vendredi, avril 08, 2011

Bookmark and Share

Qu'est-ce qui ressemble le plus à un bougnoule?

Si ce n'est un soldat Libyen? où encore un rebelle Libyen?

Tous des bougnoules, n'est-ce pas? Et encore plus vu du ciel. C'est ce qu'on peut conclure de cette troisième frappe des avions de l'OTAN qui a fait des victimes chez les civils qu'ils sont censés protéger ou les ennemis du colonel Kadhafi, ceux là même qui appellent de leurs voeux une intensification des bombardements sur leur pays.

On peut lire dans Le Figaro que
Selon le chef d'état-major des rebelles, le général Abdelfatah Younès.  "Nous estimons qu'il s'agit d'une frappe fratricide, menée par l'Otan par erreur", a déclaré le chef militaire de la rébellion lors d'une conférence de presse à Benghazi.
Comme il va vite en besogne ce général, le voilà déjà frangin avec Nicolas Sarkozy, David Cameron et Bernard-Botul-Henri Lévy! Je pensais que les combats fratricides étaient ceux qui opposaient les troupes gouvernementales aux forces rebelles. Mea culpa!

Toujours d'après Le Figaro, on se rend compte qu'Abdelfatah Younis ne comprend pas comment a pu se produire cette frappe "fratricide" puisque:
"Nous les avons informés [l'OTAN] que les chars allaient quitter Benghazi, puis qu'ils étaient arrivés à Ajdabiya, puis qu'ils allaient avancer en direction de Brega", a-t-il assuré. "Si ce raid a été mené par l'Otan, c'est une erreur", a-t-il dit. "S'il est le fait de l'armée de Kadhafi, c'est une erreur encore pire, car nous sommes censés être protégés de cela par une zone d'exclusion aérienne".
Vous avez bien lu: non seulement la zone d'exclusion aérienne est supposée protéger les rebelles contre l'aviation gouvernementale mais les "frères" Britanniques, Français, Espagnols etc. doivent neutraliser en les bombardant ces horribles Libyens qui ne peuvent pas être des frères. C'est logique. 

D'après Abdelfatah Younis, la "bavure" fratricide a fait quatre morts, deux insurgés et deux médecins, 14 blessés et six disparus.
Les médecins présents sur place ont un bilan différent: au moins13 rebelles tués et de nombreux blessés. Le nombre de victimes civiles est inconnu mais doit s'élever à des dizaines si on en croit des rebelles anonymes cités par Le Figaro.

Toujours par le même général anti-Kadhafi, nous apprenons incidemment que ces rebelles qu'on dit pauvrement armés disposent d'au moins 400 engins blindés et qu'ils sont même susceptibles d'en avoir d'autres en ordre de combat. 

Avec ce conflit en Libye, nous sommes décidément en pleins faux-semblants avec en plus maintenant les faux frères et les faux amis.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 12:53 AM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette