samedi, janvier 07, 2012

Bookmark and Share

Untouchable


La Grande Bretagne est un pays vraiment étonnant qui a été récemment le cadre d’un énorme scandale politique qui a été à l’origine de la démission d’un ministre de la défense, excusez du peu ! Et s’il n’avait pas démissionné, le premier ministre n’aurait eu d’autre choix que de le limoger.

Ce scandale a été l’occasion pour l’opinion britannique de constater l’influence du lobby sioniste sur la politique étrangère de son pays. J’ai traité à plusieurs reprises de ce scandale dans lequel Liam Fox, le ministre de la défense s’avérait être sous la coupe d’officines sionistes par le truchement de son [petit] ami Adam Werritty qui se faisait passer pour son conseiller officiel.
Cette affaire, comme d’autres impliquant le lobby sionisme, n’a pourtant été qu’une montagne accouchant d’une souris de plus et  il ne débouchera sur aucun aggiornamento du fonctionnement de la «démocratie» britannique.

Le paradoxe étant que ce sont maintenant ceux qui demandent la vérité complète sur ce scandale, dont le rôle pour le moins trouble de l’ambassadeur de Grande Bretagne auprès de l’entité sioniste, qui se trouvent mis sur le banc des accusés pour… antisémitisme.

C’est du moins le cas du député Paul Flynn qui a été sommé de présenter ses excuses pour ses propos par lesquels il s’interrogeait sur les allégeances de Matthew Gould, ambassadeur à Tel Aviv qui n’a jamais fait mystère de son ardeur sioniste et était proche de la paire Werritty/Fox.
Ce qui aurait dû suffire à sceller son destin, mais il n’en a rien été !

Ajoutez l’affaire de ce jeune député qui participait à une fête où son hôte était vêtu en costume nazi, il y a bien de quoi, ainsi que le titre le Toronto Star, justifier une formation sur l’antisémitisme à l’intention des parlementaires du Royaume Uni.
Peu importe si cette formation était en fait programmée bien avant les deux incidents en question



Par Lesley Ciarula Taylor, The Toronto Star (Canada) 6 janvier 2012

Un groupe parlementaire britannique va organiser des séminaires sur l’antisémitisme suite à la participation d’un député à une fête d’enterrement de la vie de garçon avec une thématique nazie et à des interrogations sur l’ambassadeur de Grande Bretagne en Israël soulevées par un autre.

 «On aurait pu penser que des gens engages dans la vie publique étaient beaucoup plus sensibles à ces questions,» a déclaré ce vendredi au Star Danny Stone, directeur de la Parliamentary Committee Against anti-Semitism Foundation.

“Certaines personnes ont besoin d’aide pour comprendre correctement ce débat.”

Les séminaires facultatifs devraient commencer le mois prochain à travers le groupe parlementaire interpartis contre l’antisémitisme, un groupe politique soutenu par la fondation dirigée par Stone.
Les séminaires, animés par le Pears Institute for the Study of anti-Semitism au Birbeck College de Londres, avaient été programmés avant les incidents, explique Stone, mais ces derniers en soulignent la nécessité.

Le député conservateur Aiden Burley, 32 ans, a été limogé de ses fonctions d’assistant à la ministre des transports Justine Greening après qu’un journal britannique l’ait photographié avec ces amis à la fête.

Le fiancé, Mark (Marc?) Fournier avait pose pour les photographes du journal vêtu d’un uniforme de la SS nazie de le deuxième guerre mondiale pendant sa fête du 3 décembre dans un restaurant des Alpes françaises. Les invités avaient aussi scandé des noms d’officiers nazis et porté des toasts au troisième Reich.

Les services du procureur local en France enquêtent sur l’incident, selon la presse française. Porter des uniformes nazis est illégal en France.

“Il n’y a pas d’excuses à ma conduite stupide,” a déclaré Burley dans un long communiqué publié la veille de Noël. Il a démenti avoir pris part aux chants ou aux toasts.
 «Il est difficile de comprendre pourquoi quelqu’un aurait pu supporter ça,» a déclaré Stone au sujet de Burley. « Il aurait dû s’en aller tout de suite.»

Dans le cas des interrogations du député Paul Flynn sur les loyautés de l’ambassadeur en Israël Matthew Gould, Stone a déclaré, «Je pense sincèrement qu’il ne comprenait pas en quoi elles sont choquantes.»

Flynn s’est également excusé

 «Des propos que j’ai exprimés de façon maladroite ont causé colère et peine,» a-t-il dit. « Des amis que je respecte énormément m’ont exhorté à retirer mes propos et à m’excuser. Ce que je suis heureux de faire.»

Lors d’une enquête parlementaire le mois dernier, Flynn avait demandé si toute une série de rencontres auxquelles participaient Liam Fox, Adam Werrity, Gould et des Israéliens pouvaient être l’origine d’un plan pour attaquer l’Iran. Fox a été contraint de démissionner de son poste de ministre de la défense après les révélations sur son amitié intime avec Werritty dont les voyages avec Fox étaient financés en partie par des partisans d’Israël..
Gould était un “sioniste autoproclamé” avait déclaré Flynn, et deux des habitants de la circonscription de Flynn emprisonnés en Israël s’étaient plaints que Gould semblait plus agir au nom d’Israël qu’n celui de la Grande Bretagne quand il leur avait rendu visite.

Flynn a noté ces échanges sur son blog.

Dans des propos ultérieurs tenus à la Jewish Chronicle, Flynn a déclaré que les ambassadeurs Britanniques en Israël n’avaient auparavant jamais été Juifs parce que la Grande Bretagne avait besoin de « quelqu’un avec des racines au Royaume Uni qui ne peut pas être accusé d’avoir une loyauté juive. » dans le même entretien Flynn expliquait qu’il fallait faire de même par exemple pour une ambassade en Pologne quand le diplomate est d’origine polonaise, NdT]

Les députés “sont contre le racisme et l’antisémitisme en principe, mais ils ont besoin d’aide pour comprendre correctement ce débat,” a déclaré Stone.

Libellés : , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 10:02 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette