jeudi, janvier 18, 2007

Bookmark and Share

Télé-réalité à l'irakienne


La chaîne TV des insurgés, nouveau succès culte en Irak.
Michael Howard à Bagdad, The Guardian (UK) Lundi 15 janvier 2007 Traduit de l'anglais par Djazaïri
s
Un soldat Américain s'enfonce dans la tourelle de son tank, abattu par le tristement célèbre sniper de Bagdad. Un Humvee est pulvérisé par une bombe placée en bordure de route. Des roquettes sont tirées d'une camionnette aux cris de « Allah u akbar » [Dieu est grand]. Côté studio, un présentateur vedette habillé en treillis encourage les téléspectateurs à se soulever et à combattre les envahisseurs. « Nous ne nous rendrons pas. La victoire ou la mort, » jure-t-il avant de prédire une défaite honteuse aux forces US et à leurs amis « Iraniens » du gouvernement irakien.
q
C'est Al-Zawraa TV, une chaîne satellitaire en continu qui galvanise l'insurrection irakienne au son des tambours des marches militaires de l'époque de Saddam. C'est un mix rudimentaire et désordonné d'images et de vidéos récupérées sur des sites djihadistes – et un succès culte. On peut voir en boucle des images granuleuses de voitures piégées et d'attaques au mortier entrecoupées de photos des sévices subis par les prisonniers à Abou Ghraib et d'enfants ensanglantés. On voit des « moudjahidin » s'entraîner. Des extraits de Fahrenheit 9/11, le film de Michael Moore, viennent compléter le tout.
s
Ses cibles privilégiées sont les forces US, leurs alliés et les « collaborateurs. » Mais elle réserve une partie de ses piques les plus venimeuses pour les Safawis, un sobriquet employé par les Arabes sunnites pour désigner la hiérarchie politique et religieuse chiite qui est revenue sur le devant de la scène en Irak. Ce sobriquet est un rappel de l'empire persan Séfévide et de l'extrême violence de sa politique dans le Bagdad du XVIème siècle.
q
L'imam Chiite radical Moqtada el-sadr et sa milice du Mahdi, considérés comme étant derrière de nombreuses attaques menées ces derniers temps contre les Sunnites sont condamnés comme étant des « gangsters assassins » tandis que le gouvernement à dominance chiite est présenté comme à la botte des Iraniens. « Nous ne sommes pas contre les Chiites, nous sommes contre les Safawis » proclame la chaîne.
q
Au début, la programmation d'Al-Zawraa comportait essentiellement des variétés mais, suite à la fermeture de ses locaux de Bagdad par le gouvernement irakien pour « incitation à la violence, » la chaîne a radicalement changé de tonalité.
L'administration irakienne affirme qu'Al-Zawraa est le porte voix de l'Armée Islamique en Irak, une organisation d'insurgés baathistes. Elle est diffusée, depuis un lieu inconnu, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord par le réseau égyptien Nilesat.
s
La chaîne est la propriété de Mihsan Al-Jibouri, un membre de l'Assemblée nationale irakienne dont l'immunité parlementaire a été levée dans le courant de l'année dernière suite à des allégations de détournements de fonds. Les officiels Américains en Irak disent qu'il se cache en Syrie.
s
Al- Zawraa a rencontré un grand succès auprès des jeunes Bagdadis mécontents. « Je regarde cette chaîne tous les soirs, » déclare Samir Aziz, 22 ans. « Je n'aime pas encourager à la violence, mais ma façon de voir est rare dans les prises de position contre les Américains. Je suis accro. »

posted by Djazaïri at 11:55 PM

3 Comments:

Anonymous jilal said...

Salutations:
Pour vous a ce la présence des ricains en irak est un bienfaits pour les irakiens ou un mafaits?
Greeting from paris

20 janvier 2007 à 19:48  
Blogger Djazaïri said...

C'est évidemment un méfait, et tout ce qui se passe depuis le début de cette intervention le démontre amplement.

22 janvier 2007 à 12:42  
Anonymous Tony Curtis said...

cette " télé réalité " ne m inspire qu une américanisation de l Irak , cette " télé réalité ". Evidemment le gouvernement américain a tout intérête a ce que l hostilité et les attentats continuent , ca légitime leurs occupation , ou plutot devrais je dire " invasion " . Le chaos est bon pour leur business.Les soldats américains tués ? Ils s en foutent ils sont pour la plupart des pauvres , des hispanniques et des noirs , autrement dit de la chair a canon. L amérique n a pas encore fini de redessiner le moyen orient selon ses plans.Le pire est a venir...

24 janvier 2007 à 08:11  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette