lundi, septembre 28, 2009

Bookmark and Share

Dixit Tzipora Livni: la "shoah" n'est pas la cause de la création de l'entité sioniste

Si les représentants européens à l’ONU, boycott oblige, n’ont pas pu entendre Mahmoud Ahmadinejad conclure son discours en s’écriant « Vive l’amour, vive la spiritualité,» ils ont été par contre emballés par celui de Benjamin Netanyahu, le premier ministre sioniste.

Et là où les représentants occidentaux ont littéralement eu le souffle coupé, c’est quand le dit premier ministre a exhibé les plans d’Auschwitz-Birkenhau et les minutes de la conférence de Wansee où avait été planifiée la solution finale, un peu comme quand Colin Powell avait exhibé son flacon d’urine.

M. Netanyahu n’est pas allé jusqu’à infliger à son auditoire une lecture des minutes où ce dernier aurait vainement cherché le mot «extermination,» mais son but était de poser l’identité Hitler-Ahmadinejad, le second niant les agissements reprochés à son alter ego européen.
Le tout se comprenant dans la signification de règlement (partiel) de dette vis-à-vis des Juifs que représente la création de l’entité sioniste consécutive à l’holocauste.


Citons M. Netanyahu :

L’Organisation des Nations Unies a été créée après le carnage de la Seconde Guerre mondiale et les horreurs de l’Holocauste. Elle a été chargée d’empêcher toute récurrence deces événements horribles.
Si on le comprend bien, l’ONU n’a pour objet que la protection des Juifs !

Cependant, nous savons que le sionisme et la création de l’entité sioniste n’ont pas de relation de nature essentielle avec les persécutions nazies. Ces dernières ont surtout fourni aux sionistes une opportunité de concrétiser leurs plans.

Dire cela n’est plus aujourd’hui le privilège des antisionistes car même Tzipora Livni, la patronne de Kadima et ministre des affaires étrangères au moment de l’agression contre Gaza, le dit :

"Ne laissons pas le monde croire que l'Etat hébreu a été créé à cause de la Shoah »,
a expliqué Livni. «C'est une grave erreur de vouloir comparer le moindre évènement historique à la Shoah : nous ne devons pas minimiser l'acte le plus horrible advenu au peuple juif. (...) Les Juifs d'Israël en 2009 ne sont pas les Juifs d'Europe en 1939, et j'ai tenu à rappeler cela à Netanyahou. "

Mme Livni aurait du dire « Ne laissons plus croire..., » mais le résultat est le même et c’est tout un aspect de la fantasmagorie vendue à l’Occident par les sionistes qui commence à se déliter.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 9:48 PM

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

c'est toute l'hypocrisie des europeens et de des usa.laisser s'exprimer ce criminel de guerre a tribune de ce machin,sachant que cette entite cancereuse n'a jamais respecte,ni applique les resolusions de de ce machin.
jusqu'a preuve du contraire l'iran n'a jamais assasine des juifs a commencer par ses citoyens juifs,qui jouissent d'une liberte totale.ce n'est pas le cas des palestiniens.

29 septembre 2009 à 07:40  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette