mardi, janvier 15, 2008

Bookmark and Share

Lyon : conférence débat des Indigènes de la République

LYON, samedi 19 janvier 2008 à 19h

Conférence/débat
du Mouvement des Indigènes de la République

Pour un mouvement politique anti-colonial autonome


C’est dans la banlieue lyonnaise, à Vaulx-en-Velin, que Fadéla Amara, secrétaire d’Etat à la ville a décidé de rendre public son plan, injurieusement qualifié dans un premier temps de plan « anti-glandouille » avant d’être rebaptisé « Plan respect et égalité des chances pour les banlieues ».

Vénissieux et Vaulx-en-Velin n’est pas seulement ce champ de révoltes sociales qui ont secoué la France voilà plus de 15 ans, c’est surtout un haut lieu de lutte pour la dignité et de résistance à l’injustice. Le plan de la secrétaire d’Etat, complice d’un gouvernement qui a crée le sinistre Ministère de l’identité nationale, renforcé le dispositif raciste dit Ceseda de lois contre l’immigration et le séjour des étrangers, fait voter la loi sur l’ADN, qui traque et rafle sans relâche les sans papiers au point de se vanter d’en avoir expulsé 25 000 et qui insulte quotidiennement les Musulmans, Africains, Caribéens et autres bronzés, n’est qu’une nouvelle et misérable gesticulation politicarde qui en usurpant le symbole de Vaulx-en-Velin cherche à faire diversion et à justifier une fois de plus l’apartheid social et les inégalités raciales que nous subissons, génération après génération.

Dans l’appel des Indigènes de la République, rendu public en janvier 2005, était affirmée notre détermination de « contribuer à l’émergence d’une dynamique autonome qui interpelle le système politique et ses acteurs, et, au delà, l’ensemble de la société française ». Dans le contexte actuel marqué par une offensive raciste, nationaliste et colonialiste sans précédent dirigée depuis les plus hauts sommets de l’Etat, offensive que nous dénoncions justement dans notre appel, cette tâche de rassemblement est plus urgente que jamais. Elle s’impose notamment pour éviter la dispersion des luttes de l’immigration post-coloniale et organiser une riposte susceptible d’imposer un nouveau et efficace rapport de force politique.

Débat animé par le collectif lyonnais du MIR et avec Youssef Boussoumah, Houria Bouteldja, Abdelaziz Chaambi et Sadri Khiari

Venez nombreux-ses débattre avec nous le samedi 19 janvier 2008 à 19h à la maison des passages, 44 rue Saint Georges 69 005 Lyon, Métro Vieux Lyon.
w
Contact@indigenes-republique.org

posted by Djazaïri at 2:27 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette