dimanche, mars 20, 2011

Bookmark and Share

La Libye et le mensonge démocratique

Quand on évoque la situation actuelle en Libye, on pense d'abord à ce grand mensonge de la résolution 1973 de l'ONU qui voudrait qu'elle ait été adoptée pour protéger les civils Libyens. 

Or, les rebelles qu'affrontent les soldats du colonel Kadhafi sont en réalité armés, et même bien armés puisqu'ils disposent de batteries anti-aériennes, d'artillerie et même d'avions de combat.
C'est ainsi que l'avion abattu aujourd'hui au dessus de Benghazi, qui est passé pendant un bon moment pour un avion de l'armée de l'air libyenne s'avère finalement être un engin appartenant à l'arsenal des rebelles. Le Journal du Dimanche en parle et propose une vidéo de l'avion en train de s'écraser qui porte en incrustation la légende: "un avion abattu par les rebelles libyens".
J'avais déjà signalé ce fait de la possession d'avions par les rebelles que MM. Bernard Henri-Lévy et André Glucksmann se sont empressés de qualifier de démocrates. Tandis que, pour M. Glucksmann, Kadhafi c'est Hitler.
En attendant, ce n'est pas ce prétendu nazi de Kadhafi qui pourchasse et assassine des travailleurs originaires d'Afrique subsaharienne ou même des Libyens qui n'ont pas la bonne couleur de peau.

Tous ces faits sont bien connus de ceux qui veulent savoir. La première victime de cette affaire libyenne est encore une fois la vérité. Le Britannique David Cameron et Nicolas Sarkozy se sont jurés d'avoir la peau du dirigeant Libuen et dans ce but ils sont prêts, comme Bernard "Botul" -Henri Lévy à tous les mensonges. Et aussi à faire en sorte que M. Kadhafi ne puisse respecter aucune trêve. Le dirigeant Libyen a demandé à l'ONU d'envoyer des observateurs pour contrôler l'arrêt des hostilités.
A mon avis, ils n'arriveront pas avant son élimination physique et/ou politique. Car, malgré son habileté, je ne vois pas le dirigeant libyen être en mesure de tenir sérieusement tête aux forces qui vont s'abattre sur lui.

L'épisode libyen n'aura été qu'une des étapes de la contre révolution menée par les monarchies du Golfe, démocratie séoudienne en tête,avec l'implication militaire des puissances occidentales. C'est cette pseudo contagion révolutionnaire que les monarques et le gouvernement des Etats Unis s'appliquent à mettre en oeuvre dans les quelques régimes arabes qui n'obéissent pas encore au doigt et à l'oeil aux Etats Unis.

Au nom de la démocratie, même les socialistes Paul Quilès et Hubert Védrine osent l'affirmer! (mais eux sont parfaitement sains d'esprit, à la différence de M. Kadhafi)

NB: allez voir chez Allain Jules qui écrit des trucs vraiment formidables.sur la situation en Libye


Libellés : ,

posted by Djazaïri at 12:03 AM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette