jeudi, janvier 26, 2012

Bookmark and Share

Même les sionistes le disent: il n'y a pas de programme nucléaire militaire en Iran


Le chef d'état-major des forces armées américaines, le général Martin Dempsey, a invité vendredi Israël et les Etats-Unis à coopérer davantage, sur fond de tensions avec l'Iran.
Il paraîtrait que les Etats Unis s’inquiètent de voir cet Etat qu’ils subventionnent et arment généreusement se lancer dans une attaque contre l’Iran en se dispensant de l’accord de la puissance qui le paye.

Parce que, si normalement ce sont les payeurs qui décident, il en va bien souvent autrement avec l’entité sioniste. Avec l’entité, il faut accepter non seulement e payer mais aussi éventuellement de saigner au gré de ses caprices et des nouveaus faiseurs d’holocauste qu’elle s’invente.

Parce que, vous savez comme moi que le régime sioniste craint la menace nucléaire iranienne et que c’est pour cette raison que l’Union Européenne et les Etats Unis ont adopté une panoplie de sanctions unilatérales contre l’Iran. Ce qui n’est rien d’autre qu’une déclaration de guerre.

Mais le gouvernement sioniste a fait savoir à plusieurs reprises que 
«les sanctions économiques contre l'Iran étaient insuffisantes et qu'il n'excluait pas une opération militaire pour empêcher ce pays de se doter de l'arme atomique».
On lit cependant dans Haaretz, ce journal de l’entité sioniste, que :
Le rapport d’évaluation que présenteront les responsables des services de renseignements israéliens à Dempsey  à la fin de cette semaine indique que l’Iran n’a pas encore décidé si elle allait faire une bombe nucléaire.

La perception israélienne est que si l’Iran continue à améliorer ses capacités dans le domaine nucléaire, elle n’a pas encore décidé de traduire ces capacités dans  la fabrication d’une arme nucléaire – ou, plus précisément d’une ogive nucléaire montée sur un missile. On ne sait pas vraiment non plus quand l’Iran pourrait prendre une telle décision.
Voilà qui est clair : on ne reproche pas à l’Iran d’entreprendre un programme nucléaire militaire ou d’en avoir l’intention. On lui reproche de pouvoir en avoir l’intention un jour.
Et c’est pour ça que l’UE, France en tête s’associe à l’embargo financier et pétrolier décidé par les USA pour complaire à leurs maîtres de Tel Aviv et Las Vegas.
Mais comme on le disait ici avec Pepe Escobar, le nucléaire n'est qu'un prétexte et les véritables objectifs sont de mettre à bas le régime iranien et de s'assurer le contrôle du gaz et du pétrole de ce pays.



Libellés : , , ,

posted by Djazaïri at 10:37 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette