mercredi, novembre 21, 2007

Bookmark and Share

Lu dans la presse iranienne et arabe : cinq raisons de bombarder l'Etat sioniste.

Mille excuses, il fallait lire : Cinq raisons de bombarder l'Iran. C'est en effet le titre d'un édito du Jerusalem Post, un "bon" quotidien sioniste, sous la plume d'un certain Michael Freund. Freund en allemand je crois que ça veut dire "ami."
Ce Freund là en tout cas éprouve tellement d'amitié pour l'Iran qu'il trouve cinq bonnes raisons pour bombarder ce pays. Son pentateuque à lui quoi.
s
Je vous énumère ces raisons telles quelles :
s
1. Un arsenal nucléaire iranien transformerait la dynamique stratégique de l'ensemble du Moyen-Orient, faisant pencher franchement l'équilibre des forces en faveur du fondamentalisme chiite radical.
Un Iran nucléaire sera capable de menacer la région et le monde entier avec un chantage à la destruction nucléaire, et usera de ce levier pour réaliser ses objectifs fanatiques et révolutionnaires.
En pays civilisé, par exemple les USA ou la France (Chirac ne parlait-il pas de vitrifier Téhéran?), chantage se nomme élégamment dissuasion.

2. Un Iran doté de l'arme nucléaire constituera une menace existentielle pour Israël et, en fin de compte, pour l'Occident également. Les responsables Iraniens ont explicitement promis de rayer Israël de la carte et de frapper les Etats-Unis.
[Suit un passage sur la production par l'Iran de divers missiles capables d'atteindre l'Europe]
Vous l'avez compris, tout l'Occident est bien concerné par la menace perse. L'existence de l'entité sioniste est indissolublement liée à l'Occident. On doit comprendre que sans Occident, pas d'entité mais aussi que sans entité sioniste, plus d'Occident qui serait "vitrifié" par l'Iran.
d
3. Si l'Iran se nucléarise, il poussera inévitablement les Etats arabes voisins vers l'extrémisme pour calmer les ardeurs d'ayatollahs dotés de l'arme nucléaire. Même si elles sont limitées, les chances d'attirer quelques Etats arabes dans le camp modéré risquent d'être réduites à zéro assez rapidement.
On comprend donc qu'actuellement aucun Etat arabe n'est réellement dans le camp "modéré."
s
4. L'inaction contre l'Iran déclenchera une course à l'arme nucléaire à l'échelle régionale car d'autres pays du Proche-Orient chercheront à atteindre la parité militaire et stratégique.
Un certain nombre d'Etats comme l'Egypte et l'Arabie Séoudite ont déjà annoncé des plans pour construire leurs propres centrales nucléaires et d'autres feront sans aucun doute de même de peur de se retrouver dépassés. Permettre à l'Iran d'accéder au nucléaire ouvre la voie à un Moyen-Orient qui grouillera d'armes atomiques.
Le fait que l'entité sioniste dispose de bombes atomiques ne joue bien entendu aucun rôle dans une prolifération possible à l'échelle régionale. D'ailleurs Freund n'a jamais entendu parler de l'arme atomique aux mains des terroristes sionistes.
s
5. Si l'Iran devait développer "la bombe," qu'est-ce qui l'empêcherait de la mettre entre les mains d'une de ces myriades d'organisations terroristes anti Israël et anti américaines qu'il soutient, comme le Hezbollah ou le Djihad islamique? Voulons-nous vraiment courir le risque que des terroristes soient en capacité de mettre la main sur des armes nucléaires? Ce n'est pas un quelconque "scénario cauchemar de néo conservateur" ou de "d'idées toutes faites d'un va-t-en-guerre."
Il faut ici comprendre deux choses. D'abord que M. Freund est un va-t-en-guerre et un néo conservateur, c'est-à-dire un sioniste. Ensuite que les sionistes sont instruits par l'expérience : la France, le Royaume-Uni et les USA n'ont-ils pas aidé les terroristes sionistes à se doter de l'arme atomique?
d
Ré écrivons cet article, remplaçons Iran par le nom donné par le gang sioniste à la Palestine et publions le tout dans un journal iranien, au hasard le Tehran Times, sous la plume d'un journaliste qui s'appellerait Rafiq par exemple (puisque Rafiq veut dire ami en arabe comme en persan) et guettons la réaction de la "communauté internationale."
Personnellement je n'ose pas imaginer car ce que les sionistes peuvent avoir le culot de se permettre, nul autre ne le peut (et surtout pas moi).

posted by Djazaïri at 8:33 PM

2 Comments:

Anonymous MBOA said...

Les raisons de la naissance même de cet état sont de nature à ne pas le reconnaître. Vous y ajouté les exactions commises par lui, tout y est pour ne pas l'accepter.Pourquoi les Occidentaux n'ont-ils pas crée Israél chez eux ?

21 novembre 2007 à 21:24  
Anonymous Nabil said...

Bien entendu , le fait que les sionistes peuvent se permettre ce genre de commentaires en interdisant aux autres le même genre de commentaires releve tout simplement du racisme juif.Ce racisme , pour eviter de s'en trouvé scotché a chaque fois que tu le rencontre; je te conseille humblement de le comprendre.En comprendre ces racines les plus profondes, enfouies au sein même de l'imaginaire juif ,et consigné depuis des millénaires dans leurs textes religieux.

c'est definitif.pour eux, il n'a pas d'enfer ni de paradis dans le judaisme (notion purement chretienne et musulmane),seul leur reussite dans ce monde ci ,compte.

Et leur reussite passe par la vassalisation du reste du monde humain.Dure verité.

21 novembre 2007 à 22:40  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette