mardi, novembre 18, 2008

Bookmark and Share

La répression de l’antisémitisme progresse…

L'article ci-dessous expose une affaire de dégradations et d'inscriptions nazies effectuées sur des institutions juives de Baltimore aux Etats-Unis. Ce genre de faits, rien qu'aux USA, remplit des pages sur internet et fait le tour du pays par le biais des dépêches d'agences reprises par la presse au niveau national, et le tour de la communauté juive mondiale, répercuté par les media des communautés juives.

Les auteurs de ces agissements délictueux sont finalement rarement interpellés par la police. Et quand ils le sont, il arrive qu'on ait droit à une surprise.


Trois inculpations pour vandalisme contre des institutions juives

par Nick Madigan, Baltimore Sun, (USA) 8 octobre 2008 traduit de l'anglais par Djazaïri

Un jeune homme de 19 ans, membre de la congrégation hébraïque de Baltimore a été arrêté aujourd'hui après avoir été inculpé en relation avec le bombage d'une croix gammée et du mot « Nazis » sur la synagogue de Pikesville.

Mathew Ian Saunders, dont la famille fréquente ce lieu de culte, ainsi que deux autres jeunes hommes Juifs – Daniel Alexander Diaz, 19 ans, et un jeune âgé de 17 ans dont l'identité n'a pas été donnée par la police – ont été inculpés des chefs de destruction de biens et de détérioration de la propriété d'une entité religieuse.

Les accusations concernent le bombage de graffiti insultants tôt le dimanche sur un symbole religieux de la Baltimore Hebrew Congrégation de Park Heights Avenue et d'une autre institution de Pikesville, le lycée de la congrégation Beth Tfiloh d'Old Court Road.

La police a indiqué que Saunders et Diaz ont été écroués au Baltimore Detention Center, avec un montant de caution fixé à 50 000$, tandis que le plus jeune des trois à été remis à la garde de ses parents.

Le caporal Michael Hill, un porte parole de la police du Comté de Baltimore a déclaré que l'affaire n'était pas traitée comme crime de haine (hate crime) car « nous en ignorons la motivation. » D'après lui, selon la loi du Maryland et dans n'importe quelle affaire on ne peut accuser une personne d'avoir commis un crime de haine per se, mais doit être inculpée pour avoir commis des actes comme la dégradation d'une propriété religieuse qui entre dans le cadre du statut définissant les crimes racistes.

Bill Tohey, un autre porte parole de la police, a indiqué que les incidents de Pikesville n'étaient pas motivés par la haine [raciste]. Après avoir interrogé les suspects, les enquêteurs ont déterminé que les sites n'avaient « pas été visés parce qu'il s'agissait de synagogues, » « -t-il dit. « Ils ne ciblaient pas l'institution et n'étaient pas motivés par l'hostilité envers cette croyance. »

Del. Samuel I. Rosenberg, qui introduisit le statut de crime de haine en 1988, a déclaré que « On n'a pas besoin d'établir une animosité religieuse pour prouver que quelqu'un a endommagé des biens appartenant à une institution religieuse. »

En raison de Yom Kippour, le jour de l'expiation, les bureaux du lycée et de la synagogue étaient fermés aujourd'hui et personne n'a pu être joint pour commenter la situation.

Que les trois accusés soient Juifs « en est l'aspect le plus problématique, » explique Art Abramson, directeur exécutif du Baltimore Jewish Council. « La crainte au départ est d'avoir affaire avec un groupe raciste (hate group) ou à un incident terroriste. Heureusement, il n'en est rien, mais c'est un gros souci, pas seulement une question d'application de la loi mais un problème d'éducation de ces individus. »

Abramson, qui s'est entretenu avec le rabbin de Saunders pour se voir confirmer que la famille appartient bien à la Baltimore Hebrew Congregation, a formulé la possibilité que, comme il le dit, ces jeunes gens pourraient être des « self-hating Jews » [Juifs qui ont la haine de soi].

Les arrestations sont intervenues après qu'un agent de police se soit rappelé avoir vu une Dodge Neon transportant trois personnes quitter le parking de la Baltimore Hebrew Congregation le dimanche à 15h alors qu'il s'occupait d'une autre affaire. Plus tard, lorsque l'acte de vandalisme fut notifié, les détectives de Pikesville se servirent du numéro d'immatriculation du véhicule pour remonter à son propriétaire, ce qui aboutit mardi à l'interpellation des trois jeunes.

posted by Djazaïri at 8:52 PM

12 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Quand on lit ce passage nul doute les complots internes visant à la victimisation ne datent pas d aujourd'hui hui

"Extrait d'un livre du célébrissime Primo Levi, un égal d'Elie Wiesel
dans le témoignage sur les "camps de la mort" nazis.

Dans "Un testament" adressé à son fils bien-aimé, publié dans "Lilith"
(coll. Le Livre de Poche), on peut lire :

"De tout ce que tu viens de lire, tu pourras déduire que le mensonge est
un péché pour les autres, et pour nous une vertu. Le mensonge ne fait
qu¹un avec notre métier : il convient que nous mentions par la parole,
par les yeux, par le sourire, par l¹habit. Non pas seulement pour
tromper les patients, tu le sais, notre propos est plus élevé, et le
mensonge, et non le tour de poignet, fait notre véritable force. Avec le
mensonge, patiemment appris et pieusement exercé, si Dieu nous assiste,
nous arriverons à dominer ce pays et peut-être le monde : mais cela ne
pourra se faire qu¹à la condition d¹avoir su mentir mieux et plus
longtemps que nos adversaires. Je ne le verrai pas, mais toi tu le
verras : ce sera un nouvel âge d¹or. Il nous suffira, pour gouverner
l¹Etat et administrer la chose publique, de prodiguer les pieux
mensonges que nous aurons sus, entre-temps, porter à leur perfection. Si
nous nous révélons capables de cela, l¹empire des arracheurs de dents
s¹étendra de l¹Orient à l¹Occident jusqu¹aux îles les plus lointaines,
et n¹aura pas de fin."

18 novembre 2008 à 21:43  
Anonymous Anonyme said...

L ANTISEMITISME A TOUJOUR EXISTER DEPUIS DES SIECLES mais maintenant ya moins de fachos ; les nazis sont inexistants tres peux dans le monde , les plus antisemites sont les musulmans a cause du pb palestiniens , les juifs dans le monde sont une minorite qui arrivent bien dans le bisnes ont les remarques plus que les autres les nons juifs cet normal ils sont plus concentrez , mais dirent que les juifs tiennent le monde cet une connerie , les arabes sont surment les plus riches eux tiennent le monde le petrole quand vous voyez se qui se passe dans les pays du golf hotels , villa , centre commerciaux ect ect , ils rachetent touts maisons commerces , paris , etats unis ect ect ,vous etes fixez sur eux , ya aussi des juifs tres pauvrent en france et en israel ect , et vous parlez que du pb palestiniens je trouve sa degeux , de toute facons ne vous faite pa d illusions israel existera pour l eternite , y uara paeutetre une paix si les pays arabes le veulent , si non ou les palestiniens finirons dans des muses ou y aura une guerre tres puissante et la je pari que cet israel qui vaincra cet une evidence , se petite peuple ne se laissera pa faire , et pour les palestiniens ya une possibilte que la jordannie se retire , rappellez vous dans les annees 60 les palestiniens contre les jordaniens pk cette guerre pour que les palestiniens reprenne la jordanie , alors arrettez de fantasmez sur israel 80% des pays arabes ne veulent pa des palestiniens ils sont besoins comme voisins un pays comme israel ne vous cachez pa la faces , et pk faire encort un pays arabes vous avez la moitie de la planete , e je paris si un jour ya un etat palestiniens sa sera encort la merde entres les arabes .

19 novembre 2008 à 12:35  
Anonymous Anonyme said...

Qui tuent les noirs aux darfour ??? non ces pa les sionistes ces les arabes , bizard personne ne parle ? VOUS NOUS FAITENT CHIERS AVEC PALESTINES , PALESTINES , ya plus grave et que les palestiniens arrettent le terrorismes comme dans tous les pays arabes ,

19 novembre 2008 à 13:18  
Blogger Djazaïri said...

Au Soudan, il n'y a que des Noirs, dont certains sont Arabes et Musulmans et d'autres ne sont pas Arabes mais Musulmans. La guerre du Darfour n'est pas une guerre ethnique et en réalité peu de conflits en Afrique sont de cette nature.
Derrière ce qui se passe au Soudan, il y a le pétrole, les Chinois bien placés pour l'exploiter et puis les Américains qui voudraient bien les mettre dehors avec l'aide des sionistes comme toi.

19 novembre 2008 à 17:41  
Anonymous Anonyme said...

REPONSE A DJAZAIRI, je ne sui pa sioniste et ni juif cet la meme chose ,se que je comprend pa pk vous parlez toujours des sionistes ? dans le monde les juifs representes la minorite , 18 millions de juifs environs , et vous croyez que ces eux le pb du monde ? je croi pa ; regardons se qui se passe dans le monde arabos musulmans un desastre , les arabes sont les plus riches de la planete petrole , gaz ect , , et les juifs ont quoi des bons postes , gouvernement , banque , des magasins ect ect , et alors ou est le pb , je comprend pa vous allez pa fairent comme hitler de toute facons cette foi ci sane marchera pa , le monde les soutiens et cet normal ces le petit peuple , faite comme uex bossez allez a l ecole etudiez faitent votres place dans le societe francaise ou du monde , si ils sont des bons medecins cesqui sont bossez , alors arrettez de nous fairent chiers les juifs ont le droit d exister , et israel ces leurs pays .

20 novembre 2008 à 13:16  
Blogger Djazaïri said...

Le sionisme n'est pas le seul problème du monde. Par contre, il faut reconnaître que c'est un problème épineux dans le mesure où au nom de cette idéologie, des gens sont venus du monde entier pour expulser les Palestiniens de chez eux et les déclarer étrangers dans leur patrie. Et ce, avec la complicité de puissances occidentales et de l'URSS. Les sionistes sont souvent présents dans les mauvais coups commis à l'étranger, souvent de connivence avec les Américains ou pour leur propre compte. N'oublions pas le soutien appporté par les sionistes au régime d'apartheid en Afrique australe ou à l'UNITA en Angola.
Pour ce qui est de tes conseils, je m'en passe volontiers. Et, vois-tu, les Palestiniens qui bossent pour construire leurs maisons aimeraient bien que tes amis de Tsahal cessent de les détruire.

20 novembre 2008 à 13:27  
Anonymous Anonyme said...

SIONISME NE VEUX RIEN DIRE CET UN FAUX PB JE DIRAI SIMPLEMENT DEMOCRATIE ." Si quiconque avais besoin de faire la difference entres les valeurs de la democratiques de l occident et des etats -unis et d israel ,et les valeurs des TERRORISTES , hamas et compagny , il na pa besoin d aller plus loin ,je choisi la democratie merci.

20 novembre 2008 à 15:40  
Blogger Djazaïri said...

Les gangsters, même quand ils fonctionnent selon les règles de la démocratie, restent des gangsters.
Par ailleurs, je trouve la "démocratie" sioniste singulièrement militarisée.

20 novembre 2008 à 16:00  
Anonymous Odzamboga said...

Democratie, democratie, democratie...
Les Occidentaux n'ont que ce mot en bouche, qu'ils agitent comme un cache misere.
Democratie...valeur occidentale supreme...liberte...droits de l'homme...etc.
Democratie en Occident, dans des pays monarchiques de fait, il faut le rappeler.
Unique democratie au proche-orient, dans un pays theocratique, (oximore ??).
Unique democratie africaine, dans une Afrique du Sud en plein appartheid, avec le renfort de l'unique democratie theocratique du proche-orient alliee aux heritiers du tres democratique IIIeme reich, il faut le faire.
Alors au nom de la democratie, l'Occident soutient les pires avatars, allez comprendre quelque chose...
Democratie je crie ton nom, assis sur la mare de sang des innocents.

21 novembre 2008 à 02:45  
Anonymous Anonyme said...

la democratie n est pa toujour parfaite mais a choisir mieux la democratie pa parfaite , si le monde arabes vivaient et africains vivaient en democratie meme pa parfait ces peuple s serais surment mieux a vivrent , et quand vous parlez d israel democratie militaire mdr je dirai democratie defensive, , mais quel democratie , si les palestiniens aurai un gouvernement democratique sont le hamas et djiad et l iarn et la syrie ect des terroristes , y aura logtemps que la paix aurai lieu avec les israelien .

21 novembre 2008 à 09:55  
Anonymous Anonyme said...

DJAZAIRI nous dit

"des gens sont venus du monde entier pour expulser les Palestiniens de chez eux et les déclarer étrangers dans leur patrie



Tu as mille fois raison Akhi!!
comme au 7 éme siècle des envahisseurs sont sortis des déserts du Nejd et du Nefoud pour conquérir mon pays , Tamazgha

ou Juifs et Chrétins et paiens vivaient en paix

ces memes voyous ont envahi la terre de mes Pères, Yisrail
ils ont e'xpliqué partout ou ils cont passé que c'était bessif wa illa bel Islam

aujourd'hui mon Peuple de retour chez lui chasse a coups de Moukala les locataires transitoires de sa maison

Demain Inch allah les berbères en feront autant... quoique là je doute..

Alors Djazairi ou est le problème

avec Monsieur Okba ibn nafa3 , comme avec Hassan, comme avec tous leurs complices ce fut la loi du plus fort que vous fites subir..
c'est le jeu
aujourd'hui le plus fort c'est le Juif
meme si ça t'étouffe de le savoir

aujourd'hui c'est au tour des Arabes dits palestiniens de vivre sous la férule juive

ils sont libres de partir..

mais rassures toi, au dernier sondage à Oum el Fahm, 96% des Arabes Israéliens musulmans se sont prononcés contre leur rattachement futur a la Falastine..
tu ne veux pas essayer de comprendre pourquoi ya ras caillasse

6 décembre 2008 à 18:18  
Anonymous Anonyme said...

JUSTE UN COMPLEMENT A CE QUI PRECEDE....

PRECISION/ LE JOURNAL HAARETZ EST UN JOURNAL DE GAUCHE


"77% des Arabes israéliens préfèrent plutôt vivre en Israël que dans un autre pays, quel qu'il soit
par Bradley Burston, correspondant de Haaretz aux États-unis

Par
Thème : Proche-Orient


Article paru le 23 juin 2008


Titre original : Poll: 77% of Israeli Arabs would rather live in Israel than in any other country in the world


Traduction : Objectif-info


Selon un sondage d'opinion récent organisé par l'École Kennedy de l'Université de Harvard, 77 pour cent des Arabes israéliens préfèrent vivre en Israël plutôt que dans un autre pays du monde, quel qu'il soit.


L'enquête porte sur un échantillon de 1.721 Israéliens, des Arabes et des Juifs. Elle a aussi montré que 73 pour cent des juifs et 94 pour cent des Arabes veulent qu'Israël "soit une société dans laquelle les citoyens arabes et juifs vivent dans le respect mutuel, avec une égalité des chances."


L'École Kennedy affirme dans son rapport que le sondage a abouti à un certain nombre de résultats surprenants, qui révèlent un niveau de coexistence plus élevé que prévu


Cette étude intervient dans une période agitée qui touche certains secteurs où il y a des clivages entre Arabes et Juifs au sein même d'Israël.


La parution du sondage a coïncidé avec les célébrations du soixantième anniversaire de la Déclaration d'Indépendance de l'État qui ont été largement boycottées par les Arabes israéliens.


Les députés arabes israéliens ont imputé ces boycotts à un phénomène de discrimination généralisée. En même temps, Limor Livnat (député du Likoud) a proposé que la Knesset supprime l'Arabe de la liste des langues officielles du pays.


Cependant, le professeur Todd Pittinsky, directeur de recherches au Centre de management public de l'École Kennedy, responsable de la recherche qui a conduit à ce sondage, a déclaré que les résultats obtenus manifestaient l'existence d'un phénomène inverse. Dans son rapport Pittinsky affirme que la plupart des médias centrent leurs reportages sur les divisions entre les citoyens juifs et arabes en Israël et ne prennent pas assez en compte les efforts sincères et concertés de coexister pacifiquement.


Selon le sondage, 68 pour cent des citoyens juifs sont favorables à un enseignement de l'arabe parlé dans les écoles juives pour encourager les échanges entre citoyens arabes et juifs.


Les informations réunies montrent également que plus des deux tiers des Juifs israéliens (69 pour cent) ont répondu qu'ils croyaient que l'effort pour parvenir à la coexistence relevait de leur responsabilité personnelle.


Selon Pittinsky, "tous les jours, des expériences novatrices de coexistence sont menées".


"Sur le terrain, en Israël, les gens fréquentent des foyers municipaux qui permettent les échanges culturels ; dans des écoles bilingues comme le réseau "Main dans la main", de jeunes enfants juifs et arabes se familiarisent culturellement les uns avec les autres. Cela mérite autant d'attention que les roquettes et des barrages routiers. Ces expériences devraient être consolidées, étudiées, financées, et faire l'objet de reportages dans les médias. En fin de compte, les tentatives les plus réussies devraient être développées sur une échelle plus large."


L'étude, conduite en Hébreu et en Arabe avec l'aide de chercheurs de l'Université de Haïfa, a été financée par la fondation Alan B. Slifka, qui a commandité un certain nombre de projets de coexistence.


"Ce rapport montre ce que nous soupçonnons depuis longtemps: l'unité des communautés juive et arabe en Israël est réalisable et elle bénéficie d'un grand soutien de l'opinion" a déclaré le philanthrope Slifka.


"Pour les responsables politiques, l'étape critique suivante consiste à introduire des changements structurels avec le soutien des Juifs et les Arabes, pour réformer l'éducation, la répartition des revenus, l'habitat et les autres sources d'inégalité qui affaiblissent l'unité nationale."

7 décembre 2008 à 11:51  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette