lundi, avril 06, 2009

Bookmark and Share

Comment dit-on racisme d'Etat en canadien?

Le Canada, c'est ce grand pays démocratique (aux mains actuellement d'une équipe néo conservatrice) qui vient d'interdire l'entrée sur son territoire du député britannique George Galloway au motif qu'il représenterait un risque pour la sécurité nationale.
d

Bon, Galloway, s'il est comme les Canadiens un sujet de sa majesté n'est cependant pas citoyen du Canada, pas plus qu'il ne représente un risque sécuritaire d'ailleurs.


d
o
Le Canada se signale encore par une singulière innovation. On apprend en effet que le gouvernement canadien vient de refuser d'octroyer un passeport à un de ses ressortissants coincé au Soudan, pays où il a été retenu six ans.


d
h
La raison invoquée est la même que celle qui a servi à éloigner George Galloway:
Abousfian Abdelrazik représenterait un risque de nature sécuritaire.
Peu importe que ce risque sécuritaire semble ressortir de l'imaginaire des autorités d'Ottawa. Toujours est-il qu'on n'a jamais vu un gouvernement d'un pays dit démocratique s'ingénier à empêcher le retour d'un de ses nationaux, quitte au besoin à le traduire en justice à son retour au bercail.
d


Et comme certains le disent, si l'individu concerné par cette affaire avait eu la peau blanche et s'était appelé Martin, nul doute que les autorités canadiennes auraient fait tout le nécessaire pour le rapatrier, coupable ou innocent.


Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 9:29 PM

1 Comments:

Blogger Serge Adam said...

Je crois que tu as raison dans les circonstances. Le gouvernement Canadien est de droite et très réactionnaire. Dans notre province ,le Québec , le peuple n'a pas voté pour ce Néo conservateur.

7 avril 2009 à 04:47  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette