samedi, novembre 07, 2009

Bookmark and Share

Nidal Malik Hassan, plus fort que Rambo

Décidément, quand on blogue on est amené à s'intéresser un peu à tous les sujets; par exemple celui des armes.
La tuerie dans la base militaire de Fort Hood donne lieu comme prévu à un déchainement islamophobe comme si le présumé tireur était le premier à avoir perpétré une tuerie et comme s'il avait été le premier à avoir tiré sur ses collègues en uniforme.
Il n'en est rien bien entendu.
Mais, bon, j'ai été interpellé par un détail technique: le nombre de coups de feu tirés par Nidal Malik Hassan, l'auteur présumé qui a d'ailleurs été grièvement blessé et se trouve actuellement dans un état critique.
On peut lire dans une dépêche AFP reprise par le Sydney Morning Herald que l'auteur présumé aurait, selon les enquêteurs, tiré plus d'une centaine de coups de feu en 4 minutes.

Vous allez me dire qu'avec deux Kalashnikovs ou deux M16, ce ne doit pas être bien difficile.

Oui, mais ce ne sont pas des fusils d'assaut de ce genre que Nidal malik Hassan aurait utilisé mais deux pistolets: un automatique et un semi-automatique. Une de ces deux armes serait un pistolet Herstal de fabrication belge, surnommé "tueur de flics" aux Etats Unis et dont le chargeur peur contenir jusqu'à trente balles (plus celle déjà engagée dans la culasse).
L'autre pistolet était un Smith & Wesson 357 magnum dont la capacité est de six coups et dont le mécanisme n'est pas automatique.
Ce qui nous fait deux salves simultanées totalisant au maximum 37 balles.

Et puis il faut recharger. Et on ne peut recharger qu'une arme à la fois; et il faut le faire très vite alors que le tireur est lui-même la cible de tirs qui cherchent à le neutraliser.

En rechargeant une des deux armes, mettons le Herstal, le tireur peut donc tirer 30 balles supplémentaires; mais pour arriver à la centaine, il faut qu'il recharge encore deux fois le Herstal.
D'autant qu'on n'est pas certain du tout qu'il ait utilisé le Smith & Wesson.

Bon, cette performance est sans doute possible pour un tireur chevronné comme il en existe dans à peu près toutes les armées. Le problème est que Nidal malik Hassan n'était pas un de ces tireurs chevronnés puisqu'il exerçait dans l'armée comme psychiatre et non comme fantassin et encore moins comme tireur d'élite.

Et ce psychiatre a non seulement réussi à tirer plus d'une centaine de balles mais aussi à tuer treize personnes et à en blesser une trentaine d'autres.

En sachant que plusieurs personnes ont reçu plus d'un projectile, cela signifie que le psychiatre aurait fait mouche à pratiquement tous les coups.

Une prouesse digne d'un tireur expérimenté qu'il n'était manifestement pas.
Ou alors, un Rambo hyper efficace qui, comme le suggère le blogueur Canadien Xymphora, pourrait à lui seul remplacer la moitié des GIs déployés en Afghanistan.

Libellés : , ,

posted by Djazaïri at 11:16 PM

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Plus fort aussi que Michael Douglas dans le film LA CHUTE...et en plus il était aussi medecin !

8 novembre 2009 à 10:13  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette