jeudi, décembre 08, 2011

Bookmark and Share

Le rabbin sioniste et le Juif antisémite

Une information de la presse locale américaine qui illustre à merveille le texte magistral de Philip Weiss que je vous ai proposé hier.
Comme le disait Philip Weiss quelque chose est en train de bouger dans la communauté juive. Une communauté qui n’est d’ailleurs souvent juive que selon un critère racial qui ravive de fâcheux souvenirs puisque nombre de supposés Juifs aux Etats Unis sont en fait athées ou adeptes d’une forme de culte syncrétique qui permet à presque tous les Américains non seulement d’avoir une religion mais encore d’en avoir plusieurs.

par Monsy Alvarado, The Record (USA) 7 décembre 2011traduit de l’anglais par Djazaïri

TEANECK — Un juge du tribunal municipal a conclu qu’il y avait probablement motif à maintenir une procédure contre un rabbin accusé d’avoir insulté un habitant du canton pour sa position en faveur de la Palestine.
Le juge a décidé que la plainte contre le rabbin David B. Schwartz était recevable et il a également ordonné à ce dernier de n’avoir aucun contact avec Richard Siegel, le plaignant ou sa famille.

Siegel accuse Schwartz d’être venu devant son domicile sur Elm Avenue le matin du 5 novembre et d’avoir crié des insultes alors qu’il se trouvait dans la maison, avec sa femme et leur fille âgée de 6 ans.
“C’était impressionnant et inquiétant,” a déclaré Siegel au juge pendant l’audience. «J’ai regardé dehors par la fenêtre et j’ai reconnu cet homme… et il hurlait sans arrêt le mot F(uck).»

Schwartz, qui réside sur River Road, a refusé de s’exprimer mais son avocat, Michael Goodman, a expliqué que son client reconnaît la gravité de la situation et a écrit récemment une lettre d’excuses à Siegel et à sa famille.
 «Je viens juste d’avoir une discussion avec le plaignant et je lui ai dit que la lettre d’excuses était sincère, et je lui ai demandé de reconsidérer sa volonté de maintenir sa plainte,» a déclaré Goodman après une courte audience. «J’espère que tout va finalement s’arranger, et le rabbin Schwartz regrette l’incident.»

Siegel a déclaré ne pas être sûr de croire que Schwartz est vraiment désolé, observant qu’après le dépôt de plainte, il est encore tombé nez à nez avec le rabbin dans son quartier.
“Son comportement après l’incident me montre que ses excuses ne sont pas sincères,” a déclaré Siegel, qui précise avoir reçu la lettre d’excuses mardi, un mois après l’incident.
Siegel a dit au juge James E. Young qu’il avait remarqué que Schwartz se mettait devant chez lui pour le regarder fixement depuis plusieurs mois. Il a dit avoir eu des mots avec lui en une occasion.

“Il m’a accusé d’être un antisémite, ce qui je ne supporte pas, parce que je suis Juif, » a déclaré Siegel.
Quand Siegel a appelé la police le 5 novembre, les policiers qui avaient répondu avaient trouvé Schwartz sur North Street avec son chien, selon le rapport d’incident dressé par la police. Interrogé sur cet épisode, Schhwartz avait reconnu avoir crié en direction de la maison.
 «M. Schwartz a déclaré avoir crié en direction de la résidence et qu’il avait exercé ainsi son droit à la liberté de parole exactement comme le faisait l’habitant [de la maison] en mettant des autocollants sur sa voiture garée dans l’allée de la résidence d’Elm Avenue, » note le rapport d’incident.

Siegel, un compositeur de chansons, explique que sa voiture arbore plusieurs décalcomanies, dont certaines où on peut lire « Palestine Libre, Stop à l’occupation » et «Stop à l’aide américaine à Israël. » Il dit ne pas pratiquer le judaïsme mais avoir été élevé dans cette foi.

Dans sa lettre d’excuses à Siegel, Schwartz explique avoir « pété les plombs » et reconnaît que Siegel comme lui-même ont droit à la liberté d’expression d’une « manière non-combative».
«Pour le rabbin et le Juif pratiquant que je suis, j’ai utilisé un langage inapproprié, » avait-il écrit. « Je peux vous assurer que je n’ai pas l’intention d’utiliser à nouveau ce langage, et je suis désolé pour tout ce qui s’est passé.»  

Schwartz est membre du conseil d’administration de l’ Union for Traditional Judaism, une organisation de Teaneck dont l’objet est la promotion des principes traditionnels du judaïsme.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 8:33 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette