mardi, août 30, 2011

Bookmark and Share

Le colonel Roland Lavoie, bonimenteur de l'OTAN

La mission en Libye est encore nécessaire. Aussi longtemps que la menace persistera, le travail à faire devra être accompli, et ce même si le régime est en train de s'effondrer, 
a déclaré à la presse la porte-parole de l'Alliance atlantique, Oana Lungescu.

Un autre porte parole de l'OTAN, un militaire cette fois puisqu'il s'agit du colonel Roland Lavoie, ne dit pas autre chose en déclarant que:
 l'Alliance atlantique poursuivrait sa mission tant que les civils seraient menacés, mais a jugé que la zone autour de Tripoli était «essentiellement libre».
Un bel exemple de novlangue de la part des représentants de l'OTAN. Et tout le secret de cette novlangue réside dans la définition de qui est un civil. Actuellement en Libye, n'est un civil qu'une personne, éventuellement armée jusqu'aux dents, qui a été libérée par l'OTAN et qui crie "Vive Sarkozy" et/ou "Vive al Qaïda".

Demandez-vous simplement qui des rebelles et de leurs associés anglo-franco-américano-canado-jordano-italo-hispano-qataris (que ceux que j'ai oubliés m'excuse) ou de l'armée de Mouammar Kadhafi a tué le plus de civils.

Comme d'habitude, il n'y a pas photo, les winners sont les occidentaux. Il faut dire qu'ils ont une grande expertise dans le meurtre, entre deux guerres mondiales, la guerre de Corée, la guerre du Vietnam, la guerre de Yougoslavie, les guerres contre l'Irak, les guerres coloniales: Algérie, Vietnam, Yémen, Libye (eh oui), Zimbabwe et many more comme on dit en anglais.

Pour continuer dans la novlangue le colonel Roland Lavoie précise
«Nous avons vu des discussions dans plusieurs villages qui ont été libérés, je ne dirais pas sans hostilités, mais avec des hostilités minimes»
Les seules résistances qu'un cadavre peut effectivement opposer sont sa rigidité et son inertie.
Plusieurs journaux francophones relatent un des hauts faits d'armes de l'OTAN qui se présente sous forme d'un décompte:
les alliés ont détruit 22 véhicules équipés d'armes, quatre radars, trois centres de commandement, un système de batterie anti-aérienne, un système de missile sol-air, deux véhicules de ravitaillement militaires et une caserne aux environs de Syrte au cours de la seule journée de lundi
Aucun de nos journaux n'évoque cependant un passage de la conférence de presse rapporté par le Chicago Sun Times qui ne fait pourtant que reprendre une dépêche Associated Press:
Lavoie a semblé avoir du mal à expliquer comment les frappes de l'OTAN pouvaient protéger des civils à cette étape du conflit. Questionné sur l'affirmation de l'OTAN selon laquelle elle a frappé 22 véhicules militaires près de Syrte lundi, il a été incapable de dire en quoi ces véhicules menaçaient des civils, ou s'ils étaient en mouvement ou stationnés.
Peut-on encore être dupe des motivations derrière les agissements de cette coalition qui réunit des monarchies rétrogrades des "rebelles" dont la plupart sont inspirés directement par les lumières du wahabbisme, et des pays qui se plaisent à se considérer comme des démocraties?

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 11:07 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette