mercredi, décembre 14, 2011

Bookmark and Share

Quand Newt Gingrich serrait la main au terroriste qui représentait un peuple qui n'existe pas.

Newt Gingrich est candidat à l'investiture républicaine pour la prochaine élection présidentielle aux Etas Unis. Ce politicien expérimenté est annoncé par un sondage comme devançant l'autre candidat sérieux à l'investiture qu'est  Mitt Romney.

M. Gingrich a parfaitement compris que pour avoir une chance d'être élu et de battre Barack Obama, il devait s'attirer les faveurs du lobby sioniste. Et pas du vote juif, comme certains le pensent à tort car le poids électoral des juifs aux Etats Unis est insignifiant et que cet électorat vote traditionnellement en majorité pour le parti Démocrate.

Newt Gingrich a donc cru bon d'affirmer que les Palestiniens sont
 : "Un peuple inventé", d’après lui. Mais aussi "des terroristes qui enseignent le terrorisme dans leurs écoles. (…) Dans leurs manuels scolaires on peut lire des problèmes tels que : sur 13 juifs, neuf sont tués. Combien reste-t-il de juifs ? ". "Et ce sont nos taxes qui financent ces écoles", a martelé le challenger de Mitt Romney…
Cette déclaration n'a pas vraiment choqué aux Etats unis. En fait, elle n'était pas destinée au grand public américain pour qui la question palestinienne ne revêt pas de caractère central mais au lobby sioniste.Alors, Newt Gingrich a-t-il fait mouche?

Rien n'est moins sûr puisque, au lendemain de cette déclaration fracassante, des photos sont apparues  dans la presse américaine où on voit Newt Gingrich sympathiser avec Yasser Arafat, feu le dirigeant "terroriste" du "peuple qui n'existe pas" selon lui.

Yasser Arafat et Newt Gingrich, alors porte parole de la maison Blanche, à Ramallah le27 mai 1998

"Pris la main dans le sac" comme le titre Guysen News.

Comme quoi, Gingrich devra vraiment ramper s'il veut avoir le soutien du lobby sioniste dans la campagne présidentielle.

Et que si quelque chose n'existe pas (ou plus), c'est bien la démocratie en Amérique.

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 4:52 PM

1 Comments:

Blogger Anderson said...

Les US (démocrate ou républicain pro-sioniste par carrière politique ou par conviction)n'hésitent pas à détruire un pays pour le bénéfice du capitalisme à la sauce sioniste, comment pourrions-nous être surpris que Newt Gingrich ne retourne pas sa veste à la moindre brise satano-capitalo-sioniste????

Rien ne sert de discuter de Newt Gingrich, il a rempli sa mission, on parle de lui à l'internationale et son souhait s'est réalisé....

14 décembre 2011 à 17:24  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette