dimanche, février 05, 2012

Bookmark and Share

Syrie: "crime contre l'humanité" à Homs ou l'escalade dans la désinformation

Stuart Hughes de la BBC nous donne des indications sur le bilan réel des victimes à Homs et ses environs:
@damascustweets Les comités locaux de coordination disent maintenant qu'il y a eu 32 morts à Khalideh, 8 dans d'autres quartiers de Homs et 8 à l'extérieur de la ville.
Ce qui fait 48 victimes (ce site parle de cinquante) à comparer aux plus de 200 annoncées encore aujourd'hui par la presse et qui ont amené Alain Juppé à dénoncer un crime contre l'humanité perpétré par le gouvernement syrien. Il a carrément oublié, ce bon Juppé, les crimes contre l'humanité perpétrés par son pays encore tout récemment en Libye.

48 morts, c'est toujours trop bien sûr. Reste à savoir combien de civils désarmés, ou femmes et enfants figurent parmi eux.
Mais 48 morts, répartis dans trois secteurs différents, ça n'a rien à voir avec un massacre commis de sang froid.

On aurait aimé entendre les indignés occidentaux, les semblables de Juppé ou de David Cameron en 2006 au moment de l'agression sioniste contre le Liban ou fin 2008, début 2009 pendant le déroulement de l'opération sioniste "plomb durci".

Ah oui, l'entité sioniste a le droit de se défendre.

Et le droit de veto à l'ONU est réservé aux Etats Unis pour protéger la voyoucratie sioniste.

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 6:09 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette