mardi, août 03, 2010

Bookmark and Share

Le mariage de Chelsea Clinton cadre d'une drôle de supercherie

La presse « people », mais pas seulement a largement évoqué le mariage de Chelsea Clinton, la fille unique de Bill et Hillary Clinton, avec Marc Mezvinsky, fils d'un banquier et ancien élu démocrate, dont on sait qu'il a été accessoirement condamné et a purgé une peine de prison pour escroquerie.
Enfin, ça ce sont les turpitudes du père.

Un aspect souvent évoqué relativement à ce mariage est la confession des deux époux, Mlle Clinton, devenue Mme Mezvinsky est chrétienne méthodiste tandis que son mari est de confession juive.
C'est pourquoi, nous dit-on, le mariage a été célébré dans le respect des deux religions, le révérend William Shilady officiant pour le rite chrétien tandis que le rabbin James Ponet officiait dans le cadre de la religion juive.

L'œcuménisme dans toute sa splendeur. 

Tout comme la propagande qui est venue se nicher au cœur même de ce mariage. Il est en effet impossible qu'un rabbin célèbre un mariage même non œcuménique un jour de sabbat. Or le mariage a eu lieu un samedi, donc un jour de sabbat (deux heures avant la fin du sabbat semble-t-il). Le judaïsme, même dans sa version libérale prohibe formellement la célébration d'un mariage le samedi !

Ce qui amène un lecteur du National Post (Canada) non à s'interroger sur, mais à contester la qualité de rabbin de James Ponet :
 Qui est votre rabbin?
Pour l'information de vos lecteurs, le rabbin (rabbin James Ponet) qui a célébré le mariage Clinton Mezvinsky n'était pas un authentique rabbin juif. La raison en est qu'un véritable rabbin le peut pas célébrer et ne célèbre pas des mariages quand un des mariés, ou les deux, ne sont pas juifs.
Les rabbins ne célèbrent pas non plus des mariages le jour du sabbat (samedi).
En l'absence de la qualification de rabbin, la kippa, le châle de prière et le dais ne sont que des accessoires sans aucune signification religieuse. Malheureusement, la contrefaçon est si banale de nos jours. J'espère que les Clinton n'ont pas payé plein tarif.
Chaim Leib Medjuck
 
James Ponet semble pourtant bien être un rabbin ; il dirige d'ailleurs le centre d'études juives de l'université de Yale. Pourquoi s'est-il prêté à ce qu'il faut bien appeler une supercherie ? Et pourquoi les familles Clinton et Mezvinsky ont-elles tenu à ce que cette supercherie ait lieu ?
Mystère et boule de gomme. Peut-être Aliza Lavi, qui avait déjà traité de ce mariage aura-t-elle une explication plausible à nous fournir.

Souhaitons tout de même un authentique bonheur aux jeunes mariés!

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 6:03 PM

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

on s'en contrefiche de ce mariage....
il n'y apas d'autres sujets plus importants?
pffff

3 août 2010 à 23:21  
Blogger Oumelkheir said...

Ce ne sera pas le premier mensonge chez les Clinton, n'est ce pas? Drole de famille :-)

11 août 2010 à 09:49  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette