lundi, décembre 13, 2010

Bookmark and Share

La république non communautariste selon Mme Alliot-Marie

A ceux qui, dans la majorité présidentielle ou dans la presse française multiplient les positions de principes prétendument anti-communautaristes, qu'ils demandent donc à Mme Alliot-Marie, ministre des affaires étrangères, à quel titre et en vertu de quel principe elle est allée expliquer la position officielle de la France vis-à-vis de l'Iran devant une assemblée de "dirigeants"  (communautaires) Juifs européens.


PARIS (EJP)---La France "n'accepte pas que l'Iran déstabilise" le Moyen-Orient et le monde, a déclaré dimanche la ministre française des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie dans un discours devant une quarantaine de dirigeants juifs réunis à Paris à l’initiative du Congrès Juif Européen (CJE).
"Je sais les inquiétudes que suscite le régime iranien" et "la France tiendra le langage de la fermeté", a-t-elle dit.

"Si les responsables iraniens ne lèvent pas le doute sur leurs intentions, toutes les sanctions d'ordre économique devront être envisagées", a souligné la ministre au sujet du programme nucléaire de Téhéran, alors que l'Iran fait déjà l'objet de toute une série de sanctions à la fois de l’ONU et de l’Union européenne.
Michèle Alliot-Marie, nommée aux Affaires étrangères en novembre dernier, a par ailleurs affirmé que la France, "amie d'Israël", était toujours engagée pour une "paix durable" au Proche-Orient.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 9:50 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette