mardi, février 08, 2011

Bookmark and Share

Quand l'AFP ment. A propos de la visite d'une ministre Espagnole "antisémite" en Palestine

Trinidad Jimenez est la ministre espagnole des affaires étrangères. Elle effectue en ce moment une tournée au Proche Orient qui l'a amenée en Cisjordanie et tout particulièrement à Hébron où son gouvernement coopère avec l'Autorité Palestinienne d'Abou Mazen pour des travaux de restauration de la ville.

Trinidad Jimenez

On trouve à Hébron une colonie juive, quelques centaines de voleurs ultrasionistes qui imposent des contraintes exceptionnelles aux indigènes.
Ces faits sont assez bien connus et la responsable de la diplomatie espagnole ne les ignore pas, c'est évident.
C'est peut-être pour cette raison que Mme Jimenez a profité de son passage à Hébron pour, nous dit une dépêche de l'Agence France Presse, dialoguer avec ces colons. Ce qui donne ce titre sur Romandie News, un des rares sites francophones à parler de ce déplacement de la ministre espagnole:

La chef de la diplomatie espagnole dialogue avec des colons de Hébron

On peut cependant lire que la ministre a été accueillie par des slogans hostiles de colons 

"venus lui dire que la communauté juive de Hébron est la plus vieille du monde et que les projets de construction de quartiers financés par l'Espagne ne font qu'accentuer la haine contre notre présence", a déclaré à l'AFP le responsable local des colons, Noam Arnon."

C'est-à-dire le discours habituel des colons: nous sommes chez nous en Palestine qui n'est pas la patrie des palestiniens.
 A lire la dépêche AFP, on a l'impression qu'en dépit de slogans hostiles dont on ignore la teneur, un bref dialogue a eu lieu entre Trinidad Jimenez et un leader des colons sionistes.
Or, si on en croit le quotidien sioniste Yediot, il n'y a eu absolument aucun dialogue entre les colons et la ministre qui a refusé de les rencontrer.
De son côté, El Diario Montanes, un journal espagnol qui parle de cette visite de la ministre n'évoque lui non plus aucun dialogue entre la ministre et les colons sionistes.
Par contre aussi bien le Yediot qu'El Diario Montanes parlent non seulement de slogans hostiles de la part des colons mais d'insultes caractérisées.
On lit ainsi dans le Yediot:
Les manifestants tenaient des pancartes où on lisait, "il y a 500 ans, l'Espagne avait expulsé les Juifs vers Hébron. L'Espagne veut-elle expulser les Juifs une deuxième fois?" 
Pour mémoire, ou plutôt pour histoire, rappelons que l'Espagne n'avait pas expulsé les Juifs vers Hébron tout particulièrement et que dans un même élan, elle avait expulsé les Musulmans.
Mais ça encore, c'est du "light" parce qu'il y avait aussi du "lourd". La ministre Espagnole a bien entendu, rapporte le Yediot, été qualifiée également d'antisémite, de personne qui hait les Juifs [jew hater, preuve que les antisémites n'en ont pas forcément contre les Juifs] et de scélérate [villain].
El Diario Montanes répare une petite omission du Yediot et signale que Mme Jimenez a également été traitée de nazie.
Ce n'est plus Radio Paris ment, Radio Paris est allemand, mais AFP ment! (mais n'est pas allemande pour autant).

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 11:14 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette