mardi, mai 01, 2012

Bookmark and Share

Dur, dur d'enseigner "l'holocauste"!


Le métier d’enseignant n’est pas facile. Et il l’est encore moins quand on demande au professeur d’enseigner à ses élèves ce qu’on appelle «holocauste.»

La difficulté vient ici qu’on n‘attend pas tellement du professeur qu’il transmette des connaissances factuelles sur les évènements, mais des émotions, ce qui le rapproche alors plus d’un bonimenteur ou d’un comédien.

Or, si l’enseignant prend vraiment à cœur son rôle de transmetteur d’émotions, dont le sentiment de culpabilité, il s’expose à des risques de dérive, voire de délire, avec à la clef des gamins parfois traumatisés.

En parlant de dérive, la presse américaine nous relate l’histoire de cette enseignante bien notée qui a pris trop à cœur sa mission en application de la formation qu’elle venait juste de recevoir sur l’enseignement holocaustique (sûrement une formation sponsorisée par l’Anti-Defamation League).

23 ans de carrière qui risquent d’être foutus en l’air !

Par  JEFFREY COLLINS, The State (USA) 30 avril 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

Une enseignante d’un collège de Caroline du Sud a été accusée d’avoir traîné un élève sous une table pendant la classe, en disant au garçon « c’est ce que les nazis faisaient aux Juifs, » a indiqué la police ce lundi.

L’élève âgé de douze ans a dit s’être levé pour aller  tailler un crayon mercredi au collège de Bluffton quand Patricia Mulholland l’a empoigné par le col et lui a dit, «viens ici, Juif», a indiqué la police. L’enseignante l’a  alors traîné sur trois mètres sous une table et a tenu des propos sur les Nazis, selon la police.
La professeur  affirme qu’elle essayait d’enseigner aux élèves une leçon sur l’holocauste. La professeur d’éducation socioculturelle [social studies] avait eu une formation sur l’holocauste la veille.

“Ce qui était une tentative démonstrative pour faire un cours sur la deuxième guerre mondiale et l’holocauste a été pris comme une diatribe antisémite, ce qui n’était pas du tout le cas, » a déclaré son avocat, Robert Ferguson.

Mulholland a été arrêtée et risqué une inculpation pour agression , coups et blessures et trouble de l’ordre public, a déclaré le lieutenant Joe Babkiewicz, porte parole de la police.

Ferguson a affirmé que Mulholland est un professeur bien considéré et  qu’elle n’a jamais eu de problème au cours de ses 23 ans de carrière dans les écoles du comté de Beaufort.

“C’est un thème si sensible. Mais qu’est-ce qui selon vous est une pédagogie efficace? Où est la limite ? a déclaré Ferguson.

Les responsables du district scolaire ont annoncé que Mulholland était placée en congé d’office jeudi. Le district partage toutes les informations en sa possession avec la police et mènera sa propre enquête une fois que l’enquête de police sera terminée.

La police a refusé de donner l’identité de l’élève et de dire s’il était Juif.

Bluffton se trouve sur le littoral, dans la partie sud-est de l’Etat.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 6:28 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette