mercredi, janvier 04, 2012

Bookmark and Share

Un drone sioniste dans l'espace aérien turc, sans doute de retour d'une mission en Syrie

La presse sioniste est la seule à en parler en français:
ISRAËL- Défense : l'armée turque a failli abattre un drone israélien
par Gerard Fredj
L'armée turque a failli abattre un drone israélien qui survolait son territoire.
Selon un communiqué turc, le drone "espionnait une base militaire de commandement" dans le sud de la Turquie, "survolant les forces turques pour capturer des images de batteries de missiles et d'équipements radars".
Lorsque l'appareil a été identifié, les militaires turcs auraient rejoint leur poste de combat "craignant une attaque".
Le drone, de type Héron, aurait été "pisté" par les radars de la base, dans l'attente d'une autorisation de l'abattre mais celui-ci serait arrivé trop tard, l'appareil ayant quitté la région.
L'armée israélienne n'a pas commenté l'information qui est d'autant plus étonnante qu'en dépit de relations diplomatiques à leur plus bas niveau, les deux armées maintiennent une coordination stratégique sur les vols de leurs pays respectifs dans l'est de la méditerranée.

Ce petit article signale l'information vient de Turquie et elle est  effectivement disponible en anglais sur le site du journal Zaman par exemple.

Comme le dit le site sioniste, cette information étonne d'autant plus que le régime sioniste et les autorités d'Ankara maintiennent une coordination stratégique dans le domaine des mouvements de leurs aviations respectives. Et aussi, comme le signale Zaman, cet incident survient deux mois avant une rencontre prévue  entre des responsables sionistes et Turcs (dont peut-être le premier ministre) en marge d'un sommet sur la sécurité nucléaire qui doit se tenir en Corée du Sud.

L'article de la presse sioniste ne spécifie pas vraiment le lieu où le drone sioniste a été repéré, mais Zaman nous précise que c'est dans la province de Hatay, une région limitrophe de la Syrie et largement peuplée de citoyens Turcs d'origine syrienne.

Une zone très sensible donc, ce qui rend peu vraisemblable la faible réactivité de l'armée turque. Sauf si ses échelons supérieurs étaient informés d'une mission d'espionnage dans le ciel syrien et que le drone était simplement sur le chemin du retour via l'espace aérien de la Turquie, jetant quand même au passage un coup d'oeil sur le dispositif militaire turc...

Ce ne serait en effet pas la première fois que des engins volants sionistes transiteraient pas l'espace aérien turc pour entrer ou sortir du territoire syrien, se prémunissant ainsi au maximum de l'action de la DCA ennemie.


Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 7:34 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette