samedi, décembre 11, 2010

Bookmark and Share

Racisme juif: c'est bien la faute des Arabes!

Je vous ai déjà parlé de la déclaration signée par une cinquantaine de rabbins; dont des fonctionnaires municipaux, rappelant l'interdiction selon la loi juive de louer ou de vendre de la terre ou un logement à un non Juif. Une interdiction valable non seulement dans le territoire accaparé par les squatters sionistes, mais aussi dans les quartiers "juifs" dans d'autres pays.
Cet appel a suscité, dit-on, un tollé dans l'entité sioniste à tel point que même le premier ministre Benjamin Netanyahou a condamné cette prise de position publique. Sans toutefois que personne, pas plus lui que quiconque, ne s 'aventure  à prendre des sanctions comme, par exemple, de retirer les subventions allouées à certaines organisations ou mettre à pied des rabbins fonctionnaires.
Le nombre de signataires quant à lui, s'étend pour dépasser maintenant les 300.
Bon, mais la faute à qui?
Pas aux Juifs, ni à leurs lois religieuses. Bien sûr que non!
Menachem Friedmann, professeur de l'université Bar-Ilan nous propose une explication bien plus plausible:
Selon ce spécialiste du monde religieux juif, "les menaces qui pèsent sur Israël venant de l'islamisme, et les prises de positions hostiles à l'Etat de représentants de la minorité arabe alimentent ces angoisses et entretiennent une mentalité de ghetto alors que les juifs sont majoritaires en Israël".
Eh oui, comme d'hab, c'est la faute des Arabes! Il suffisait d'y penser. Pas besoin d'avoir fait des années d'études!
On nous dit que le grand rabbin de Ramat Gan (banlieue de Tel Aviv), à la tête d'un groupe influent de centaines de rabbins sionistes orthodoxes, a dénoncé le manifeste
Mais ces rabbins n'ont-ils pas les mêmes arrières pensées que ce rabbin ultra orthodoxe, 
Aaron Leib Steinman, qui s'en est dissocié de crainte que l'appel n'alimente l'antisémitisme à l'étranger.
Pourquoi donc cet appel devrait-il alimenter l'antisémitisme à l'étranger puisque  l'université Bar-Ilan nous dit que tout était de la faute des Arabes?

Et pourquoi peut-on lire que les deux grands rabbins de l'entité sioniste ne se sont pas joints à ces condamnations.?

Parce que nous explique à son tour Eliyakim Levanon, directeur d'une importante école rabbinique: 
"En vérité, les Arabes ne veulent pas avour un voisin Juif, ils veulent en vérité conquérir plus de lieux et prendre le contrôle d'Israël."
Du point de vue socio-politique comme religieux, c'est bien la faute des Arabes. 

Et au cas où vous ne le sauriez pas, au 19ème siècle les Palestiniens, désespérés de ne pas avoir suffisamment de Juifs à agresser et à brutaliser, lancèrent un vibrant appel à Theodor Herzl, lui demandant de fonder un mouvement politique susceptibele de leur amener un nombre conséquent de Juifs de sorte qu'ils puissent exprimer leur antisémitisme de manière débridée.  Ils demandèrent ensuite à Lord Balfour de déclarer que la Grande Bretagne était favorable à l'établissement d'un foyer national juif en Palestine. C'est pourquoi, aujourd'hui encore, nous voyons ces méchants Palestiniens agresser de toutes les manières possibles ces pauvres Juifs installés pacifiquement sur le sol de Palestine.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 5:49 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette