mardi, avril 27, 2010

Bookmark and Share

Du Hodna à Sidi Mimoun

Ce blog n'a pas connu de mise à jour depuis quelques temps et certains s'en félicitent, l'attribuant à une panne d'inspiration où à des désagréments que j'aurais pu connaître.
Il n'en est rien. Je suis simplement parti en vacances et n'ai eu guère de temps à consacrer à ce blog, en dehors du tri de certains commentaires. J'étais précisément en Algérie où je me suis partagé entre le Hodna et un village au pied de Sidi Mimoun.
"Amis" sionistes, à vos cartes!
 A peine rentré, j'ai été comme il se doit, absorbé par le travail et la réactivation du blog devrait être une question de jours, le temps de reprendre le rythme.

posted by Djazaïri at 6:00 PM

7 Comments:

Blogger euldjali said...

J'aime....Tahia El Mounadil, tu nous as manqué kho....

27 avril 2010 à 19:49  
Anonymous Hadassah said...

Frère Mounadil,

Je nai rien pensé de négatif, au contraire! Je suis contente que vous êtes de retour! Les pneus bien regonflés, j'espère.

Hadassah

27 avril 2010 à 23:02  
Anonymous Anonyme said...

Salut Mounadil

Heureux de te savoir en bonne santé, ces vacances ton surement permis de vivre des choses intenses dans cette région de Laghouat qui baigne de spiritualité, d’ailleurs j'y suis partie justement au mois de février dernier au moment du "Mouloud Ennabawi"...C'était magnifique..

Cela dit, heureux de te relire

Resistance

28 avril 2010 à 09:44  
Blogger Djazaïri said...

Merci pour ces messages. Cependant, Laghouat ne se trouve pas précisément dans le Hodna.

28 avril 2010 à 11:31  
Anonymous stambali said...

bon retour mounadil, tu arrives à point nommé, je crois. d'autant plus que certains climatologues annoncent un été particulièrement chaud cette année et les pages météo des médias font dans la surenchère.
d'autres climatologues, estiment cependant que suite à la déculotté historique de l'été 2006, la météo sera identique à celle de 2009.
A te lire.

28 avril 2010 à 22:20  
Blogger annie said...

elhamdoulilah 3ala salamatouka . très heureuse à la perspective de te relire. tu nous a bien manqué. je suis sûre que les sionistes aussi étaient frustrés qui n'avaient plus d'os à se mettre sous la dent.

28 avril 2010 à 23:20  
Blogger Oumelkheir said...

Bien heureuse de te relire Mounadil. Et el hamdoullah si tout va bien pour toi. Bonne continuation :-)

29 avril 2010 à 09:57  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette