dimanche, février 21, 2010

Bookmark and Share

Tueurs du Mossad: des passeports diplomatiques contrefaits?

François Fillon a-t-il rappelé à l'ordre son ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner, de sa propre initiative ou parce qu'on lui a fait comprendre qu'une ligne rouge avait été franchie par le médecin diplomate? Il est vrai qu'en ce moment M. Fillon fait flèche de tout bois et veut jouer les "durs" mais avec l'Iran pas avec l'entité sioniste. C'est peut-être le prix à payer pour atteindre la stature d'un présidentiable. 
Car, avec quelques années de retard sur les Etats Unis, la classe politique française en est là et le tohu bohu autour des supposés propos antisémites de Georges Frêche en est aussi une indication. Georges Frêche a certes des défauts mais son "philosémitisme" ne s'est jamais démenti. Les soutiens qu'il vient d'ailleurs d'obtenir de la part de hiérarques du PS (François Rebsamen, Gérard Collomb) témoignent de la ligne de fracture qui traverse l'appareil de ce parti; ligne qui n'est pas idéologique (au sens social démocrate versus socialiste dirigiste voire néo marxiste) mais d'une nature extérieure à ces éléments doctrinaires liés à la façon de concevoir l'Etat et son rôle dans l'économie, l'aménagement du territoire etc. Je pense que Mme Aubry n'en est qu'au début de ses ennuis.

Ce détour n'est pas complètement sans rapport avec ce dont je veux vous parler maintenant. Dans le post qui précède celui-ci, j'évoquais la possibilité de la présence d'agents sionistes dans l'administration britannique chargée de délivrer des passeports. Ce qui vaut pour le Royaume Uni vaut d'ailleurs sans doute pour d'autres pays et ce n'est pas pour rien qu'en ce moment la hasbara sioniste tente de brouiller les pistes en avançant que les passeports auraient pu être contrefaits par la police de l'air et des frontières de l'Etat sioniste mafieux.
Le soulagement procuré par ce schéma dans les chancelleries concernées aura cependant été de courte durée car la police de Dubaï vient de donner une autre information que la presse française met curieusement un peu de temps à relayer: plusieurs passeports diplomatiques ont été utilisés par la bande de tueurs sionistes.

Si cette information se confirme, et tout ce qui est venu de la police de Dubaï est le fruit d'un travail sérieux, nous sommes devant quelque chose de très grave, peut-être d'unique dans les annales (à vérifier).
Hormis l'AFP, seul ce site propose actuellement cette information en français. 
Bizarre, isn't it?

Pourtant c'est une dépêche Agence France Presse qui nous l'apprend et non une agence qui s'exprime dans une langue exotique.
Et comme le dit Dhahi Khalfan, le chef de la police de Dubaï: "Ce n'est plus une affaire locale, mais c'est une affaire de sécurité qui touche des pays européens"

On ne saurait mieux dire.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 10:35 PM

19 Comments:

Anonymous Anonyme said...

A quoi fallait-il s’attendre ? A ce que les James Bond qui ont réalisé ce coup de maîtres présentent des passeports israéliens à l’aéroport de Dubaï, et expliquent aux gardes-frontières des Emirats qu’ils sont venus abattre un chef du Hamas ?



Ou que la justice israélienne convoque Mahmoud-al-Mabhouh pour lui communiquer qu’une procédure pénale est ouverte contre lui ; en lui demandant, en sus, de bien vouloir se laisser incarcérer en détention préventive jusqu’à la conclusion de l’enquête ?



Allons donc...



Les divers commentateurs oublient un détail de la situation : Israël se trouve en guerre contre le Hamas. Hier encore, des miliciens en armes de cette organisation djihadiste ont tenté de s’approcher de la frontière de Gaza, probablement pour tuer quelques civils de l’Etat hébreu.



Quelques jours plutôt, ils ont lancé à la mer des fûts remplis de liquides explosifs, dans l’espoir qu’ils heurteraient un navire militaire, une embarcation civile, ou qu’ils arracheraient les bras d’un pêcheur à la ligne sur la plage d’Ashkelon, ce sans préférence particulière.



Les tyrans du califat de Gaza ont tenu à le préciser : ils n’expriment aucun remord pour les civils qu’ils ont tués ou blessés en lançant dans leur direction plus de huit mille roquettes. Normal, on ne présente pas d’excuses pour la poursuite de son unique objectif : assassiner. Assassiner des individus désarmés dans le plus grand nombre possible, la définition même du terrorisme.



Mais s’agit-il vraiment d’un conflit larvé qui opposerait uniquement l’Etat hébreu au Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) ? Il faut être soit naïf soit stratégiquement malvoyant pour le croire.



En fait, l’Iran et ses porte-flingues du Hamas, du Hezbollah et de Syrie ont déclaré la guerre, outre à Israël, à l’Egypte, l’Arabie Saoudite, le Yémen, le Liban, la Jordanie, l’Autorité Palestinienne, l’Irak, et à tous les émirats arabes, à l’exception, peut-être, du Qatar.



Dans tous ces pays, on s’est réjoui de la disparition de l’ennemi al-Mabhouh, lorsqu’on n’y a pas activement participé.











Monsieur Mounadil voilà sans doute une réponse a vos effarouchements ...

22 février 2010 à 21:59  
Blogger Djazaïri said...

Propagande sioniste dans son expression la plus banale avec l'habituelle inversion des rôles car les délinquants et les criminels sont les sionistes et personne d'autre.

En parlant de nombre, il suffit de mettre en regard le nombre de Palestiniens tués par les gangsters sionistes et celui des sionistes tués par le Hamas. Rien que pendant votre dernière grande opération contre Gaza vous avez fait exploser le compteur de victimes civiles. Et ce sont vos dirigeants qui risquent l'arrestation dans plusieurs pays du monde tant que vous n'aurez pas réussi à faire changer les lois de la manière qui vous convient. Mais il y a une loi à laquelle vous n'échapperz pas, c'est celle qui veut que les criminels doivent rendre des comptes, ce qui adviendra tôt ou tard.

22 février 2010 à 23:21  
Anonymous Reza said...

J'aimerais avoir des détails sur la guerre déclarée par l'Iran, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas contre l'Irak et le Yemen, s'il vous plaît! Parce qu'il me semblait que ce qui se passe dans ces deux pays étaient clairs pour tous, et je ne parle pas seulement du rôle des Etats-Unis dans ces deux pays.

24 février 2010 à 08:19  
Anonymous Anonyme said...

En attendant je recommande en particulier à Reza qui admire tant le régime d'Ahmanidejab de voir sur France 24 le reportage du raid des policiers iraniens sur l'université de Téhéran.France 24 aussi doit être à la solde des sionistes.Et si vous parlez des nazisionistes que dire des mollahsnazis!!

24 février 2010 à 16:32  
Anonymous Reza said...

J'ai déjà vu la vidéo de ce "raid", mais pas sur France24, ça fait déjà longtemps; ça a fait l'objet de plusieurs débats en Iran, et il y a même eu une enquête sur les circonstances de ce "raid". J'espère en tout cas que ce genre d'incident ne se reproduira plus. Je me souviens que lors des manifestations contre le CPE, la police avait mené les mêmes "raids" dans les universités pour y déloger les étudiants à l'intérieur, qu'en pensez-vous, monsieur le grand admirateur du régime israélien? Peut-on parler de UMPnazis?
mollahnazis...votre outrance vous dessert, cher ami.

24 février 2010 à 18:55  
Anonymous Anonyme said...

En France il y a des bavures policières sans doute mais il y a aussi une police des polices chargée d'enquêter et de réprimer le cas échéant. On n'a jamais parlé de cas de personnes violées, torturées ou assassinées depuis la fin de la guerre d'Algérie. J'en sais quelque chose; arrêté par la police française en 1961 pour aide au FLN. Le climat à Téhéran ressemble de beaucoup au Paris d'octobre 1961

25 février 2010 à 07:29  
Anonymous Reza said...

Ce "raid" à choqué en iran, à juste titre, et une enquête a été mené sur les circonstances de ce "raid", avec raison, qu'est-ce que vous demandez de plus?
J'ai déjà dit qu'il y avait eu une enquête du ministère iranien de la Justice, puis une autre du parlement iranien mené par son président, Ali Larijani, qui, même si ont fait état de dysfonctionnements et de mauvais traitement de gardiens de prison (qui a été fermé depuis), ont définitivement rejetés les faits que vous mentionnez, vous diffusez, peut-être sans le savoir, des rumeurs et de fausses allégations, c'est d'ailleurs le rôle de Voice Of America et des sites que vous devez écumer toute la journée.
En France, il y a au moins plusieurs asphyxies par an suite à des arrestations "musclées", les gardes à vue explosent et les fouillent au corps, même sur des adolescents, sont systématiques, ce ne sont plus des bavures, ce sont des politiques!
Le dernier rapport de Human Right Watch sur la France parlait d'un sentiment d'impunité chez les policiers français; apparemment, la fameuse police des polices ne sert à rien!

26 février 2010 à 08:44  
Anonymous Anonyme said...

pour le moment en France ni Besancenot, ni Le Pen ne sont en tôle ou leurs partisans torturés ou violés ou assassinés.

28 février 2010 à 17:16  
Blogger Djazaïri said...

Ni Le pen, ni Besancenot n'ont lancé une agitation urbaine soutenue par l'étranger.
Demandez-vous pourquoi le PC n'a pas pris le pouvoir en mai 1968 alors qu'il était prêt à tomber comme un fruit mûr. Parce que le PC et l'URSS savaient qu'un telle action aurait eu pour conséquence une intervention militaire de l'OTAN.
Par ailleurs, la France n'a pas toujours été avare de bavures, de sévices infligés dans les commissariats. Rappelons-nous Malik Oussekine assassiné en marde d'une manifestation étudiante par deux policiers. Il faudrait qu'un journaliste collecte des témoignages, beaucoup de gens seraient stupéfaits.

28 février 2010 à 18:09  
Anonymous Anonyme said...

Alors il suffirait qu'une agitation urbaine soit soutenue de l'étranger pour que l'on viole,torture, assassine, drôle de raisonnement!Enfin maintenant vous ne niez plus la vérité des faits. Vous n'avez néanmoins toujours pas répondu aux accusations de Moussavi et de Karroubi, anciens dignitaires du régime sur le trucage des élections. Il n'y a qu'en Iran,que les perdants aux élections portent avec une telle force, soutenue par toute la jeunesse, de telles accusations. Ce n'est pas le cas en France: ni Ségolène, ni Bayrou n'ont accusé Sarkozy de trucage. Mais l'Iran des mollahs est une grande démocratie, du moins aux yeux des islamofacistes de votre genre.

1 mars 2010 à 11:02  
Blogger Djazaïri said...

Bayrou et Royal n'ont pas accusé Sarkozy d'avior truqué les élections parce que ce n'était pas le cas. Même si la mainmise sur les media est une sorte de manière de truquer une campagne électorale. Le problème en Iran est que Kharroubi et Moussavi, avec l'appui de pays étrangers, ont crié au trucage d'élections qui manifestement ne l'étaient pas. Maintenant, j'aurais aimé que la France, les Etats Unis s'alarment du trucage des élections en Tunisie, en Egypte ou en Algérie. Mais curieusement, on n'entend pas grand chose.

1 mars 2010 à 18:42  
Anonymous Anonyme said...

J'aime cette expression: Kharroubi et Moussavi ont crié au trucage d'élections qui MANIFESTEMENT ne l'étaient pas.Djazaïri de Venissieux sait la vérité sur ces élections conte l'avis de milliers d'opposants qui sur place se sont sans doute laissés abuser par la propagande sioniste ou américaine.Si de telles affirmations n'étaient pas dramatiques de bêtise et de langue de bois on pourrait en rire.

1 mars 2010 à 18:52  
Anonymous Anonyme said...

Un point d'histoire. En mai 68 le PC n'a pas pris le pouvoir non pas parce que l'URSS y était opposée mais parce que les leaders du mouvement n'étaient pas communistes: Geismar, Cohn-Bendit et les dirigeants de l'UCPML qui étaient prochinois. A Charlety, l'une des grandes manifestations de mai il y avait Mendès, Rocard et d'autres. De même Marchais avait traité Cohn-Bendit de juif allemand de sorte que nous fûmes des dizaines de milliers à crier sur le pavé de Paris: nous sommes tous des juifs allemands.Encore une fois Djazaïri montre sa science faite de bric et de broc de seconde main. L'histoire ne se fait pas à partir de blogs .

2 mars 2010 à 19:15  
Blogger Djazaïri said...

J'ai posté les liens où vos affirmations de trucage électoral sont contredites. Et il ne s'agit pas d'informations émanant de sources partisanes. Qu'avez-vous à dire sur le trucage des élections si manifeste en, au hasard, Tunisie?

2 mars 2010 à 20:21  
Blogger Djazaïri said...

@un peu d'histoire. Vous parlez de ce que vous ignorez. En particulier, Georges Marchais n'avait pas traité D. Cohen-Bendit de "juif allemand" mais d'anarchiste allemand. Comme vous le savez, le parti communiste français a toujours accueilli de nombreux juifs comme Jean Ellenstein, Philippe Herzog, Henri Krasucki, Adam Rayski etc.

2 mars 2010 à 20:27  
Anonymous Anonyme said...

Je ne parle pas de ce que j'ignore. Nous étions des dizaines de milliers sur le pavé de Paris à crier: nous sommes tous des Juifs allemands.C'était par hasard?
Quant à Georges Marchais ne pas oublier qu'il fut un grand résistant étant parti en Allemagne dans le cadre du STO

3 mars 2010 à 16:40  
Blogger Djazaïri said...

Cela signifie que même à l'époque vous ne saviez pas vraiment pourquoi vous manifestiez. Georges Marchais n'a jamais parlé de Cohen Bendit "le juif allemand" mais de l'anarchiste allemand. N'importe quel crétin (que vous n'êtes pas) peut le vérifier. Les anarchistes, à la différence des juifs, étaient à l'époque la bête noire des communistes; après tout Marx n'avait-il pas éreinté Proudhon? Mussolin n'avait-il pas débuté dans l'anarcho-syndicalisme?
Cohen Bendit avait simplement fait jouer la corde sensible de l'antisémitisme. Un truc dont les sionistes sont coutumiers. Et Cohen Bendit n'est pas un antisioniste, c'est ce que j'appellerais un sioniste "light" effectivement moins pire que Shimon Peres ou Tzipi Livni.

3 mars 2010 à 18:12  
Anonymous Anonyme said...

Je dis bien: c'est toujours n'importe quoi, vous parlez d'une époque que vous n'avez pas connue. Non, les communistes se foutaient bien des anarchistes qui ne représentaient aucune force électorale par rapport au P.C. qui comptait bon nombre de députés.

4 mars 2010 à 13:52  
Blogger Djazaïri said...

C'est ça, et on va empêcher les professeurs d'histoire de parler de la renaissance parce que c'est une période qu'ils n'ont pas connue.
Merci pour vos raisonnements à la gomme. Et tout le monde peut vérifier que Marchais n'avait pas traité Cohen Bendit de Juif Allemand mais d'anarchiste allemand.
Alors vos tromperies, gardez les pour vous et vos potes.

4 mars 2010 à 13:57  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette