lundi, novembre 16, 2009

Bookmark and Share

Algérie - Egypte: stop au chauvinisme. Non à la guerre du foot-ball.

Il y a deux jours, l'équipe algérienne de foot-ball algérienne a été battue au Caire par son homologue égyptienne.
Il n'y a pas grand chose à dire sur le match ou sur l'arbitrage (sauf peut-être qu'il n'y avait pas six minutes d'arrêts de jeu).
Ceci dit, le match a été plutôt correct sur le terrain.
Par contre, la veille, des pseudo supporters Egyptiens avaient caillassé les joueurs Algériens. Nous avons tous sous les yeux l'image de ce joueur au visage ensanglanté.
Psychologiquement, les Verts n'étaient donc pas au mieux pour aborder le match.

La protection par la police égyptienne était-elle suffisante?

Apparemment non, mais qui pouvait s'attendre à un comportement aussi bête et dangereux de la part de supporters d'un pays hôte?

Ce caillassage et la défaite de l'équipe nationale ont déclenché une grande déception puis une explosion de colère en Algérie où des locaux appartenant à une entreprise égyptienne de téléphonie ont été sacccagés voire incendiés. La résidence d'un cadre Egyptien travaillant dans une cimenterie à proximité de M'sila a été attaquée, et Dieu sait ce qui se serait passé si les forces de l'odre n'étaient intervenues à temps.
Un appel au boycott de l'opérateur téléphonique Djezzy circule même sur internet. Comme si Djezzy avait une quelconque responsabilité dans cette affaire. Et comme si ce n'était pas Djezzy qui avait implanté le premier véritable réseau de téléphonie mobile en Algérie.

Alors certes, le comportement de ces supporters Egyptiens était honteux et criminel et doit trouver une réponse judiciaire.
Certes les esprits de ces supporters avaient été chauffés à blanc par une presse belliciste et chauvine (en matière de sports seulement). Les autorités égyptiennes n'ont pas non plus été très apaisantes; mais qu'attendre du régime de Hosni Moubarak?
Mais les Algériens n'avaient pas le droit, nous n'avons pas le droit, de sombrer dans ce chauvinisme imbécile.
Nous n'avons pas le droit, et ne devons pas, nous en prendre à des personnes dont le seul tort est d'être de nationalité égyptienne.

A croire que certains en Algérie comme en Egypte veulent une guerre du foot-ball comme celle qui avait vu  s'affronter le Salvador et le Honduras après un match qualificatif pour la coupe du monde de 1970 au Mexique (une guerre qui causa 5 000 morts!).

Les joueurs Algériens ont, pour leur part, été corrects sur le terrain du Caire et je suis certain qu'ils le resteront lors du match retour.

Libellés : , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 11:44 PM

10 Comments:

Anonymous Anonyme said...

moubarak a voulu instrumentaliser ce match

cette miserable petite politique lui revient en pleine figure

ce n'est que justice ce qui arrive ensuite

ca fait des mois que la presse egyptienne aux ordres crie au meurtre, personne ne l'a rencore oublié

a bon entendeur

17 novembre 2009 à 00:10  
Blogger Djazaïri said...

Il est vrai que M. Moubarak a voulu instrumentaliser le matsh et a en couragé une propagande haineuse.
Mais est-ce faire justice que se comporter ainsi qu'il a encouragé à le faire et s'en prendre à des innocents?
Non, ce n'est pas de la justice.

17 novembre 2009 à 00:13  
Blogger Abdel said...

Ne prenons pas partie (je suis marocain), et déplorons l'image que encore une fois de nous mêmes au monde et à nous mêmes...

17 novembre 2009 à 01:16  
Anonymous Anonyme said...

J'espère que l'Algérie gagnera ce match en toute logique après cette agréssion des joueurs Algériens diminués et dix dans les yeux à Moubarak et ses sbires qui détestent les Algériens .Je leurs proposerais de lancer des cailloux sur leurs potes Israéliens si ils leurs en reste un petit peu dans le pantalon .Depuis la mort de Nasser les égyptiens sont devenu des vendus.

17 novembre 2009 à 07:52  
Anonymous Anonyme said...

personne ne parle de justice

on parle de causalité, puis ensuite, peut etre de justice

je ne vois aucune amende honorable, ni de quelconques excuses en vue du caire

et nous devrons nous excuser, mais de quoi au juste

de ne pas se laisser faire par ceux qui acceuillent leurs touristes israeliens comme des rois, et leurs supposés freres algeriens comme des animaux....

17 novembre 2009 à 09:16  
Blogger Oumelkheir said...

Mounadil, heureusement que l'Egypte et l'Algérie ne sont pas des pays frontaliers comme le Honduras et le Salvador, sinon Dieu seul sait ce qui se serait passé....
Ce qu'il y a de "bien" heureusement dans ces matchs c'est que les deux équipes sont bonnes sur le plan sportif et humain, heureusement.... mais tu sais ce qui a réellement mis le feu aux poudres en dehors des provocations médiatiques, c'est l'info (non confirmée jusqu'à aujourd'hui) selon laquelle il y avait eu des morts algériens au Caire après le match. La casse contre tout ce qui était égyptien a commencé dans l'anarchie et la violence que tu peux imaginer...
Sinon, Djezzy devait être boycotté depuis longtemps. Après les propos de son patron Naguib Sawiris sur le voile en Egypte, et parce qu'il a en plus des parts de marché en Israel. Alors au moins qu'on le boycotte pour de bonnes raisons mais pas à cause d'un match, et surtout sans casse :-/

17 novembre 2009 à 17:40  
Anonymous Anonyme said...

À quoi servent la prière et le jeûne alors que des massacres sont perpétrés entre les Musulmans?(Hassan Nasrallah)

17 novembre 2009 à 18:47  
Anonymous Anonyme said...

À quoi servent la prière et le jeûne alors que des massacres sont perpétrés entre les Musulmans?(Hassan Nasrallah)

17 novembre 2009 à 18:48  
Blogger Djazaïri said...

Je ne sais pas si le contexte se prête à l'emploi de cette citation. Veuillez citer la source de cette citation SVP.

17 novembre 2009 à 20:30  
Anonymous Anonyme said...

Salam al djazaïri, ce n'est pas moi qui ait donné cette citation au dessus, mais juste pour vous dire que vous pouvez retrouver cette citation et le discours entier de Nasrallah dans le site al-Manar.

20 novembre 2009 à 14:46  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette