mercredi, novembre 04, 2009

Bookmark and Share

Iran et trafic d'armes pour le Hezbollah: grossière propagande sioniste

L’entité sioniste vient d’intercepter un bateau battant pavillon d’Antigua et propriété d’un armateur allemand, chargé d'une importante cargaison d’armes iraniennes destinées au Hezbollah libanais.

Il s’agit, selon Benjamin Netanyahu, le chef du gang sioniste, d’une "nouvelle preuve (...) que l'Iran continue à fournir des armes à des organisations terroristes qui veulent frapper des localités israéliennes et tuer des civils "

Passons sur le fait que le principal reproche fait à l’armée sioniste par le rapport Goldstone est précisément de tuer quantité de civils (avec des armes certes acquises légalement grâce à la générosité des contribuables allemands et étatsuniens).

Mais quelles preuves apporte donc M. Netanyahu à l’appui de l’acte de piraterie que sa marine vient de commettre?
Eh bien, la preuve irréfutable qu’est cette photo par exemple reproduite par le Yediot:



Il s’agit de caisses renfermant des roquettes de 107 mm en provenance d’Iran.
Du moins si on en croit la propagande, car l’objet sur la photo soulève un certain nombre de questions.
Il s’agit certes bien d’une roquette dont on peut distinguer, au fond de la caisse, le dispositif de détonation.

On observera qu’il s’agit de matériel d’occasion puisqu’on peut lire sur l’engin sa date de fabrication: 2007.
Mais il y a quelque chose de plus gênant que de voir les Iraniens refiler du matériel d’occasion à leurs amis du Hezbollah.

On sait que l’Iran ne peut acheter d’armes auprès des puissances occidentales. Ce pays doit donc s’en remettre pour son approvisionnement en matériel guerrier à des Etats comme la Corée du Nord, la Chine, la Russie ou encore à son propre potentiel industriel.

Il ne vous aura cependant pas échappé que toutes les inscriptions sur la roquette sont en anglais, et qu’on ne trouve aucune inscription en russe, en coréen, en chinois ou en persan.

Or, l’Iran est un pays qui accorde une grande importance à sa langue et on ne saurait comprendre que les industriels de ce pays n’apposent pas ne serait-ce qu’une inscription symbolique en persan. Comme il est étrange qu'on ne trouve pas d'inscription en cyrillique, en coréen ou en chinois sur des produits qui portent des numéros de référence!

On ne dira pas non plus que ces munitions ont été produites ainsi expressément pour être expédiées discrètement au Hezbollah, cette hypothèse ne cadrerait pas avec la date de fabrication en 2007 (nous sommes fin 2009 je le rappelle).

Ce problème des inscriptions unilingues en langue anglaise n’avait pas échappé aux participants d’un forum britannique qui discutaient du même sujet en 2007 (sauf que les armes iraniennes avaient été cette fois trouvées en Irak).

Les forumistes observaient malicieusement que dès 1997, des armes iraniennes de toutes sortes portant des inscriptions en persan avaient été récupérées auprès d’une des factions combattantes dans la Corne de l'Afrique.

Ce genre d’objection a été prévu par les propagandistes qui renvoient vers le site de DIOMIL, alias le pool des industries de défense de l’Iran.

Sur ce site on peut voir en effet des photos de toutes sortes de munitions dont les inscriptions sont entièrement en anglais et en caractères latins.
Pourtant, outre que le calibre 107 n’est pas représenté sur ce site, ce dernier pose un certain nombre de problèmes.
Le copyright du site situe sa création en 2006 et depuis cette date ses gestionnaires n’ont toujours pas eu le temps d’en proposer une version en arabe et surtout en persan. Faut-il encore rappeler l’importance de la langue nationale en Iran?

Il s’agit donc vraisemblablement d’un site bidon à l’image de la propagande de Tel Aviv qui s’agite, pure coîncidence, le jour où le rapport Goldstone est examiné à l’ONU.

Libellés : , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 10:28 PM

6 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bravo Mister Holmes

Lou

4 novembre 2009 à 23:30  
Anonymous goc said...

il y a aussi un autre problème que vous avez a peine soulevé, c'est celui de pratiques constantes de piratage dans les eaux internationales, et ce en toute impunité

Je n'ose imaginer ce qui se passerait si une vedette iranienne interceptait un cargo israélien. même si c'est dans les eaux territoriales iranienne, le monde entier crierait au scandale

Il est inquiétant de voir que des puissances maritimes majeures tel que les USA la GB et la France, se taisent face à ces pratiques

5 novembre 2009 à 09:27  
Anonymous Anonyme said...

"Dans les prochains jours, grâce au navire Francop, Israël essaiera de faire à l’Iran ce qu’il a réussi à faire à Yasser Arafat il y a sept ans. Mais les comparaisons faites hier avec le Karine A, arraisonné en 2002, ne sont pas pertinentes. Ce qui compte c’est l’usage diplomatique qui sera fait : A l’heure même où Téhéran et la communauté internationale mènent un dialogue sensible sur l’arrêt du programme nucléaire, voici que l’on découvre une mystification majeure de la part de l’Iran."

la revue de presse du jour est ahurissante : http://ambafrance-il.org/spip.php?article7232

Lou

5 novembre 2009 à 19:16  
Anonymous Hadassah said...

Mounadil, vous êtes fantastique ! Un fin observateur. Cette propagande a pour but de tourner la tête aux gens et de faire passer le rapport Goldstone au second plan. L'hystérie sioniste est grande.
Il faut continuer, chacun selon ses capacités, de dénoncer le sionisme même, et travailler au démantèlement de l'entité sioniste illégale tant sur le point de vue de Thora que sur le plan politique et droit international.
Le sionisme est la racine de tous les conflits dans le monde. Le lobby sioniste est présent partout où on le laisse entrer, dans les instances gouvernementales jusqu'à la direction des communautés Juives pour terroriser ceux qui dénoncent l'injustice, en particulier les sionistes. Le commandant de la marine sioniste se vante de pouvoir contrôler chaque navire partout dans le monde. Il nous faut être vigilants dans nos relations, boycotter toute relations sionistes, les produits sionistes dont l'argent n'aide qu'à financer le redoutable armement contre les Palestiniens, le Liban, l'Iran ...
Que Dieu/Allah nous aide !
YECHOUROUN - JUDAISME CONTRE SIONISME

5 novembre 2009 à 21:07  
Blogger annie said...

Merci Mounadil, je cherchais cette analyse car même sur Haaretz, il y a des sceptiques quant à la véracité de l'histoire.

Sans arriver à l'anagramme, Israël incorpore dans son nom le mot liar et on ne les croit plus, mais alors plus du tout. Tant va la cruche à l'eau....

6 novembre 2009 à 10:11  
Anonymous dkjunior said...

CHER YECHOUROUN - JUDAISME CONTRE SIONISME


Il est plus qu'important de rappeler que, pour les vrais Juifs, l'entité israélienne est une imposture, comme elle est une imposture pour tout individu ayant une petite culture ethnologique : les "Ashkénazes", qui créent l'Etat d'Israël en 1948, sont des Allemands (!!!) dont, évidemment, aucun ne descend d'Abraham !

Autre chose : il fallait écouter France Infos/Intox balancer, une journée entière, que le cargo chargé d'armes pour le Hezbollah avait été arraisonné dans les eaux territoriales israéliennes ! Même manipulation par David Pujadas sur France 2, même chose dans Le Monde, etc., alors qu'il se voyait, gros comme une maison, qu'on était en face d'un acte de piraterie commis dans les eaux internationales, en tout cas, pas du tout au large des côtes israéliennes !

Mais il y a une preuve supplémentaire de la déconfiture du Mossad : à ce jour, ils n'ont toujours pas retrouvé le soldat Shalit ; ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, avec tous les collabos palestiniens payés par les services secrets israéliens !

Ce petit peuple nous inflige chaque jour une incroyable leçon d'endurance, dans sa capacité à résister au NAtional SIonisme !

26 novembre 2009 à 17:19  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette