lundi, décembre 28, 2009

Bookmark and Share

Quelques non dits sur la tentative d'attentat contre le vol Amsterdam - Détroit

La presse hexagonale rend compte des propos du père d'Umar Farouk Abdulmutallab, le Nigérian inculpé samedi pour tentative de destruction d'avion après l'attentat manqué contre un vol Amsterdam-Détroit de la Northwest Airlines. Ce père affirme avoir alerté les services de sécurité sur ses craintes à propos de son fils.
Mais il y a plus, breaucou plus et c'est le Journal du Dimanche qui nous met la puce à l'oreille. Sauf que le JDD ne cite pas l'intégralité du témoignage du passager du vol 253. Je vous propose ce témoignage en intégralité; il correspond à ce que la personne a déclaré au FBI.
Deux éléments essentiels en ressortent: le premier est que le terroriste n'aurait jamais pu embarquer sans l'assistance du'une personne de type indien (Hindou) qui a apparemment joué de son influence auprès des services de sécurité de l'aéroport d'Amsterdam; le deuxième est qu'un autre dispositif explosif a été décelé à l'arrivée aux USA conduisant à l'interpellation d'un autre individu de type indien.
Sachant que la sécurité à Amsterdam incombe à la filliale d'ICTS, une société basée dans l'entité sioniste, à vous d'en tirer les conclusions...


Un auteur de commentaires déclare avoir été à bord du vol NWA 253 et avoir vu le terroriste présumé embarquer dans l'avion
par Sheena Harrison | MLive.com 26 décembre 2009 traduit de l'anglais par Djazaïri

Mise à jour: MLive.Com a parlé en exclusivité avec Pug (alias Kurt Haskell) qui confirme s'être trouvé à bord du vol 253

Pug, qui a laissé un commentaire sur Mlive.Com, dit avoir été à bord du vol 253 et avoir vu le terroriste présumé, Umar Farouk Abdul Mutallab, embarquer dans l'avion à Amsterdam.

Nous ne savons pas si ce récit est vrai -- à vous d'en décider. Mais si le récit de Pug se confirme, alors on peut certainement comprendre qu'il ait eu du mal à trouver le sommeil en rentrant à la maison après cette difficile épreuve.


"J'étais sur ce vol aujourd'hui et je suis heureux d'être resté vivant. Mon épouse et moi rentrions d'un safari en Afrique et prenions cette correspondance par Amsterdam. J'étais assis dans la rangée 27, soit 7 rangées derrirère le terroriste. J'ai vu tout ce qui s'est passé et c'était assez effrayant. C'est grâce aux quelques personnes qui ont agi que je suis encore vivant aujourd'hui.
Pour ceux qui parlent de la sécurité aérienne dans ce fil de discussion, j'étais près du terroriste quand il a passé les contrôles à l'aéroport d'Amsterdam au début de cette journée de Noël. Mon épouse et moi, jouions aux cartes juste devant le comptoir de vérification. Voici ce que j'ai vu (et j'en ai fait part au FBI quand nous avons été retenus en douanes):

Un homme de type indien, en costume élégant, âgé d'environ cinquante ans s'est approché du comptoir de contrôle avec le terroriste et a dit "Cet homme doit embarquer sur ce vol et il n'a pas de passeport." Ces deux personanges n'étaient guère assortis vu que le terroriste était un homme noir, courtaud qui avait l'air très pauvre et semblait avoir environ 17 ans (je crois qu'il en a 23, mais il ne les faisait pas). L'idée que c'étaient des terroristes ne m''a pas effleuré, juste que ces deux ensemble avaient l'air bizarre. L'agent au comptoir avait répondu "vous ne pouvez pas embarquer sans passeport." L'Indien avait répondu, "Il vient du Soudan, on le fait tout le temps." Je ne peux le comprendre que comme signifiant qu'il est dificile d'obtenir un passeport au Soudan et que c'était une sorte de stratagème piur susciter la sympathie. L'agent de comptoit répondit ensuite "Il faudra en parler avec mon supérieur hiérarchique," et il les envoya tous deux dans un hall plus bas. Je nai jamais revu l'Indien et il n'atait pas dans l'avion. Le fait que le terroriste n'ait pas dit un mot pendant cet échange était aussi quelque chose de bizarre. Quoi qu'il en soit, de toutes manières, le terroriste a pu monter dans l'avion. Je ne sais pas si cétait grâce à un pot de vin ou simplement dû à la sympathie du responsable de la sécurité.

Le FBI a également arêté un autre Indien alors que nous étions retenus en douanes après la détection par un chien renifleur d'une bombe dans son sac de voyage et il a été fouillé après l'atterrissage. Ce qui sera confirmé par la suite quand, alors que nous étions toujours aux douanes, un agent du FBI nous a dit "Vous allez être transférés dans une autre zone parce que celle-ci n'est pas sûre. Lisez entre les lignes. Certains d'entre vous ont vvu exactement ce qui s'est passé." (l'arrestation d'un autre Indien). Je ne sais pas pourquoi ça n'a pas été rapporté dans les informations, mais je me trouvais à cinq ou six mètres de cet autre Indien quand il a été menotté et arrêté après avoir été fouillé.

Ce que les informations n'ont pas rapporté non plus est que nous avons été retenus dans l'avion pendant 20 minutes après l'atterrissage. Une bombe aurait pu sauter. Ce n'atit pas très sympa de la part des services de sécurité de ne pas nous avoir laissé débarquer immédiatement.
Vous pouvez voir à quelle heure j'écris ces lignes, j'ai du mal à trouver le sommeil ce soir. Je pensais simplement que certains d'entre vous aimeraient connaître ce que j'ai vu, Joyeux Noël."

posted by Djazaïri at 2:06 PM

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

comme les attentats antichiite en ce moment et specialement au pakistan.ce pays se dirige vers le neant avec la benediction du peuple elue.

28 décembre 2009 à 16:00  
Anonymous Anonyme said...

Je pense sincerement que l'occident, du moins les medias qui informent les occidentaux, ont atteint leur pic d'Hubbert adapte a la connerie humaine et nous sommes bien loin des petits mensonges des vendeurs de voitures que Edward Bernays denoncait deja en son temps.
Concernant ce petit apprenti terroriste sortie inopinement de la boite a coucou destinee a effrayer le bon peuple, je me pose les questions suivantes:
1. Comment fait on pour voyager sans passeport (optique) pour aller aux usa, surtout quand on est enregistre dans de mysterieuses bases de donnees destinees a traquer les terroristes? Meme Nelson Mandela ne pouvait pas s'y rendre (sans tractation diplomatique)tant que son nom apparaissait dans l'un de ces fichiers (lol).

2. Les federaux qui brassent souvent l'air dans des moments pareils ont laisse entendre que les explosifs utilises provenaient du Yemen et sont d'origine militaire. Qui a mis les explosifs de la cia aux mains des terroristes yemenites et qui a facilite l'embarquement de ces explosifs dans des vols reguliers a destination des usa?

3. Des temoignages, corrobores par les propos de l'agent special Sandra Berchtold (fbi), mentionnent une presence important des agents du fbi a l'aeroport de Detroit ce matin la, bien avant l'arrivee du vol 253. le fbi savait il qu'il allait se passer quelque chose ce jour la? Qui les a informe? Ont-ils laisse faire? Si oui, pour servir quels objectifs? En gros Qui bono?

4. J'ai lu ici et la que le heros de ce sordide film digne des plus minables series B n'est autre que Jasper Schuringa, metteur en scene et producteur de cinema (sans doute un signe du ciel).
Cet episode n'est pas sans nous rappeler la saynette de Richard Reid, vous savez, cet autre terroriste en herbe que la propagande nous avait vendu comme l'expert en explosif en 2001 (deja). Les scenaristes sont-ils en panne d'inspiration?

5. D'habitude les parents protegent leurs enfants en attestant de leur bonne moralite, ca doit aussi etre le cas au Nigeria je pense. Comment se fait-il que le richissime pere du troublion terroriste fasse exception, allant meme jusqu'a declarer qu'il avait alerte les autorites americaines (ses compagnons de la cia?) de l'engagement de son fils dans les mouvements radicaux?

6. Apparemment Mutallab voyageaient beaucoup aux usa. Il a sejournee devinez ou? a Houston!
Et Houston c'est au...Texas. Que faisait-il la-bas si son nom figurait deja dans la liste des terroristes?

C'est bizarre (et c'est la que je voulais en venir, nul n'est parfait). pendant que les media nous parlent jusqu'a la nausee de cet nieme episode du voyage d'un terroriste de la nebuleuse en Amerique, il y a une chappe de plombs sur les deficits abyssaux qui rongent les pays occidentaux au bord de l'effondrement (comme en Grece?); personne ne remarque les atermoiements de l'Etat juif (hebreux qu'ils disent ici) appele a rendre des comptes pour des crimes (reels ceux-la) commis sur des civils palestiniens a la meme epoque l'an dernier. Pas non plus un mot de la nieme tentative de rancon qui vient de choir a la corbeil du parlement allemand (au nom de la shoa tu ne quemanderas point, ont repondu les teutons). L'ancien videur des discotheques de Tel-Aviv, reconverti en ministre des affaires etrangeres demandait quand meme 1 milliard d'euros cash plus des broutilles en allocation mensuelle aux desoeuvres du crime supreme!

voila, c'est tout. Excusez moi pour mon langage cru, j'espere que cela n'enleve rien au fond de mon questionnement et surtout que les ciseaux de la censure seront clements.
Bonne fete de fin d'annee a tous!

28 décembre 2009 à 21:49  
Anonymous Anonyme said...

les marroniers de l hiver !une foi c etait un londonien un peux a coté de c est pompes la c un nigérien qui avait le crézylegs le prochain sa seras quoi?tout attenta non ciblé qui peut tuer que des innocent et perpetrer par les illuminazis francmasioniste et leurs larbins !ya pas a tortillé du falzard!

29 décembre 2009 à 07:04  
Anonymous Rodrig said...

le point sur les cours de bourse des principales societes de "securite"... :

http://www.reuters.com/article/idUSTRE5BS31U20091229

30 décembre 2009 à 00:46  
Blogger Oumelkheir said...

Merci Mounadil, toujours très intéressant.... Comme par hasard, une menace terroriste arrive toujours à temps pour aider un président américain en mal de soutien pour une guerre hors de ses frontières... Obama ne pouvait pas mieux espérer pour calmer les esprits chagrins qui s'opposaient à un nouveau déploiement en Afghanistan. Sauf que cette fois-ci c'est le Yemen qui est visé... Finalement tout viendrait du Yemen...
Ceci dit, Obama gronde la CIA qui ne fait pas bien son travail (encore une fois), je l'avais déjà dit ailleurs sur ton post "Aux Usa il y a tueries et tueries" : "ce qui me fait rire, c'est que dans leurs films ou bien dans leurs séries du genre de "NCIS", "Les experts" et autres.... leurs "agents" sont toujours les plus intelligents, les plus perspicaces, les plus forts, et pourtant à chaque fois on nous raconte que malgré toutes les indications, les "agents" du FBI ou de la CIA, n'avaient rien vu. Comme pour le 11/09 ou pour cette fois-ci. Ou pire encore, ils avaient bien décelé le probleme mais l'information n'a pas été relayée. C'est grave, non? Alors ces américains forts et intelligents ou bien définitivement bêtes et suffisants?

1 janvier 2010 à 09:16  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette