dimanche, septembre 27, 2009

Bookmark and Share

Un comique Irlandais dans une merde mondiale

Vous avez entendu parler de Tommy Tiernan ?

Non? Moi non plus, jusqu’à aujourd’hui du moins grâce à Juif.org qui nous apprend que ce comique de nationalité irlandaise «est au centre d’une tempête de protestations mondiales.»

Diantre, Tommy Tiernan a-t-il violé une gamine de treize ans ?

Non, bien plus grave. Voilà ce qu’a osé dire le comique Irlandais lors d’un sketch sous forme de questions – réponses :
"Mais ce sont les juifs, les enc' de juifs qui sont venus à moi, des bâtards assassins de Jésus. Six millions' J'en aurais tué 10 ou 12 millions. Aucun problème. Deux à chaque fois qu'ils seraient partis. Se tenir par la main, arriver là bas, nous laisser leurs dents et leur lunettes."

Bon, Juif.org a quand même un peu de mal à taxer Tiernan d’antisémite car ce dernier tend à avoir aussi la main lourde vis-à-vis des Chrétiens ou des handicapés.
Mais, car il y a un mais, Juif.org ne peut s’empêcher de remarquer que Tiernan ne s’en prend pas aux Musulmans, ce qui constitue, n’est-ce-pas, une preuve d’un antisémitisme qui se cache derrière le fait qu’on cogne prétendument contre tout le monde.
Ainsi, Dieudonné, immédiatement après son sketch sur le colon sioniste extrémiste aurait-il du enfiler une soutane de prêtre intégriste, puis sans reprendre son souffle une tenue d’imam, turban et babouches compris.

L’affaire défraie effectivement la chronique mais surtout en Irlande, pas vraiment dans le monde comme le souhaiterait juif.org (quoique ça ne saurait peut-être tarder, allez savoir).
Mais au fait, qu’est-ce qui a pris Tiernan de se lancer dans cette tirade franchement antisémite (au sens d’hostilité envers les Juifs) ?

Tiernan s’en explique et se défend de tout antisémitisme, notant que sa tirade a été sortie de son contexte, c’est-à-dire un sketch où il endosse le rôle d’un personnage qui n’est pas lui.

Tiens, maintenant on a une idée de pourquoi il a parlé de Juifs et pas de Musulmans : c’est qu’il a eu des problèmes, de nature malheureusement pas précisée, avec des Juifs (et non avec les Juifs). Et que sa réponse était spécifiquement sur le registre de l’imaginaire, un imaginaire extrême certes mais qui renvoyait à la nature de la question qui lui avait été posée et venait à titre illustratif.

Tiernan précise les choses sur son propre site web :

Les choses que j’ai dites devant le public du spectacle étaient une tentative d’expliquer ma conviction qu’un des devoirs du comique est d’être téméraire et irresponsable et que les choses qu’il dit ne devraient JAMAIS être extraites de leur contexte. Si vous lisez la transcription intégrale ou écoutez le podcast, vous verrez que j’introduis ma diatribe en disant qu’elle ne devait pas être prise au sérieux de sorte qu’elle jouait le rôle d’exemple pour mon argumentation. Sortie de son contexte, comme c’est totalement le cas maintenant, elle semble d’une cruauté brutale et ignorante.
Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se produit et ce ne sera probablement pas la dernière. Cependant, en tant qu’homme de spectacle, je ne peux qu’espérer que quelles que soient les choses irresponsables et imprudentes qui me passeront par
la tête, elles ne seront pas sorties du contexte de leur énonciation.
Selon Neil Stokes, rédacteur en chef de Hot Press: “si vous voyez ou lisez dans le contexte, c’est une remarque à propose de personnes qui sont fanatiques et ne supportent pas la plaisanterie. Mais l’interpréter comme de l’antisémitisme, c’est avoir mauvais esprit à l’extrême. Je le vois comme une satire de l’antisémitisme en même temps que le point de vue plus général que nous devrions tous être capables de rire de nous-mêmes.»
M’est avis que Tiernan est peut-être dans la merde et risque lui aussi d’ être obligé d’affréter un autobus.

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 5:58 PM

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

"L’affaire défraie effectivement la chronique mais surtout en Irlande"
==> Faudrait pas exagerer non plus, l'Irlande n'est pas la Khazarie ou la France occupee. Il y a 1 journal, l'irish-times, qui en a fait un article a la une de son quotidien et le lendemain la nouvelle n'apparaissait plus qu'en medaillon. Il y a bien un pretre catholique qui a tenter d'en faire les choux gras de cette affaire, mais les Irlandais semblent avoir d'autre chats a fouetter que de pleurnicher pour des israelites.

30 septembre 2009 à 01:32  
Anonymous Anonyme said...

J'sais qui c'est l'type qu'as eu l'idée de mettre israel là ou il est mais j'crois qu'le type il a pas eu une bonne idée.(COLUCHE)

Coluche antisémite ?

2 octobre 2009 à 12:28  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette