jeudi, novembre 13, 2008

Bookmark and Share

Obama, le Palestinien ?

Obama l'Américain, Obama le Kenyan, Obama l'Irlandais, Obama le Musulman, Obama le Juif et maintenant Obama le Palestinien!

Drôle d'histoire que celle de cette tribu de Palestine occupée qui affirme avoir un lien de parenté avec Obama.
Peut-être pas si drôle en réalité car on sait que
les Bédouins ne plaisantent pas quand il s'agit de lignage.
Maintenant on va voir si Obama le Palestinien fait aussi peur qu'Obama le Musulman (en fait nous savons qu'il n'est ni Musulman ni Arabe puisque c'est un "decent man").

La famille Bédouine d'Obama fête l'élection

Une tribu d'un village de Bir al-Maksour au nord du pays affirme avoir des liens de parenté avec le président élu des USA. Ses membres préparent une grande fête en son honneur et envisagent d'envoyer une délégation à Washington pour le féliciter.
par Sharon Roffe-Ofir, Yadiot (Sionistan), 13 novembre 2008, traduit de l'anglais par Djazaïri


Au moment où le président élu des Etats-Unis, Barack Obama prépare son entrée à la maison Blanche, ses cousins auto proclamés d'une tribu du nord d'Israël se préparent à se rendre aux USA pour le féliciter personnellement.

"Nous envisageons d'envoyer une forte délégation aux Etats-Unis, pour lui serrer la main et lui adresser nos 'félicitations, » déclare Sheikh Abdul Rahman Abdullah du village de Bir al-Maksour.

Abdullah et sa tribu croient avoir des liens de parenté avec le nouveau président. « Chez nous les Bédouins, on sait avec certitude avec qui on est apparenté, même après plusieurs générations,» a expliqué Abdullah dans une interview au Yediot ce jeudi.

Le cheikh affirme que le grand-père Kenyan d'Obama était marié à une des femmes de la tribu. « Un jour, au début de la campagne électorale, une des vieilles femmes de la tribu m'a dit que le père du père d'Hussein Obama avait un lien avec nous, » a expliqué Abdullah.

"Au début, je ne l'ai absolument pas crue," a-t-il poursuivi mais elle m'a dit par la suite que les Africains, exactement comme nous, de déplaçaient d'un lieu à l'autre en quête de nourriture et de travail. Ils savaient qu'avec nous, comme avec notre ancêtre Abraham, la tente était toujours ouverte à celui qui demandait l'hospitalité comme la nourriture. »


Abdullah a dit être capable de prouver les liens avec le nouveau président. «Quand vous voyez quelque chose qui coule dans son corps et est comme votre propre sang, vous vous en rendez compte. Il y a un lien que vous pouvez constater dans le comportement d'Obama – sa façon de s'asseoir bien droit, ses gestes avec les mains. Il est l'un d'entre nous et nous le ressentons dans nos cœurs.»

Malgré sa connaissance de cette information depuis un certain temps, la tribu avait décidé de ne rien dire avant le scrutin de sorte à ne pas influencer les électeurs.

"Tout le monde disait qu'il était Musulman, alors nous n'avons pas voulu dire qu'il était affilié aux Bédouins. Nous craignions que les gens ne votent pas pour lui, mais nous avons veillé toute la nuit et quand nous avons entendu les resultants, nous avons commence tout de suite à distribuer à tout le monde des baklawas et des friandises."

Cheikh Abdullah qui, par le passé, a été president du conseil municipal de Bir al-Maksour, declare qu'il espérait qu'Obama aiderait les Bédouins. "Les Bédouins sont la catégorie la plus défavorisée d'Israël, j'espère qu'il comprendra nos difficultés et interviendra en notre faveur."


Pendant ce temps, et avant l'envoi d'une délégation de Bédouins à Washington, Abdullah projette d'organiser dans les prochains jours une grande cérémonie en hommage à la victoire d'Obama, et des moutons seront sacrifiés en son honneur.

posted by Djazaïri at 9:37 PM

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

PALESTINE PALESTINE PALESTINE , comme ci y avais dans le monde un seul pb ?? si les palestiniens veulent la paix qui detruise le hamas cette organisation t erroriste et pares y aura une paix , deja entres eux ils se tuent comment voulez vous que la paix arrive , et vous croyez que obama peux reussir? JAMAIS LES ARABES SONT TROP FANATIQUE , LE MONDE MUSULMANS SE FAIENT LA GUERRE SE MASSACRES ENTRES EUX ALORS PALESTINE PALESTINE VOUS NOUS LES CASSEZ , l afrique est surment un plus gros pb , alors palestine mon cul .

14 novembre 2008 à 10:16  
Blogger Djazaïri said...

A la vérité, il n'y a pas de problème palestinien mais un problème sioniste qui doit être réglé non seulement pour le bien des Palestiniens mais du monde entier.

14 novembre 2008 à 13:37  
Anonymous Anonyme said...

Dans un enfer tel que celui crée par les sionistes criminels mêmes des fourmis s'entretueraient!Le plus grand cancer qui ronge cette planète c'est cette entité qui pourri l'existence à bcp de peuples...



Mbango

15 novembre 2008 à 21:07  
Anonymous Anonyme said...

La personne qui a rédigé le 1er commentaire me donne envie de vomir.
C'est le genre de personne qui n'est pas capable de prendre un livre, le lire et le comprendre, mais alors que dire si on lui demande s'engager à investir son énergie et son intelligence s'il en a un peu pour servir contre les ennemis que ses semblables ont engendré en allant coucher avec les juives françaises irlandaises anglaises et espagnoles pour enfanter des bâtards qui aujourd'hui ont l'apparence de petits arabes mais restent des enfants de pharisiennes qui boutent le feu à Gaza et ailleurs sur les terres musulmanes.

16 novembre 2008 à 09:32  
Anonymous Anonyme said...

Le dernier commentaire n'est pas vraiment mieux que le premier.
Les colons Israeliens ont mis un bazar inextricable, c'est un fait.
Mais les dirigeants des mouvements dit de libération ne font guère mieux, et ça se comprend. si la Palestine devient un jour indépendante, il faudrait qu'il se fasse élire... pas forcément facile. Et comme ils n'ont pas probablement pas envie de se reconvertir non plus en vendeur de magnétoscopes, maintenir un bon niveau d'instabilité pour avoir un truc à combattre et donc justifier leur leadership se justifie tout à fait. Du moins de leur point de vue.
Il est connu que créer de la violence est un bon moyen d'avoir un truc à reprocher à quelqu'un, cela n'a rien de nouveau.
Plus globalement, je dirais que dès qu'il s'agit de religion, il ne peut pas y avoir de raisonnement logique et "raisonnable". Il suffit de voir, sans vouloir être méchant, le nombre de musulmans qui vont à la Mecque pour leur pélerinage, prier dans un lieux qui était auparavant un lieux sacré païen. Plus la fameuse pierre noire dans la Qabah, qui est vraisemblablement une météorite comme il en tombe des tonnes chaque années sur Terre.
Vénérer une pierre qui tombe du ciel quand on croit que la Terre est plate, pourquoi pas... ( à propos, autant pour le monothéisme, tu n'adoreras que ton Dieux, et patati...) Au début du 21° siècle, des télescopes orbitaux et des nanotechnologies, aller prier une météorite de quelques kilogrammes... tant qu'à faire autant aller dans un musée, il y en a des plus grosses.
Pour finir, à ceux qui diraient que je suis raciste, je méprise tout aussi royalement les ultra orthodoxes juifs (une simple ballade dans la nature suffit à comprendre que si dieu existe, il aime la diversité et la vie, le mouvement, alors leur tenue triste comme un jour de deuil...), j'ai la même pour les catholiques de l'Opus Dei, fanatiques obscurantistes qui n'ont au final que peu à envier à l'inquisition espagnole.
C'est quand même marrant comme toutes les religions prêchent l'amour de dieu, qu'il est gentil et tout, et comment au cours des siècle on a exterminé des civilisations entières en son nom.
Bon, je parle, je parle, mais j'ai un voisin à convertir alors je vais aller affûter mon amour de dieu. Et si ça va pas assez vite, je violerais sa femme et sa fille devant lui.

ps: pour la fin, je plaisantais. Malheureusement, nombre de religieux fanatiques, ben non, genre Ossama Bin Laden et son fan-club de bombes pas si intelligentes qu'ils le pensent.

4 octobre 2009 à 10:47  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette