dimanche, septembre 05, 2010

Bookmark and Share

Ahmed, la gargouille de la cathédrale Saint-Jean

Je reprends l'article dans son intégralité parce que je crois que le quotidien lyonnais Le progrès ne laisse pas ses archives en libre accès.
C'est l'histoire d'Ahmed et d'Emmanuel à Lyon, une histoire oecuménique qu'on a plaisir à connaître. Pour les non Lyonnais, rappelons que la cathédrale Saint-Jean est l'édifice religieux emblématique de la capitale des Gaules.

Ahmed, chef de chantier un jour, gargouille toujours.
Le Progrès (France) 5 septembre 2010



Ahmed Benzizine travaille sur le chantier de la cathédrale Saint-Jean à Lyon pour le compte de l'entreprise forézienne Comte. Pour lui rendre hommage, un collègue l'a transformé en gargouille
Depuis plusieurs mois, le maçon lyonnais est devenu gargouille. C'est son collègue et ami, Emmanuel Fourchet, tailleur de pierre de son état, qui est à l'origine de cette facétie.
L'idée est de rendre hommage à un ouvrier qui a consacré l'essentiel de sa carrière, trente-sept années, à ce chantier éternel. Une tradition qui date du temps des bâtisseurs des cathédrales.
« Au départ, c'était une surprise mais l'information a rapidement fait le tour du chantier », s'amuse l'instigateur, qui n'en est pas à son coup d'essai. « Un maire se plaignait toujours d'être ruiné à cause de nos travaux. Du coup, je l'ai représenté sur le pinacle de l'église en homme du XIXe en train de tirer une cassette vide. »
Le maire n'a pas eu le même destin qu'Ahmed, superstar malgré lui. « Il a plus de succès avec les femmes », plaisante Emmanuel.
Lui prend ça avec philosophie. « C'est bien pour un fils d'immigré comme moi. Ça montre peut-être aux jeunes arabes que pour réussir, il faut s'investir. C'est une belle réussite pour ma famille aussi », lâche-t-il de sa petite voix.
Les mauvais esprits, qui trouvent ahurissante la mise en pierre d'un musulman dans un lieu catholique, ne le touchent pas. Il reste de marbre. « Ils sont idiots, toutes les religions ont un seul dieu et le même. »
Emmanuel, lui, dans un premier temps joue la carte de l'indifférence. Mais dans l'ascenseur qui ramène les ouvriers sur la terre ferme, il ne peut s'empêcher de demander qui fait le ramadan. Un, deux puis trois doigts se lèvent. Pour Emmanuel, la messe est dite. Même son de cloche chez Jacques Pellegrin, directeur des travaux de l'entreprise forézienne. « Un jour, des jeunes gothiques ont envahi le parvis. Celui qui les a délogés, c'est bel et bien Ahmed », s'emporte-t-il.
En tout cas, avoir sa bouille en gargouille ne change pas le quotidien d'Ahmed. Qu'il vente ou qu'il neige, il grimpe sur le toit de la primatiale dès sept heures du matin.
Chef de chantier, il guide ses jeunes apprentis avant de disparaître dans un nuage de poussière. « C'est un métier pénible et mal rémunéré alors les jeunes ils aiment ça en été mais en hiver, c'est autre chose », glisse-t-il, avant de saluer son fils, venu lui raconter son entretien d'embauche. Sur son trente et un, il dénote parmi tous ces hommes. Fierté de son père, il est ingénieur.
Thomas Monnerais


Ahmed: Gargouille de Saint-Jean
envoyé par leprogres. - L'info internationale vidéo.




Libellés : , ,

posted by Djazaïri at 11:22 AM

6 Comments:

Anonymous annie said...

Oui, ça fait chaud au coeur

6 septembre 2010 à 20:42  
Anonymous Anonyme said...

deux nouvelles du pays que vous appelez Sionistan, elle ne vous feront pas chaud au coeur.1) 4 chercheurs de l'université hébraïque de Jérusalem ont décrit le 19/8 dernier la façon dont ils ont provoqué en laboratoire l'auto-destruction de cellules infectées par le virus du Sida. des résultats prometteurs, décrits dans la revue médicale AIDS research and therapy, un espoir pour des milliers de malades en particulier africains.
2) Elon Lindenstrauss est l'un des lauréats de la médaille Field, équivalent du prix Nobel pour les mathématiques. A remarquer: il est né en Israël. Au fait combien de prix Nobel issus des pays arabes?

12 septembre 2010 à 19:26  
Blogger Djazaïri said...

Toi, je te décerne le prix Nobel de la connerie brevetée à Tel Aviv.
Si nous suivons ton raisonnement de sale con, nous devrions louer le régime nazi pour avoir conçu les premières fusées opérationnelles, grâce à l'ingénieur qui concevra la fusée qui déposera des hommes sur la lune. Ces mêmes nazis ont lancé les premiers avions à réaction opérationnels. L'Allemagne nazie a aussi inventé le siège éjectable, le microscope électronique etc.
L'Afrique du Sud de l'apartheid a réalisé la première greffe du coeur (sur un patient juif). Vive donc l'apartheid!

12 septembre 2010 à 21:27  
Anonymous Anonyme said...

je ne vous ai jamais tutoyé, nous n'avons jamais gardé de vache ensemble. je ne vous ai jamais traité de con. Comme dit le dicton: qui se sent morveux, qu'il se mouche!

13 septembre 2010 à 10:28  
Blogger Djazaïri said...

C'est ça, mouche toi. Et torche toi aussi avec tes arguments à la con.

13 septembre 2010 à 13:24  
Anonymous Vincent said...

Bonjour Djazaïri,

Décidément, cet argument me fera toujours rire! "On n'a pas gardé les vaches ensemble, je ne vous ai pas tutoyé".

Cher anonyme, un énorme courage de votre part! Mais dîtes, sont ce des israéliens, qui font ces découvertes? Donc des êtres humains, ou bien l'état de l'Israël, qui les fait pour eux?

Vous êtes décidément à mourir de rire! Avec les milliards de dollars investis chaque année dans cet état, et son infrastructure médicale gigantesque pour sa taille, j'aurais eu peur si les chercheurs israéliens ne faisaient pas découvertes!!

Mais, quel est ce besoin, tel un coq sur son petit tas de fumier, de venir vanter les mérites de chercheurs israéliens en montrant le retard qu'on pu prendre les pays arabes!? (D'ailleurs, si vous visiez l'Iran, on choisirait perse, le maghreb... Bref, vous m'avez suivi!?)

Dormez bien cher anonyme... Et faites attention où vous marchez, car en sustentation comme vous semblez l'être, la chute peut être douloureuse!

24 septembre 2010 à 14:36  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette