mercredi, septembre 09, 2009

Bookmark and Share

Où écrit-on "Longue vie à Hitler le saint" sur les murs d'une synagogue?

Nulle part ailleurs que dans l'entité sioniste, à Petah-Tikva plus précisément; la ville justement où de fortes réticences ont été observées quant à l'accueil à l'école d'enfants "juifs" Ethiopiens.
Pure coïncidence sans doute...

Aucun journal francophone ne reprend cette information pourtant publiée dans l'édition française du Jerusalem Post. Bizarre, isnt'it?
r
par Yaacov Lappin, Jerusalem Post 7 septembre 2009

Les fidèles venus prier samedi 5 septembre à la synagogue de Petah Tikva ont découvert avec stupeur des messages antisémites inscrits en hébreu sur les murs du bâtiment ainsi que la dégradation de textes sacrés et des graffitis à l'intérieur du lieu de prières.

Membres du gang néonazi de Petah Tikva condamnés en 2008.
Photo: Police d'Israël , JPost

Les mots "Longue vie à Hitler le saint" étaient écrits sur le mur de la synagogue, à côté d'une grande croix noire. Des croix étaient également dessinées sur les livres de prières.

Les fidèles ont attendu la fin de shabbat pour appeler la police.

Une source policière a confié au Jerusalem Post que l'incident soulevait des inquiétudes quant à une résurgence de l'activité néonazie dans la ville.

En novembre 2008, huit membres d'un gang néonazi de Petah Tikva - constitué de jeunes immigrants russes - ont été condamnés à diverses peines de prison pour avoir agressé des toxicomanes, des travailleurs étrangers et des Juifs orthodoxes. Le chef du gang avait reçu la peine la plus lourde avec sept ans derrière les barreaux.

"Nous sommes préoccupés par cet incident à cause de l'histoire de l'activité néonazie de la ville et parce qu'un lieu saint a été profané", a souligné la source policière.

Libellés : , , ,

posted by Djazaïri at 3:03 PM

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

salut djazairi.
tu sais bien que les pravdas de france ont comme chef de file le crif.que nos journaleux sont des opportunistes de premiere ils vendraient leurs meres pour une apparition a cote du sinistre pasquier.et le diner bordel il faut pas qu'ils soient exclus et surtout les fetes approches leurs cadeaux de noel ils y tiennent ces bougres de carrieristes sans ethique,ni morale.

9 septembre 2009 à 16:28  
Anonymous Anonyme said...

bien fait pour leur gueule,on a que ce que on merite

10 septembre 2009 à 13:11  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette