dimanche, avril 01, 2012

Bookmark and Share

Comment Rupert Murdoch a organisé depuis Haïfa (Palestine occupée par des voyous) le piratage des chaînes de télévision concurrentes

On a déjà parlé sur ce blog de Rupert Murdoch, ce magnat de la presse et des media qu'on présente comme d'origine australienne, mais qui se sent aussi parfaitement chez lui également aux Etats Unis et en Grande Bretagne, pays où il possède de gros intérêts (entre autres le réseau de télévisions Fox et le New York Post aux Etats Unis ou le journal The Times en Angleterre).

On omet souvent aussi de dire qu'il se sent encore plus chez lui dans l'entité sioniste, un Etat dont la propagande peut compter sur le zèle sioniste de M. Murdoch.

Mais bon, Rupert Murdoch commence à avoir chaud aux fesses parce que non seulement il n'est pas parvenu, malgré la bonne volonté de David Cameron, à étouffer le scandale des écoutes téléphoniques illégales et aussi de la corruption de membres de la police ou de l'armée, mais la justice américaine commence à s'intéresser de près à ses magouilles et semble prête à prendre le relais si la justice britannique venait à flancher.

En lui-même ce scandale aurait dû l'emmener derrière les barreaux, mais curieusement Murdoch est libre, se pavane et apporte même son soutien à l'indépendance de l'Ecosse.

Ce qui dérange David Cameron, mais ce dernier l'a tellement profond dans le derrière qu'il est comme qui dirait paralysé.

Mais le scandale britannique n'est pas encore réglé qu'on en voir poindre un autre à l'horizon, celui du piratage des codes d'accès aux télévisions payantes, du genre décodeurs de Canal +.
Et justement, la société française Canal + serait victime de ces piratages qu'aurait organisé Rupert Murdoch à partir d'un de ses laboratoires informatiques basé dans l'entité sioniste et sous la responsabilité d'un certain Reuven Hasak, un ancien du Shin Bet (sécurité intérieure de l'entité sioniste).


Curieusement, en dépit des torts subis par un important groupe médiatique français, vos journaux ne semblent pas se précipiter sur cette information qui suscite par contre un énorme intérêt en Australie où Murdoch aurait ruiné ou mis en difficulté des chaînes concurrentes dans le domaine de la télévision payante. 


On nous dit même que ces informations résultent de quatre années d'une enquête très fouillée et minutieuse.
Heureusement, le site Télésatellite.com rend compte longuement et en français de cette affaire très complexe dont nous réentendrons peut-être parler et nous propose ce schéma très utile qui nous permet de comprendre simplement les agissements du groupe de Rupert Murdoch:











Libellés : , , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 10:35 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette