. Et ça vous emmerde.

9 octobre 2010 à 21:50  
Blogger Djazaïri said...

@8:52 Du point de vue musulman, Jésus n'est pas mort sur la croix.
Les Chrétiens disent qu'il a été crucifié par les Romains suite à la condamnation du messie par les Pharisiens. Ce sont ces derniers qui ont exigé et obtenu la tête de Jésus.
Mais à l'époque, il n'y a pas de Juifs en Palestine car la religion juive n'est pas constituée. Elle se constituera par la suite dans le rejet du message de Jésus. Donc, même si on admettait que Jésus est mort sur la Croix, les Juifs ne sont pour rien dans sa mort.

Ps: les Juifs n'ont jamais massacré personne, nulle part. C'est bien connu!

9 octobre 2010 à 21:56  
Blogger Djazaïri said...

@ Oumelkheir
Le décret Crémieux (en fait Issac Jacob Carmi) n'a pas été proposé aux Musulmans. A ces derniers, Crémieux a donné la possibilité de se naturaliser individuellement. Par contre, le décret qui porte son nom naturalisait collectivement les Juifs d'Algérie. Ce décret avait été précédé d'un autre, prohibant la polygamie chez les Juifs d'Algérie.
Sur les événements de 1934 à Constantine, il faut être prudent mais ils n'ont guère à voir en réalité avec un pogrom.

9 octobre 2010 à 22:13  
Anonymous Anonyme said...

A quoi sert cette précision sur le nom d'Adolphe Crémieux?D'où tiens-tu cette précision?Son père s'appelait David Crémieux. Il était parent de Gaston Crémieux, avocat communard, fusillé en 1871.
Cela dit, j'aime ta phrase sur les événements de Constantine: les magasins détruits, les familles massacrées ce n'est pas un pogrom, non il s'agit simplement de massacres dont la mémoire est restée vivante au coeur des juifs originaires de Constantine.

10 octobre 2010 à 07:04  
Blogger Djazaïri said...

Cette précision est juste une précision. D'où vient-elle?
http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AJ_362_0139
Il était parent de Gaston Crémieux? Et alors?
Et tu as raison: à Constantine il n'y a pas eu de pogrom. Revois la définition du pogrom et revois le film des événements à Constantine (en te défaisant de tes oeillères tribales).

10 octobre 2010 à 11:29  
Blogger Oumelkheir said...

Je voulais dire Mounadil qu'ils ont rejeté l'idée... la naturalisation ou l'assimilation proposée aux musulmans a toujours été refusée par les algériens musulmans bien évidemment...
Au sujet des juifs de Constantine, je propose à l'Anonyme cette lecture
http://historywillteachusnothing.blogspot.com/2005/09/juifs-de-constantine-en-israel.html

10 octobre 2010 à 11:33  
Anonymous Anonyme said...

A Oumelkheir:la nationalité française n'a pas été proposée aux musulmans à l'époque du décret Crémieux ce qui explique en partie l'animosité de certains, je dis bien certains, milieux musulmans, à l'égard de la communauté juive.Il ne s'agissait pas de naturalisation mais de nationalité.
Pour djazaïri: le mot pogrom, d'origine russe, désigne un assaut avec pillage et meurtres d'une partie de la population contre une autre.Autre définition donnée par les dictionnaires:pogrom: 1er sens: massacre organisé contre la communauté juive notamment à la fin de l'empire russe, 2ème sens: massacre organisé contre une communauté ethnique ou religieuse. Le massacre de Constantine fut bien un pogrom.Apprends le Français, Mr le prof.

11 octobre 2010 à 15:07  
Blogger Djazaïri said...

Chacun peut aisément vérifier la définition du mot pogrom et constater que ta définition n'y répond que très partiellement (et partialement). D'autre part, il convient de tenir compte du déroulement des événements à Constantine. Et cette prise en compte montre que nous ne sommes pas en présence d'un pogrom.

11 octobre 2010 à 15:58  
Blogger Oumelkheir said...

L'Anonyme ta définition du pogrom pourrait aussi bien s'adapter à Razzia, de l'arabe "Ghazwa". Et je peux te dire que des razzias il y en avait à l'époque (et bien avant) dans tout le Maghreb (et ailleurs), et tout le monde savait que ça n'avait rien de "racial", ni d"ethnique" mais tout simplement d'hégémonie, de guerre ou bien parfois de pillage pur et simple.
Bien sur la population juive de Constantine qui aurait subi (si on suit ton raisonnement) ce pogrom ne l'a certainement pas été pour ces raisons, c'était une époque de colonisation où la population juive censée être algérienne s'est rangée "très vite" aux cotés de l'ennemi colonisateur. Il faut assumer ses actes, non?
Quant à ce sous-entendu au sujet d'une animosité provoquée par... de la jalousie? C'est la première fois qu'un sioniste ose cet argument je crois bien....

11 octobre 2010 à 17:56  
Blogger Djazaïri said...

Concernant les événements de Constantine en 1934, il faut les analyser prudemment en s'en tenant aux faits que les Juifs d'Algérie connaissent très bien. Il ne s'agit pas ici de dire que des violences meurtrières n'ont pas été commises contre des Juifs Constantinois, ni que ces violences étaient légitimes, tant s'en faut. Il reste qu'elles n'avaient pas la caractéristique d'un pogrom.

11 octobre 2010 à 18:24  
Anonymous Anonyme said...

tu tapes dictionnaire sur google et tu trouveras la définition du pogrom. Ce n'est pas moi qui rédige le dictionnaire.
Quant aux événements de Constantine ce fut bien sûr un véritable pogrom. il suffit de lire sur internet l'article très complet de Paul Leslie sur les juifs de Constantine; Mais qu'il y ait eu des violences racistes et antisémites n'interdit pas de mentionner ce que fait à juste titre l'auteur que pendant la seconde guerre les arabes en Algérie se sont très bien conduits avec les Juifs. témoignage de José Aboulker l'un des leaders de la résistance juive en Algérie.Quoi qu'il en soit la coexistence entre juifs et musulmans était loin d'être toujours pacifique, si non on ne comprendrait pas pourquoi les juifs d'Algérie sont restés sourds à l'appel du FLN de 1956. Témoignage personnel: un de mes camarades, un pied-rouge, l'un de ceux qui ont rejoint l'Algérie indépendante en 1962 pour participer à l'édification de la nouvelle Algérie, dut se défendre d'attaques violentes compte-tenu de son nom. On expliqua alors que c'était un juif français, qui avit aidé le FLN et ne devait pas être confondu avec les juifs pied-noirs.On peut lire aussi le reportage d'A. Daudet sur la situation des juifs d'Algérie.

11 octobre 2010 à 22:09  
Blogger Djazaïri said...

Effectivement, la définition du pogrom n'a rien d'ésotérique et il suffit de la mettre en regard du déroulé des événements de Constantine pour comprendre qu'il n'y a pas eu pogrom. Parce que toute exaction ou acte de violence ne saurait être qualifié de pogrom du seul fait qu'il visait des Juifs.
Si les Juifs d'Algérie sont restés sourds aux appels du FLN, c'est pour deux raisons: la principale est simplement qu'ils étaient Français depuis déjà longtemps et que l'indépendance signifiait la perte du privilège même parfois relatif conféré par ce statut (en cela, ils avaient des motifs très proches des Pieds noirs); la deuxième est bien sûr l'influence du sionisme qui a encouragé d'abord la communauté juive à l'attentisme.
Je ne connais pas l'histoire du "pied rouge" dont vous parlez, il est par contre clair que les années post indépendance ont été fort agitées et parfois douloureuses pour de nombreuses personnes, juives, musulmanes ou chrétiennes.

11 octobre 2010 à 22:23  
Anonymous Anonyme said...

Le sionisme avait peu d'influence sur les juifs en Algérie, la preuve en est que seule une petite minorité a choisi Israël. Les Juifs d'Algérie ont choisi la France, le Canada où on trouve nombre d'entre eux et l'Espagne.

12 octobre 2010 à 07:45  
Blogger Djazaïri said...

C'est un faux argument puisqu'on sait que de nombreux sionistes enragés n'ont pas fait leur "aliya". Ils sont même plus nombreux que ceux qui ont effectivement émigré en Palestine (dont certains n'ont été sionistes que par nécessité économique)

12 octobre 2010 à 08:36  
Blogger Oumelkheir said...

L'Histoire de l'Algérie colonisée est mouvementée. 132 ans d'occupation française n'ont certainement pas coulé paisiblement, et nous en conservons aujourd'hui encore les stigmates. Pogrom ou pas à Constantine, ce qui s'est passé n'était pas un fait indépendant de tout ce qui se déroulait en Algérie... Mais cela ne justifiera pas ce qui se passe aujourd'hui en Palestine.

12 octobre 2010 à 09:20  
Anonymous Anonyme said...

Il ne s'agit de rien justifier mais de rétablir une vérité historique dont on comprend bien pourquoi des gens comme vous tentez de le nier.

14 octobre 2010 à 10:40  
Anonymous Anonyme said...

Certains n'ont été sionistes, comme tu dis, que par nécessité économique, mais beaucoup l'on été pour sauver leur vie et leur liberté comme par exemple les juifs d'Egypte.
Je me rappelle par exemple comment ce grand révolutionnaire égyptien, assassiné en France, me racontait son exode.
Je pense aussi au million de juifs d'Urss qui ont émigré en Israël. L'Urss était l'un des rares pays où le fait juif était une nationalité mais sans territoire. Je pense à ceux que j'ai rencontrés au début des années 80 pour lesquels la mention IVREI sur la carte d'identité était un obstacle à une vie normale.

14 octobre 2010 à 17:14  
Blogger Djazaïri said...

Le sionisme c'est le mensonge éhonté. Même dans le cas des événements de Constantine.

14 octobre 2010 à 17:37  
Anonymous Sidèke said...

c'est un faux tournage!
la preuve il a vite sombré dans l' oubli
meme sur les sites musulmans

t' as vu le connard qui danse comme au mariage de sa nièce?? tout seul comme la pédale qui dance avec d' autres hommes

tu es définitivement con

et bosses au lieu de pleurnicher
quitte la sécurité de l' emploi et ton salaire minable
fais comme les juifs ou les libanais, invente, imagine, persévère,bosse dur et la Fortune se donnera a toi...elle est comme un femme...ah! oui...les femmes ne t( intéressent pas toi le Miboun

mais au moins tu auras un 4X4 comme le mien!!
tu feras des voyages dans le monde entier
tu t' habilleras avec des costards Cerutti ou Boss

putain! tu ferais pitié a un juif comme moi si on sortait ensemble
et t' as meme pas de Rollex

pauvre raté

14 octobre 2010 à 17:41  
Blogger Djazaïri said...

@ 1:14 Sans le sionisme et autres entreprises coloniales, les choses se seraient sans doute passées différemment. Mais il y a eu le sionisme et les autres colonialismes.
Les Juifs en URSS ont eu et ont leur territoire. D'autres nationalités qui avaient un territoire avaient elles, été déterritorialisées.
Cette idée de nationalité juive est effectivement née en Europe orientale. Elle a eu un grand succès chez les sionistes et les nazis. Ce qui n'est pas peu dire.
On ne parle pas d'exode pour un individu; sortez du judéocentrisme.

14 octobre 2010 à 17:45  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette