mardi, décembre 11, 2007

Bookmark and Share

Ils le traitent de chien Juif!

L'incident narré ci-après se déroule dans ce pays qui se dit "Etat juif," pour tous les Juifs et qui est en fait une terre de prédilection pour le racisme sous toutes ses formes. Il n'est donc pas surprenant d'y constater fréquemment des actes de cette forme de racisme qu'on appelle l'antisémitisme. Cet incident aurait eu lieu ailleurs, par exemple dans ma bonne ville de Vénissieux, qu'il aurait fait le tour de la terre par agences de presse interposées. A mon avis, pour ce coup là, vous devrez vous contenter de la presse sioniste.
s
Des adolescents agressent un garçon ultra orthodoxe et le traitent de « chien Juif. »
Quatre adolescents frappent brutalement un garçon de 12 ans dans une petite ville du sud, dérobent son argent et urinent sur lui. La police soupçonne des motivations antisémites,
par Adva Cohen, Yedioth Ahronoth (Sionistan) 11 décembre 2007, traduit de l'anglais par Djazaïri
s
Dans une petite ville du sud, un garçon ultra orthodoxe âgé de douze ans a été brutalement agressé cette semaine par quatre adolescents de la même ville qui lui ont également uriné dessus et dérobé son argent de Hannoukah.
La police enquête sur les motivations antisémites de ce crime et indique que les quatre adolescents ont été impliqués dans des incidents similaires par le passé.

L'incident s'est produit dimanche soir, alors que le garçon était en route pour un cours de religion dans sa yashiva. Tout à coup, quatre adolescents, âgés de 13 à 17 ans, se sont approchés de lui, l'ont jeté à terre et ont commencé à le frapper.
"Tu es un chien Juif, donne nous l'argent," ont-ils hurlé tout en lui donnant des coups de pied et le giflant. Ils ont ensuite fouillé ses poches et pris les 60 nouveaux shekels offerts par son grand père pour Hannoukah.
"J'ai tenté de résister, j'ai essayé de me battre, mais ils étaient plus fort que moi," dira plus tard le garçon à son père.
Avant de le laisser étendu au sol tordu de douleur, un de ses agresseurs a ouvert sa braguette pour uriner sur le garçon terrifié, ce qui a bien amusé les autres adolescents.
Une fois les sévices terminés et ses agresseurs partis, le garçon a couru pour rentrer chez lui. Quand son père a compris ce qui s'était passé, il s'est rendu sur le lieu de l'agression avec son fils et a interrogé des témoins oculaires de l'incident avant de conduire la police dans leur quartier.

Tous quatre ont été arrêtés le même jour.

L'officier chargé de l'enquête à la police de Dimona, le Sergent major chef Eran Cohen a déclaré que deux des adolescents ont avoué l'agression tandis que les deux autres nient toute implication dans le crime.

Une enquête de police a révélé que les agresseurs sont tous des immigrants de l'ex Union Soviétique qui ont déjà été impliqués dans des agressions semblables contre des ultra orthodoxes, apparemment pour des motifs antisémites. Tous quatre seront probablement inculpés pour sévices.

posted by Djazaïri at 9:16 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette