mercredi, octobre 31, 2012

Bookmark and Share

Le Parti Socialiste et le mariage homosexuel:tout ça pour ça!


On s'en rend déjà compte, le changement sous la présidence de François Hollande ne concernera véritablement ni la politique économique, ni la fiscalité, pas plus que la politique étrangère et encore moins celle qui a trait aux populations d'origine étrangère, de confession musulmane notamment.

Non, la grosse affaire du quinquennat Hollande sera le mariage homosexuel qui est apparemment la grave question de société qui doit mobiliser l'ensemble de la classe politique. Sur ce dossier, le gouvernement passera certainement outre les réticences ou les oppositions qu'on suppose présentes dans l'opinion publique.

Lors même que les réticences de l'opinion sont invoquées pour justifier la remise à plus tard de l'examen du droit de vote pour les résidents étrangers non ressortissants de l'Union Européenne. Car, faut-il le rappeler, il y déjà un certain temps que les Belges, Anglais, Italiens etc. qui vivent en France sont non seulement électeurs mais éligibles...

Une ministre qui aurait pu donner clairement de la voix, je pense à Mme Najat Vallaud-Belkacem n'a pas pris publiquement position sur ce sujet, ou plutôt si, pour faire part de ses doutes!.

Elle a par contre donné le coup d'envoi d'un vaste plan conte l'homophobie. Ce qui consiste concrètement à aller débusquer les préjugés homophobes et rééduquer ceux-là mêmes qui subissent au quotidien la discrimination à l'emploi et au logement et sont stigmatisés comme délinquants ou terroristes réels ou potentiels.

C'est ça le socialisme appliqué façon Hollande.

En matière de mariage  homosexuel, on en fait des tonnes, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais quelle réalité peut bien se cacher derrière tout ce verbiage?

Les statistiques produites par l'INSEE peuvent nous aider à en prendre la mesure:

Mariage et PACS 
Ce graphique a entre autres mérites de nous rappeler que la France s'est dotée du PACS (pacte civil de solidarité), qui est justement une alternative au concubinage et au mariage et a été ouvert dès le début aux couples du même sexe.

La première chose que nous pouvons constater sur ce graphe, c'est la désaffection progressive pour le mariage, même s'il reste la forme dominante d'union matrimoniale: on passe en effet de 305 234 mariages en 2000 à 251 654 en 2010.

A l'inverse, le PACS qui démarre timidement en 2 000 avec 22 271 unions progresse fortement sur la période considérée pour faire presque jeu égal avec le mariage: 205 558 PACS signés en 2010! La statistique 2011  fait apparaître une poursuite du recul du mariage avec 241 000 unions de ce type.

On peut donc se demander en premier lieu pourquoi il est si urgent d'autoriser des homosexuels à contracter des mariages alors même que nous sommes devant une institution en perte de vitesse. Et que la parentalité n'est plus du tout liée au mariage dans la France actuelle.

Le nombre de PACS signés entre personnes du même sexe donne une idée du nombre de personnes qui pourraient être concernées par un mariage homosexuel:
en 2000, 5412 PACS ont concerné des personnes du même sexe, soit 24,30 % de l'ensemble des PACS contractés cette année là.

En 2010, ce sont 9 143 PACS entre deux personnes du même sexe qui ont été signés, soit 4,5 % de l'ensemble des PACS contractés.

Entre 2000 et 2010, le nombre de PACS entre personnes du même sexe s'est accru de 68,9 % tandis que le nombre de PACS entre personnes de sexe différent a plus que décuplé!

Tout ça pour ça! Le titre de ce film nul convient parfaitement pour résumer cet emballement politicien sur un sujet qui montre quelle emprise peuvent avoir des groupes qui ne représentent rien du tout dans la société, pas même les homosexuels, mais sont en mesure d'actionner les leviers du pouvoir.





Libellés : , , , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 2:49 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette